L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Victime d'une crise cardiaque, elle raconte ses symptômes aux femmes sur Twitter

Alerter sur l'infarctus féminin

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock

Sur Twitter, une infirmière américaine raconte comment elle a failli mourir d’un infarctus du myocarde. Sur le réseau social, elle cherche, aujourd’hui, à alerter les femmes sur ces symptômes féminins mal connus.

"Je veux avertir les femmes que nos crises cardiaques sont différentes", écrit cette infirmière sur Twitter, sous le pseudo de Geewheezie. Son but ? Lancer l’alerte sur l’infarctus féminin.

Crise cardiaque : des symptômes différents chez les femmes

Face à la maladie, hommes et femmes ne sont pas égaux. C’est notamment le cas pour la crise cardiaque, également appelée infarctus du myocarde. Problème : il y a une énorme désinformation sur le sujet, alors que celui-ci tue quatre fois plus que le cancer du sein, comme l’explique Ouest France. Alors, pour faire bouger les choses, cette infirmière a souhaité alerter les femmes en partageant son expérience : "dimanche dernier, j’ai fait une crise cardiaque. J’avais un caillot qui bouchait à 95% mon artère coronaire gauche. Je suis en vie parce que j’ai appelé les secours. Je n’ai jamais eu de douleurs thoraciques. Ce n’est pas ce qu’on lit dans les dépliants. Il était là par intermittence depuis des semaines", explique-t-elle sur Twitter. Eh oui, les signes annonciateurs de la crise cardiaque - comme la douleur dans la poitrine et dans le bras - ne sont pas forcément présents chez les femmes. Ces dernières ressentent plutôt des nausées, une intense douleur dans le dos et une fatigue inhabituelle... symptômes qui peuvent être assimilés, à tort, à une crise d’angoisse.

A lire aussi : Sonia Vallabh, l'incroyable histoire d'une femme qui se bat contre sa maladie incurable

Un témoignage à relayer

On ne sait pas vous, mais nous, on est convaincu d’une chose : son témoignage est d’utilité publique pour informer sur les dangers de l’infarctus féminin : "j’avais aidé toute la semaine ma voisine à nettoyer sa grange, je pensais que je m’étais froissé quelques muscles. J’ai pris de l’ibuprofène et mis du chaud sur mes épaules. J’ai failli mourir parce que je n’ai pas identifié ça comme une douleur thoracique. Ce n’est que lorsque j’ai commencé à transpirer et vomir que j’ai appelé les secours. On m’a posé 4 stents, une heure après mon arrivée aux urgences", précise-t-elle. Alors, pour éviter le pire, et surtout réduire le nombre de victimes, Geewheezie souhaite que son histoire serve d’exemple. Et nous aussi !

Chaque année, les maladies cardio-vasculaires progressent chez les femmes, alors n’hésitez pas à partager le témoignage de cette infirmière pour faire bouger les choses.

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter