L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Oui, on peut vraiment mourir de chagrin

C'est une étude qui le dit !

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock

Vous connaissez le mythe des inséparables ? Ces oiseaux qui vivent en couple et ne supportent pas d’être seuls… au point de se laisser mourir quand l’autre disparaît. Et bien il semblerait que certains humains puissent en faire de même.

Une étude menée par des chercheurs américains de la Rice University de Houston (Texas) et relayée par nos confrères de Glamour vient en effet de démontrer que l’on peut bel et bien mourir de chagrin.

A lire aussiCoucher avec un ex ? C’est bon pour la santé et c’est la science qui le dit !

Menées sur un panel un groupe de 99 personnes ayant toutes récemment perdu leur conjoint, les recherches ont permis de découvrir que les personnes en deuil et en détresse émotionnelle avaient plus de chance de rencontrer des problèmes de santé, dont certains très graves et pouvant même entraîner leur mort.

En cause : la dépression qui augmenterait le risque d’inflammations

En comparant le sang des personnes en deuil et qui s’en disaient très affectées avec celui des autres personnes en deuil et qui disaient aller relativement bien émotionnellement, les chercheurs ont en effet détecté que le premier lot avait jusqu’à 17% plus d’inflammations dans l’organisme que le second. Un taux qui pouvait grimper jusqu’à 53,4% pour les personnes les plus attristées. Or, ces inflammations peuvent s’avérer très dangereuses, a rappelé Chris Fagundes, l’auteur principal de l’étude. “De précédentes recherches ont montré que les inflammations chez les personnes âgées contribuaient à l’apparition de beaucoup de maladies », a-t-il commenté, avant d’ajouter : “notre étude est la première à mettre en évidence que le deuil, indépendamment du niveau de dépression, pouvait avoir pour conséquence des inflammations dans l’organisme pouvant entraîner des soucis de santé”.

Bref, la double peine quoi.

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Flore Petton
Une étude qui ne me surprend pas. C'est beau et triste à la fois. J'avais lu un truc similaire sur l'expression "avoir le cœur brisé", comme quoi la douleur pouvait réellement et physiquement affecter le cœur.

COMMENTS
Flore Petton
Une étude qui ne me surprend pas. C'est beau et triste à la fois. J'avais lu un truc similaire sur l'expression "avoir le cœur brisé", comme quoi la douleur pouvait réellement et physiquement affecter le cœur.