L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Marlène Schiappa répond au bailleur qui a expulsé une femme battue

"La société toute entière doit agir solidairement"

Par La WTF Team  - Illustration : © search commons/Montage La WTF

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
kristoch
C'est plus de la double peine à ce niveau là! qu'on expulse l'agresseur oui et lui il sera logé, en prison! j'espère au moins que ça a mis fin au calvaire de la victime qui a été prise en charge!!! il y a des baffes qui se perdent: le violent, le bailleur...
conduitforsale
Ouais ouais ouais. Par contre, on l'a pas beaucoup entendue prendre parole concernant la femme qui s'est faite défonçée sous les ordres de Benalla.

COMMENTS
kristoch
C'est plus de la double peine à ce niveau là! qu'on expulse l'agresseur oui et lui il sera logé, en prison! j'espère au moins que ça a mis fin au calvaire de la victime qui a été prise en charge!!! il y a des baffes qui se perdent: le violent, le bailleur...
Nana01
Heureusement que Marlène Schiappa est là pour se battre!! Au moin une qui agi dans son métier
conduitforsale
Ouais ouais ouais. Par contre, on l'a pas beaucoup entendue prendre parole concernant la femme qui s'est faite défonçée sous les ordres de Benalla.
sjannoty
que ce soit la victime qui se fasse virée de son appart c'est inadmissible et 5ans de tôle pour une pourriture pareil c'est pas assez 30 ans serait un minimum
Cécile Willow Landes
Oui, cette histoire c’est quand même un comble, pour une fois que la justice avait réussi à faire son travail en éloignant l’homme violent de sa victime, c’est le bailleur qui la remet en danger en voulant la jeter à la rue ! Sans compter, les voisins, coupables de non assistance à personne en danger, qui au lieu d’être sanctionnés, obtiennent le soutien du juge qui a ordonné l’expulsion de la jeune femme et de ses deux enfants ! Il y a vraiment de quoi désespérée de la société dans laquelle nous vivons !
let
Et si les conjoints violents commençaient à être inquiétés par les plaintes déposées et qui restent très souvent sans suites ! Il n’y a pas de suites avant de découvrira près le décès d’une femme que celle ci avait porté plainte plusieurs fois.