L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

"RBG" : le docu évènement sur une juge féministe qui combat Donald Trump

La "Simone Veil" américaine

Par Laura Bonnet  - Illustration : © Capture écran affiche documentaire "RBG"

En salle ce mercredi 10 octobre, le documentaire RBG réalisé par Betsy West et Julie Cohen, retrace le parcours d’une femme d’exception : Ruth Bader Ginsburg. Engagée, dissidente et combative… l'octogénaire est aujourd’hui devenue une véritable icône.

En France, le nom de Ruth Bader Ginsburg n’évoque pas grand-chose. Pourtant, de l’autre côté de l’Atlantique, la juge de 85 ans est une véritable icône. Pour découvrir cette super-héroïne inspirante, ça se passe à partir d’aujourd’hui, dans les salles obscures.

Icône pop culture

À chacune de ses déclarations, Internet explose. Quant à ses livres, ils sont de véritables best-sellers. Les boutiques américaines, elles, regorgent de produits dérivés à son effigie : des tee-shirts, des mugs, des accessoires etc. Et pourtant, Ruth Bader Ginsburg n’est ni une influenceuse ni une actrice glamour. C’est une juge. Et elle est âgée de 85 ans. Oui, oui, 85 ans !

À lire aussi : ces films girl power qu'on a trop hâte de voir

Une femme hors du commun

L’octogénaire est surnommée "Notorious RBG", en référence au rappeur Notorious B.I.G. Ce qui signifie, vous l’aurez compris, que c’est une meuf qui pèse. Du haut de ses 1m50 et de son âge, elle n’hésite pas à s’opposer avec charisme et intelligence à Donald Trump. Car oui, Notorious RGB n’a jamais eu peur de dire ce qu’elle pensait.

Avocate à une époque où la profession était réservée aux hommes, elle fonde, dans les années 70, la "Women’s Right Projet", une association destinée à défendre le droit des femmes. Elle passe, également, une grande partie de sa carrière à se battre pour l’égalité raciale. Influente comme personne, elle est nommée à la Cour d’appel des États-Unis par le président Jimmy Carter, avant d’en devenir juge sous Bill Clinton. Ce qui fait d’elle, la 2ème femme à y siéger. Impressionnant, non ?

Warrior féministe

Rien ne l’arrête, pas même un cancer qu’elle combattra fin des années 90. Son principal credo ? Le droit des femmes. Pendant de longues années, elle défend l’avortement. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ça ? Au fil des années, elle devient un modèle pour de nombreuses Américaines. Et on comprend pourquoi. "En faisant ce documentaire, nous voulions montrer qu’une personne peut faire la différence : RBG est une personne extraordinaire", confiaient les réalisatrices.

Extraordinaire ? C’est le mot ! Le parcours de cette femme inspirante est à découvrir dans les salles obscures dès aujourd’hui. Et plus, c’est l’actrice Zabou Breitman qui s’est chargée de la voix off !

Laura Bonnet

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter