L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

On vous dit si vous êtes victime d'orbiting

C'est pas joli joli

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock

On connaissait le "ghosting", cette fâcheuse manie qu’ont certaines personnes à ne plus nous donner de nouvelles en guise de rupture. Eh bien on a une mauvaise nouvelle pour vous : le ghosting a un petit frère et il est bien pire. 

À première vue, quand on entend le mot "orbiting", on imagine que la suite va se passer dans l’espace, à bord d'une fusée spatiale ou d'un satellite. Eh bien... pas vraiment. Quand on parle "orbiting", on parle plutôt histoire de love, enfin surtout problème de love.

Un comportement amoureux 2.0

C’est le petit nouveau dans la liste des comportements amoureux sur les applis de rencontre ou les réseaux sociaux. Le terme, quant à lui, a été conceptualisé par l’auteure Anna Lovine, il y a déjà quelques mois, dans un article sur la drague sur les réseaux sociaux. Tout un programme !

Qu’est-ce que c’est exactement ?

L’orbiting, se repère facilement. Il intervient généralement après une phase de ghosting. Dans le cas de l'orbiting, la personne continue de s'informer sur votre vie, en regardant vos stories Instagram ou Snapchat, en likant vos photos, vos tweets, et ce sans rien faire d’autre. On est d'accord, ce n'est pas très cool. En clair, la personne vous garde dans son "orbite", un peu à la manière d'un satellite au tour d'une planète, en faisant tout pour vous montrer qu'elle existe encore sans pour autant interagir avec vous.

A lire aussi : le "brush-off", cette phase qui flingue votre couple

Un comportement toxique

Le problème, avec l’orbiting, c’est que l’on peut vite se torturer l’esprit, et le coeur avec. Avec un "orbiteur", on se pose sans cesse des questions : "est-ce qu'il veut me faire passer un message ?", "est-ce que cela signifie qu’elle va revenir vers moi ?". Bref, vous l’aurez compris, l’orbiting pollue l’esprit. C'est un comportemet toxique, voilà tout.

Euh…mais pourquoi ?

Selon les spécialistes du love, les psychologues ou sociologues donc, l’orbiting serait un moyen, pour l’autre, de rester "en bons termes". Mais bon, entre nous, il y a d’autres manières de rester potes, comme en prenant des nouvelles par exemple. Autre option, l’orbiting serait utilisé pour garder la personne sous le coude. Très classe. De quoi se sentir comme une vieille conserve de légumes que l'on garde dans le fond d'un placard pour les fins mois ou les soirs de flemme.

Et vous, l’orbiting, ça vous parle ?

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter