L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Rosalind Franklin : la femme à qui l'on doit la première photo de l'ADN

Et qui s'est fait voler la vedette !

Par La WTF Team  - Illustration : © search commons/Montage La WTF

En 1962, trois hommes reçoivent le prix Nobel de la médecine pour avoir découvert la structure de l'ADN. Problème ? Il ne leur revient pas tout à fait !

Née en 1920, Rosalind Franklin fait partie de ces femmes qui ont marqué l’histoire et qui se sont fait voler la victoire ! Biologiste moléculaire de talent, elle est à l’origine de la première photo qui a permis de découvrir la structure de l’ADN. Hélas, elle n’a pas eu toute la reconnaissance qu’elle méritait !

Après un parcours scolaire exemplaire, elle intègre en 1938 le Newnham College à Cambridge d’où elle ressortira diplômée d’un doctorat en physique-chimie. En 1947, elle débute sa carrière en France, au Laboratoire Central des Services Chimiques de l’État jusqu’en 1950. Elle y apprend, entre autres, la technique de la diffractométrie aux rayons X. On ne rentrera pas dans le détail, ce mot est déjà bien trop compliqué comme ça.

À lire aussi : Margaret Hamilton, la femme qui a permis à l'Homme de marcher sur la Lune

Rosalind Franklin : Mère de l’ADN

En 1951, Rosalind Franklin intègre le King’s College du Royaume-Uni, où elle étudie les matériaux biologiques. Là-bas, ses travaux portent notamment sur la radiographie aux rayons X de la structure de l’ADN. Et grâce aux savoirs qu’elle a acquis en France, elle parvient à déterminer la structure de l’ADN, en distinguant, grâce à ses clichés, les deux hélices, nommées A et B, rapporte France Culture.

Super, nous direz-vous ! Ouais, mais non. Parce qu’un certain physicien nommé Maurice Wilkins décide de voler ses travaux pour les montrer, à son insu, au généticien et biochimiste James Dewey Watson. Et la fine équipe s'aperçoit que les clichés réalisés par Rosalind Franklin permettent effectivement de distinguer la structure en double hélices de l’ADN.

Comble de l’ironie : en 1958, Rosalind Franklin décède à l’âge de 37 ans des suites d’un cancer de l’ovaire, notamment à cause de sa surexposition aux radiations. Et en 1962, Watson, Wilkins et le biologiste Francis Cricks reçoivent le prix Nobel de la médecine pour “leurs travaux” ayant permis la découverte de la structure de l’ADN. Dans leur discours, ni Watson, ni Cricks, ne mentionneront Rosalind Franklin. Seul Wilkins la remerciera pour son aide précieuse.

Trop aimable.

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
simpleman4704
merci de nous avoir éclairer sur ce mensonge de l'histoire

COMMENTS
simpleman4704
merci de nous avoir éclairer sur ce mensonge de l'histoire