L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Nos conseils pratiques pour bien choisir votre gynéco

Dis, tu connais pas un bon gynéco toi ?

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock

Votre spécialiste ne vous convient pas ? Il part à la retraite ? Vous déménagez ? Bref, vous devez absolument choisir un nouveau gynéco mais vous n’avez pas envie de tomber sur n’importe qui ? Votre mission, si vous l’acceptez, dénicher le praticien idéal.

Pour beaucoup, la consultation chez un gynéco est source de stress et d’angoisse, encore plus depuis les récents témoignages sur les violences gynécologiques et obstétricales. Heureusement, il existe de nombreux très bons praticiens.

1 – Confiance et écoute

On est d’accord, être à poil, les jambes écartées devant un ou une inconnue, ce n’est pas vraiment agréable. Alors, pour que le moment passe comme une lettre à la poste, il faut que vous vous sentiez à l’aise. C’est la clef. A l’aise pour parler de ce qu’il se passe entre vos jambes, dans votre cœur ou dans votre tête. Pour trouver la perle rare - celui ou celle qui prendra le temps de vous écouter sans jugement aucun - il n’y a pas de secret. Il faut soit, tester (un peu comme pour trouver le meilleur japonais de votre quartier) soit, demander autour de vous. Posez la question à vos amies, votre sœur, bref à votre entourage qui pourra peut-être vous conseiller un bon praticien.

A lire aussi : allo docteur, lubrification et désir sont-il vraiment liés ?

2- Gynécologue ? Obstétricien ? Sage-femme ?

C’est une question que l'on se pose souvent : dois-je plutôt aller voir un gynécologue ou un obstétricien ? Quand on s'interroge sur la grossesse ou tout simplement, quand on a un projet de bébé, compter sur un obstétricien peut être un bon choix. En effet, celui-ci pourra vous suivre pendant toute l'aventure et même, vous accoucher. Pour autant, nos amis les "gygy" ne sont pas moins bétons sur la question, fort heureusement. Sachez que vous pouvez, également, aller voir une sage-femme. Cette dernière peut assurer un suivi gynécologique et vous prescrire une contraception adaptée. Vous les trouverez dans les hôpitaux, les cliniques et même, au planning familial. Homme ? Femme ? Jeune ? Vieux ? Pour le reste, c’est une question de choix personnel.

3- La disponibilité

Prendre un rendez-vous chez le gynéco, c’est un peu comme chez l’opticien : "Non, Madame, on n’a pas de place avant 4 mois !" Bon, alors certes une urgence gynécologique n’arrive pas tous les jours mais quand ça arrive, ça arrive ! Celles qui ont déjà eu un petit souci de gratouilles le savent. C’est pourquoi, la disponibilité de votre praticien est un critère très important dans votre choix.  Alors, si vous tombez sur un médecin qui n’a jamais le temps de vous caler entre deux RDV, ou même de vous donner un conseil par téléphone, passez votre chemin.

4- La question du tarif

Voici un petit rappel qui vous aidera à y voir plus clair quand vous choisirez votre praticien : une consultation en "secteur 1" vous coûtera environ 28 euros, quand une consultation en "secteur 2" pourra monter jusqu’à 100 euros. C’est pourquoi il est important de vérifier cette information avant la prise d’un rendez-vous, surtout en fin de mois. Pour autant, sachez que votre santé n’a pas de prix. Si vous souffrez d’une pathologie lourde ou de problèmes chroniques, il sera, souvent, intéressant de consulter un grand ponte. En revanche, si vous voulez simplement renouveler votre pilule, ce n’est peut-être pas utile de payer plus de 100 euros.

Et vous, votre gynéco, vous en êtes satisfaite ?

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter