L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Quand une maison d'édition féministe rend hommage aux autrices oubliées

Lecture éclairée !

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock

Talents hauts, une maison d’édition jeunesse engagée, vient de dévoiler une collection consacrée aux autrices oubliées. Son nom ? Les "plumées". Pas besoin de vous faire un dessin.

On pourrait penser, à tort, que les femmes ont moins marqué le monde de la littérature que les hommes. Vous vous en doutez, il n’en est rien. Elles ont simplement, ou plutôt malheureusement, été totalement invisibilisées. Triste constat, hein ? Mais heureusement, la maison d’édition Talents hauts est venue mettre son grain de sel dans cette sale histoire afin de rendre hommage à toutes les autrices oubliées.

Un travail minutieux

Pour inaugurer cette nouvelle collection, à destination des ados et des jeunes adultes, Laurence Faron – fondatrice et directrice des éditions jeunesse Talents hauts - a souhaité rendre hommage aux femmes, et plus particulièrement à toutes les autrices oubliées. Les "plumées", ce sont celles qui n’ont jamais été reconnues, parce que femmes. Ce sont celles qui ont été flouées, parce que femmes. Ce sont celles qui n'ont pas été éditées, parce que femmes. Ce travail de recherche a pris du temps. Il fallu tout un été pour (re)découvrir de belles pépites : "des centaines de textes allant du Moyen Âge au XXème siècle. Certains n’ont pas été réédités depuis des dizaines d’années", confie Laurence Faron au Monde.

A lire aussi : les grands classiques de la littérature féministe à (re)découvrir d'urgence

Remettre les autrices sur le devant de la scène

Ce projet a été inauguré le jeudi 21 février avec 3 premières œuvres : Une femme m’apparut, rebaptisé aujourd’hui L’aimée, et écrit en 1905 par Renée Vivien, Isoline, écrit en 1882 par Judith Gautier, première femme membre de l’académie Goncourt ou encore Marie Claire, œuvre de Marguerite Audoux, première meuf à avoir reçu le prix Femina en 1910. Ces 3 romans sont, d’ores et déjà, en vente sur le site de la maison d’édition. D'ailleurs, celle-ci ne souhaite pas s'arrêter en si bon chemin. Dans quelques semaines, elle dévoilera Trois sœurs rivales de Marie-Louise Gagneur, ou encore La Belle et la bête, de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve. Eh oui, on doit cette oeuvre iconique non pas à Walt Disney, mais bien à une meuf. Il serait bon de rendre à César ce qui est à César (enfin à Gaby en l’occurrence).

Une maison d’édition engagée

Chez Talents hauts, l’engagement, c’est un peu une passion. Dès sa création, la maison d’édition avait promis qu’elle serait attentive à toutes les formes de discrimination, comme elle l’explique sur son site : "Talents hauts est une maison d’édition indépendante, créée en 2005, qui publie des livres pour la jeunesse, des livres percutants, forts, drôles qui bousculent les idées reçues. Notre catalogue compte aujourd’hui plus de 250 titres : des albums, des contes et des romans pour tous les âges, des tout-petits aux adolescents.es. Être attentif à toutes les discriminations et au sexisme en particulier, porter haut les talents des auteur.rices qui nous accompagnent, découvrir de nouveaux talents, tel est notre projet".

Chez Talents hauts, on piétine les idées reçues avec bienveillance et intelligence. Et ça, c'est beau.

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter