L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Énora malgré moi : J'ai failli perdre ma mère…

C’était en plein lancement de la WTF…

Par Énora Malagré  - Illustration : © Arno Lam

C’est la Fête des Mères aujourd'hui ! Une tradition qui nous vient des États-Unis (« Mother’s day », fêtée plus tôt ce mois-ci chez les Américains).

Vous allez tous appeler votre petite maman ou la voir pour lui souhaiter une bonne fête. Aujourd’hui, de mon côté, j'ai une pensée toute particulière pour ceux qui n'ont plus leur mère ou, pour des raisons bien à eux, ont décidé de couper les ponts avec elles.
Pourquoi ai-je une pensée un peu grise en ce jour ? Parce qu’en ce moment, j'imagine ma vie sans ma mère. J'ai failli la perdre il y a peu. Rien n’est encore gagné. Du coup, j'ai dû me faire à cette idée, comme me l’ont demandé les médecins.

Je vais vous écrire ce qu'il y a dans les méandres de mon cerveau. Je vais tenter d’écrire ce que j’aimerai dire à ma mère… et que je n'ose lui dire par pudeur. Satanée pudeur empêcheuse d’aimer en rond !

Ma mère est très malade, et ça fait longtemps.

Elle souffre beaucoup et il y a peu, les médecins ont tenté sur elle une opération « de la dernière chance ». Je vous épargne les détails. C’est trop perso. Mais je m'en souviendrai toute ma vie de cette journée…
L’opération a duré 6 heures. 6 heures interminables. 6 heures où ma tête fut dressée vers les cieux pour implorer qu'on me laisse cette mère merveilleuse, cette femme unique qui m'a transmis tant de valeurs et tant de folies.
6 heures où j'ai écouté en boucle « God Fearing Man » de Ben Harper en me concentrant pour envoyer toute la force de la musique et la mienne à ma petite maman étendue sur la table d’opération, son cœur ouvert vers le ciel.
Et puis, apparemment, le ciel m'a écouté. Il m’a fait le plus beau des cadeaux : maman s’est réveillée. Difficilement, mais elle est toujours là, sourire aux lèvres... Solide, la Bretonne.

Mon Dieu qu’elle a dû avoir peur ma mère lorsque l’anesthésiste lui a plongé son aiguille dans le bras pour qu’elle ne s’endorme ! Elle a dû penser à moi, je le sais. Elle a dû se dire que j’étais prête à vivre sans elle. Qu’elle rejoindrait papy et mamie et qu’ils veilleraient sur moi de là-haut. Elle a dû se dire que j’étais prête à gérer mon père qui serait dévasté. Elle a dû se dire que j'étais sur le bon chemin et que je m'en sortirai… Mais elle a tort. Rien n’est vrai. Je suis bonne à rien. Prête à rien.

J'ai peur. Sans elle, il me serait impossible de respirer. Car elle est tout pour moi.

De ma mère, je ne vous dévoilerai pas sa vie, ni d’où elle vient, ça nous appartient. Ce que je vais vous décrire, c’est une femme rare.

Ma mère est très belle.

La jeunesse s’est posée sur son visage et a décidé d’y rester. Ma mère est drôle et m'a apporté cela. Elle est tolérante et ne juge personne. Elle est aussi libre. Une femme libre et solide : voilà les deux principales valeurs qu’elle m'a transmises. Elle me dit sans arrêt de n’en avoir « rien à foutre de ce que les gens pensent ». J'ai suivi son conseil à la lettre. Un peu trop, peut-être. LOL
Elle est généreuse, elle rit, elle fait l'enfant. Son odeur est la plus délicate du monde… Oui, on pense tous pareil de nos mères, et c’est cela qui est formidable. On devrait créer des flacons avec l’odeur de nos mères à l'intérieur pour pouvoir les sentir toujours.

Ma mère aime les animaux. Et la musique aussi. Elle danse dans le salon sur du Gilberto Gil ou du Depeche Mode.

Elle connaît tous les films et tous les réalisateurs. Elle m’explique tous les tableaux et chante divinement. Je crois que ma mère est un ange.
Je ne vais pas écrire 3 heures sur ma mère car les larmes coulent sur mon visage tant j'ai peur qu'elle me quitte.

Chaque souvenir, chaque sourire de ma mère, chaque colère, chaque éclat de rire, chaque folie sont lovés en moi. Mais il m'en faut d’autres pour pouvoir être complète et pouvoir affronter la vie sans faire trop d’erreurs. Maman, je n’ai pas ta sagesse, je n’ai pas ta force.

Alors : bonne fête maman. Je t'aime, tiens bon.


Parlez-moi de vos mères ! Écrivez ce que vous n’avez jamais osé leur dire… Et bonne fête à toutes les mamans.

Énora Malagré

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Zébrulon
Ma mère est partie trop tôt, alors que j’étais encore dans ma période handicapé des sentiments, à savoir 24 ans (je n’avais jamais prononcé le mot "maman"). Aujourd’hui je mesure à quel point l’affection d’une mère est important et j’aurais tellement aimé lui faire une aussi belle déclaration que celle que tu viens d’écrire, Énora. Alors, si tu le permets, je souhaite une très longue vie et une bonne fête à ta douce maman ❤
Agora29
Oublie ta pudeur et fais-lui lire ce touchant article !! Je souhaite une très bonne fête à ta courageuse maman ⚘, mère d’une fille merveilleuse 💖

COMMENTS
Sebastien Ballay
la maman c est ce qu il y as de plus important a 35 ans je compte tjrs sur ma mère!! bon courage a toi enora gros bisous kenavo de paimpol
Antic
Très beau message d’amour ☺️
sof
J aimerais que ma fille écrive le même message plus tard pour moi et j aurais aimer pouvoir l'écrire à ma maman qui est merveilleuse aussi whaouuu Eno je suis touchée en pleins coeurs 😗😗
simpleman4704
j'ai les larmes aux yeux devant cette déclaration d'amour filiale moi aussi j'ai peur car ma maman a un type de leucémie assez particulier qui normalement ne se déclare pas même si elle va régulièrement voire l’oncologue donc on reste sur les nerfs a chaque prise de sang voila mais très bonne fête a ta maman et a toutes les mamans
ckgripsette
Magnifique message qui m’a mis les larmes aux yeux. Ma mére est tout pour moi alors je n’ose imaginer ma vie sans elle tout comme toi et je te souhaite qu’elle se rétablisse au plus vite et que tu vive une longue vie au prés d’elle et de ton père .. bisous Énora
brunoemon
Très bel hommage à ta maman plein de tendresse et d’émotion , moi qui l’ai perdu très jeune, je souhaite longue vie à ta maman et bonne fête 🎉❤️🎈à toutes les mamans 😘
Sylvain Marionnet
Même si je suis à 1 h de route de ma mère j’essaye d’aller la voir le plus possible car elle en a besoin Elle a eu de très grosse épreuve c’est pour ça que je t’ai envoyé un MO sur Twitter Smario278 et une autre épreuve qui lui a fais énormément de mal elle a perdu son compagnon le 25/12/17 J’ai tout quitté pour la rejoindre et la soutenir Car une maman ne peut pas se remplacer Bon courage à toi Éno 😘
Mgx89
Les larmes coulent ... c’est beau ce que tu écris Mamita ❤️ Malheureusement j’ai une relation compliquée avec ma mère c’est un peu compliqué aujourd’hui mais j’aime cette journée car j’aime voir ce lien si fort chez les autres et je suis émue de voir tout le bonheur, les valeurs que te donnes ta mère 💕 Et pour ça j’aimerai remercier ta maman pour ce qu’elle t’as transmis car bordel t’es une femme en or Éno’ tu peux tellement être fière de la femme que tu es et crois-moi tu es bien plus forte que tu ne le penses 🙈 Merci de partager tes mots, tes pensées avec nous et bon courage à vous 😘 Avec ton mon amour ❤️
marinedg02
Maman, ce mot qui est fantastique et la fois triste. Fantastique car une maman on a une seule et normalement c'est le pilier de votre vie. Et triste car une fois qu'elle part c'est comme un vide. Quand je pense a comment serais ma vie si ma maman devait partir, j'en ai le souffle couper. Courage enora. Bisous de marine a ibiza
Paul Gharbi
soutient a ta maman éno!