L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Pourquoi on devrait toutes se mettre au JOMO

"On s'en fout on n'y va pas, on a qu'à se cacher sous les draps"

Par Lola Talik  - Illustration : © iStock

Quoooi ? Vous ne connaissez pas le JOMO ? Attendez un peu que l'on vous explique de quoi il s'agit. On parie que ces quatre lettres vont devenir votre nouveau crédo ? 

Le JOMO c’est la "joy of missing out". En français : la joie de manquer quelque chose. Autrement dit, c'est tout le contraire du FOMO : "fear of missing out", qui, en français, signifie donc "la peur de manquer quelque chose".

Le principe ? Louper tous les événements incontournables de votre vie sociale au profit d'un petit tête à tête avec vous-même. Le tout, en vous en foutant royalement. Et on vous garantit que ça vaut le détour. 

À lire aussi - Prétox : on fait quoi pour se préparer au marathon culinaire des fêtes ?

Le JOMO, ou l'art de prendre du temps pour soi

Eh ouais les meufs, louper "la soirée du siècle", ou "le brunch de l'année", ça n'a jamais tué personne. Vous pouvez tout aussi bien être la reine de la night (ou de ce que vous voulez), chez vous ! Et ce, tranquillement, à base de tranquilade. En tout sérénité.

Le JOMO, c'est ça. C'est se suffire à soi-même. C'est n'avoir que faire du strass et des paillettes. Ce soir, vous ne serez pas sur toutes les stories insta, so what ? Prendre du temps pour soi, ça n'a pas de prix. 

Certains vont même plus loin et éteignent tous les objets connectés qui les entourent. Parce que se concentrer sur sa petite personne, c’est aussi ça. Inutile de passer trois heures à regarder ce qu'il se passe dans votre fil d’actu IG, pour voir que Jean-Kévin boit des coups avec Cindy, ou que votre target se déchaîne all night long au Macumba. Ce soir, ça se passe entre vous, votre plaid, votre tisane (ou votre verre vin, après tout) et votre série Netflix. Et, oui, c’est sacrément génial.

De toute façon, il fait beaucoup trop froid pour sortir. En plus, vous êtes fauchée. Et puis ça tombe bien, vous aviez la flemme de vous pimper. Pourquoi ? Parce que vous avez besoin de repos, pardi. Surtout que le nouvel épisode de votre série pref' vient de sortir... Au moins, vous ne sentirez pas le fumoir demain matin, et vous serez fraîche comme la rosée du matin. 

Si avec tout ça, on ne vous a pas convaincue de boycotter les soirées du samedi soir, et de vous consacrer, pour une fois, rien qu'à vous, on ne répond plus de rien !

Lola Talik

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter