L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Ohio : l'IVG pourrait bientôt être passible de la peine de mort

Ce n'est pas un cauchemar, mais la loi "House Bill 565"

Par Lola Talik  - Illustration : © iStock

Avec le "House Bill 565", l'avortement pourrait bientôt être passible de la peine de mort dans l'Ohio. Et encore un pas en avant vers l'horreur... 

En 2018, l'avortement est, encore et toujours, remis en cause dans bien des pays. En témoignent les États-Unis, où de plus en plus de mesures sont mises en place pour durcir les lois qui l'autorisent. 

À la mi-novembre, l'État avait déjà voté en faveur du "Heartbeat Bill" (en français : loi du battement du cœur). Une mesure interdisant l'avortement dès lors que le battement du cœur du bébé est détectable. Ce qui, en général, se situe à partir de 6 semaines de grossesse. Un stade où bien des femmes ne savent souvent même pas qu'elles sont enceintes. En vertu de cette loi, toute personne ayant recours à l'IVG au-delà de 6 semaines de grossesse est donc passible d'un an de prison et 2500 euros d'amende. 

Mais l'Ohio va encore plus loin. Actuellement, l'État examine un projet de loi qui infligerait la peine de mort aux femmes et aux médecins pratiquant l'IVG : le "House Bill 565".

À lire aussi : Ces pays d'Europe où les lois sur l'IVG sont les plus restrictives

"Loi d'identité individuelle"

Soutenue par le parti républicain local, le "House Bill 565", aussi appelée "Personhood Bill" (en français : loi d'identité individuelle), pourrait bientôt punir toute personne ayant recours à l'IVG, ou la pratiquant, de la peine de mort. 

Ce projet de loi, qui doit être examiné par la Chambre des représentants, considère l'embryon, dès sa conception, comme un être humain à part entière. Ainsi, avorter, même en cas de viol, d’inceste, ou de danger pour la vie de la mère, est alors considéré comme un meurtre. Un crime passible de la peine de mort dans l'Ohio. 

Selon le House Bill 565, l'avortement n’est autre qu’un acte entraînant "la mort d’un être humain à naître, par n’importe quelle méthode, y compris, mais sans s’y limiter, les méthodes chimiques, médicales et chirurgicales".

Pour le parti républicain local, "la vie commence au moment de la conception. Le but de cette loi est de diffuser et de faire adopter cette vision des choses, ainsi que de protéger tous les bébés à naître de l'Ohio contre l'avortement", peut-on lire dans Le Nouvel Obs

L'avortement en sursis

Pour l'instant, le "Hearbeat Bill" et le "Personhood Bill" n'ont pas été officiellement adoptés. Si la première loi a été accueillie favorablement par la Chambre des représentants, elle doit encore passer au Sénat et être signée par le gouverneur. La seconde n'a, quant à elle, pas encore été adoptée par la Chambre. Quant au gouverneur actuel de l'Ohio, John Kasich a promis d’y mettre son veto s'il était amené à signer le "Hearbeat Bill".

Mais cet état des lieux est beaucoup moins rassurant qu'il n'y parait. Et pour cause, le mandat non renouvelable de John Kasich touchera à sa fin en janvier 2019. Et son successeur, déjà élu, a annoncé qu'il signerait le "Heartbeat Bill" s'il lui était présenté. Alors, si le "Personhood Bill" parvient également à franchir toutes les étapes législatives, il y a fort à parier pour qu'il soit, lui aussi, accueilli favorablement par le futur gouverneur... 

Un scénario révoltant, loin d'être rassurant... 

Lola Talik

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Flore Petton
Même si la loi n'a pas encore été adoptée et/ou qu'elle ne l'est pas au bout de la procédure, rien que le fait de la proposer c'est complètement dingue. On est en 2018, merde. C'est aberrant... J'ai l'impression que plus, nous les femmes, on ose élever la voix pour défendre nos droits et plus la réponse machiste prend des proportions à la fois hallucinantes et pathétiques...
Zwina Zemzem
Je suis tellement choquée - on se bat tous les jours pour les droits des femmes et eux décident de revenir en arrière et en plus ils veulent rajouter la peine de mort - on est où??? C’est déjà une décision super difficile à prendre (L’IVG) - les femmes avortent pour plusieurs raisons et c’est leur choix!!!!! je suis tellement en colère avec l’état de l’OHIO

COMMENTS
Flore Petton
Même si la loi n'a pas encore été adoptée et/ou qu'elle ne l'est pas au bout de la procédure, rien que le fait de la proposer c'est complètement dingue. On est en 2018, merde. C'est aberrant... J'ai l'impression que plus, nous les femmes, on ose élever la voix pour défendre nos droits et plus la réponse machiste prend des proportions à la fois hallucinantes et pathétiques...
Zwina Zemzem
Je suis tellement choquée - on se bat tous les jours pour les droits des femmes et eux décident de revenir en arrière et en plus ils veulent rajouter la peine de mort - on est où??? C’est déjà une décision super difficile à prendre (L’IVG) - les femmes avortent pour plusieurs raisons et c’est leur choix!!!!! je suis tellement en colère avec l’état de l’OHIO