L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Sex island : l'île ultra glauque où on peut se payer des meufs

Le paradis de la prostitution

Par Lola Talik  - Illustration : © iStock

Ouvrez grands vos oreilles : la "Sex island experience", offrant à ses visiteurs alcool, drogues et femmes à volonté, en échange d’un bon billet, est de retour. Ouais, c’est dégueulasse et c’est un scandale.

L’an passé, la "Sex island experience" avait mis tout le monde sous le choc. Et pour cause, organisée par "La Good Girls Company", un "tour-opérateur" colombien un peu spécial, la "Sex island experience" proposait à une poignée d’hommes fortunés de passer trois jours sur un yacht au large de Carthagena, en Colombie, où alcool, drogues et prostituées seraient à leur disposition. Le tout, à gogo, pour la somme d'environ 4 300 euros. Les mots vous manquent ? À nous aussi !

"Sex island experience" : le proxénétisme sous les tropiques

Évidemment, le concept de "La Good Girls Company" avait alors donné suite à de nombreuses polémiques. Car si la prostitution est légale en Colombie, le proxénétisme, lui, ne l'est pas.

"Nous allons empêcher que cet événement se réalise", avait ainsi déclaré le maire d’une ville du nord de la Colombie qui faisait face à l'île où devait avoir lieu le séjour.

"Cela ne répond pas à nos politiques de lutte contre les infractions sexuelles, les abus sexuels et la pornographie. C’est pour cette raison que nous ne leur donnons pas d’autorisation !", avait quant à lui déclaré Fernando Nino, membre du gouvernement colombien.

À lire aussi : Pourquoi les lieux non-mixtes et réservés aux meufs font polémique ?

"Sex island experience" : pour vous sentir comme un petit roi

Mais en dépit des violentes réactions de l’an dernier, "Sex island" emmerde visiblement la bienséance et fait son grand retour. La petite croisière s’organise cette fois-ci du 14 au 17 décembre, et proposera aux clients "des prostituées, de la nourriture, de l’alcool à volonté, et de nombreuses activités torrides pour réaliser leurs fantasmes". Décidemment, "La Good Girls Company" pense vraiment à tout !

"Toutes les filles sont là pour vous faire plaisir et vous faire sentir comme un roi. Si vous avez un fantasme particulier, assurez-vous d’en informer l'hôte, ou les filles, et elles veilleront à les réaliser, a tenu à préciser la compagnie, rapporte le Courier Mail. La consommation de drogues est autorisée lors de l'événement et les prostituées y sont favorables." Ouf ! Nous voilà rassurés.

Le lieu de la petite sauterie n’a pas encore été révélé, mais, selon le New York Postdes publications récentes de la société postées sur Instagram incluent les hashtags #Caribbean et #Colombia.

Lamentable. 

Lola Talik

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Fiona Gélin
dégoûtée c est immonde
Nova
Ça ressemble à la vraie vie, hélas, dans les hautes sphères de la conn*rie. Et puis, si ça dérape avec les "clients", sur un bateau, pas moyen de ficher le camp de ce "bordel flottant". Une compagnie devrait proposer la même chose pour les femmes : on paierait pour faire souffrir ces gros porcs libidineux pour que la compréhension de la situation rentre plus facilement dans leur tête.

COMMENTS
Fiona Gélin
dégoûtée c est immonde
Franco
tout a fait d'accord avec Fiona Gélin c'est déguelasse
Nova
Ça ressemble à la vraie vie, hélas, dans les hautes sphères de la conn*rie. Et puis, si ça dérape avec les "clients", sur un bateau, pas moyen de ficher le camp de ce "bordel flottant". Une compagnie devrait proposer la même chose pour les femmes : on paierait pour faire souffrir ces gros porcs libidineux pour que la compréhension de la situation rentre plus facilement dans leur tête.
AL
🤮
Nana01
C’est inadmissible on va où sérieux😱😡
Marmotte
Suis-je étonnée non pas du tout. Dégoûtée oui. En y réfléchissant tout le monde est horrifié et dégoûté mais c'est bizarre cela a un air de ressemblance avec toutes les télé réalités qui passent actuellement sur nos chaînes françaises et dans le monde... Et là pas autant de réactions ?