L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Préservatif féminin : pourquoi il mérite qu'on s'intéresse à lui

Le 5ème roue du carrosse de la contraception

Par Laura Bonnet  - Illustration : © iStock

"Au village sans prétention, j’ai mauvaise réputation" : eh oui, le préservatif féminin n’a jamais, ô grand jamais, eu le vent en poupe. Mais comment ça se fait ?

Bon, on ne va pas se le cacher, face à un préservatif féminin, on reste un peu perplexe. Il faut dire qu’esthétiquement parlant, il ne donne pas vraiment envie avec sa dégaine à mi-chemin entre un préservatif masculin et un sachet en plastique. En plus, niveau utilisation, il nous fait un peu paniquer. Pourtant, il mérite qu’on s’intéresse à lui. Du coup, on vous a décortiqué les idées reçues qui l'entourent. 

1- Il protège moins bien que le préservatif masculin : vrai et faux

S'il est utilisé correctement, le préservatif féminin est efficace à 95 %. Le seul hic c’est que, dans la réalité, quand il est mal positionné, il met en jeu la protection. Les échecs peuvent, donc, être plus importants qu’avec un préservatif masculin. Cependant, il est ultra résistant aux frottements.  Avec lui, il y a beaucoup moins de risques que le préservatif craque. Et ça, c’est quand même plutôt pas mal !

2 - Il est moins accessible : vrai

Contrairement au préservatif masculin, le préservatif féminin ne se trouve pas en grande surface ou dans un petit distributeur du métro. Celui-ci n’est vendu qu’en pharmacie ou sur internet. De plus, il coûte bien plus cher que son homologue masculin. En effet, il vous faudra débourser 8,70 euros pour une boîte de 3. C’est un peu un scandale, non ? Cependant, sachez que vous pouvez en obtenir gratuitement dans les CPEF (Centres de Planification et d’Éducation Familiale).

3 - Il n’est pas facile d’utilisation : faux

Déjà, revenons-en aux bases : comment utilise-t-on un préservatif féminin ? Celui-ci se présente sous la forme d’une "gaine", munie de deux anneaux souples aux deux extrémités. Le plus petit anneau doit être placé au fond du vagin, au niveau du col de l’utérus. Le reste du préservatif recouvre l’intérieur de la paroi vaginale. Quant au second anneau, qui est plus grand, il se place à l’extérieur du vagin et recouvre la vulve. Bon, dis comme ça, cela paraît un peu compliqué mais il suffit, finalement, de bien connaître son corps.

A lire aussi : 6 idées reçues sur le cancer du sein

4 -Il provoque beaucoup moins d’allergies : vrai

C’est l’un des avantages du préservatif féminin. Fabriqué à partir de polyuréthane ou de nitrile synthétique (deux composants qui ne provoquent pas d’allergie), il est l’idéal pour toutes les femmes qui ne supportent pas le latex.

5 - C’est moins pratique pour les câlins : vrai et faux

Voici le second gros avantage de ce préservatif interne :  vous pouvez le placer dans votre vagin plusieurs heures avant le rapport, 8 heures plus précisément. Pour la spontanéité, c’est le top. En effet, il vous évite d’être stoppé dans le feu de l’action et d’éviter les : "Attends, faut que je sorte une capote !" En revanche, il est vrai que l’on peut ne pas se sentir à l’aise avec lui, car il est nécessaire de le tenir au moment de la pénétration. Par ailleurs, certaines femmes sont gênées par sa présence lors des préliminaires.

6 - Avec lui, on est plus sensible au plaisir (vrai)

Eh oui, le préservatif féminin a l’avantage de s’adapter à l’anatomie de votre vagin. Plus mince mais pas moins solide, il offre aussi et surtout, une plus grande sensibilité pendant les rapports sexuels. Et ça, on ne va pas se le cacher, ça fait plaisir !

Encore aujourd’hui, cette méthode de contraception reste peu utilisée. Et vous, vous avez déjà tenté le préservatif féminin ?

Laura Bonnet

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
MisterFlowers
😃 c'est cool d'en avoir parlé 👍🏻
Les Vaillantes
Décidément ! Dernièrement j’aime de plus en plus l’époque dans laquelle nous vivons. On commence enfin a lever le voile sur des sujets « tabous ». J’ai eu de nouveau foi en l’humanité après la récente sortie du film documentaire « 28 jours » traitant des menstruations (allez le voir sur YouTube, c’est génial et gratuit !). Et maintenant voilà la WTF qui nous parle des préservatifs féminins. Une seule chose a dire : ME-RCI !!! C’est très instructif et ca casse pas mal d’a prioris que l’on peut avoir sur le sujet. Vous déchirez <3 Les Vaillantes, www.lesvaillantes.com

COMMENTS
MisterFlowers
😃 c'est cool d'en avoir parlé 👍🏻
Les Vaillantes
Décidément ! Dernièrement j’aime de plus en plus l’époque dans laquelle nous vivons. On commence enfin a lever le voile sur des sujets « tabous ». J’ai eu de nouveau foi en l’humanité après la récente sortie du film documentaire « 28 jours » traitant des menstruations (allez le voir sur YouTube, c’est génial et gratuit !). Et maintenant voilà la WTF qui nous parle des préservatifs féminins. Une seule chose a dire : ME-RCI !!! C’est très instructif et ca casse pas mal d’a prioris que l’on peut avoir sur le sujet. Vous déchirez <3 Les Vaillantes, www.lesvaillantes.com