L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Marie Marvingt : l'incroyable parcours de la "fiancée du danger"

Fille spirituelle de Mulan et Jeanne d'Arc

Par La WTF Team  - Illustration : © CC/Montage La WTF

Marie Marvingt. Ce nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant, c’est celui d’une des femmes les plus badass du XXème siècle.

Marie Marvingt, née le 20 février 1875 à Aurillac, est morte le 14 décembre 1963 à Laxou, près de Nancy. Pionnière de l’aviation, alpiniste, sportive, infirmière, polyglotte…Cette légende oubliée semble avoir vécu plus d’une vie. A 4 ans déjà, elle sait nager sur plus de 4 km. Nous, perso, on est fatiguée au bout d’une longueur de la piscine municipale. A 24 ans, en 1899, elle est l’une des premières femmes à obtenir son permis de conduire. Tout au long de sa vie, elle sera décorée par plus de 30 récompenses dont la Légion d’honneur. Envie d’en savoir plus ?

Son crush ? La montagne 

Le grand amour de Marie Marvingt, c’est avant tout la montagne. Dans une époque où l’alpinisme est réservé aux hommes, "aux vrais", elle est la première à gravir les plus hauts sommets des Alpes (plus de 4 000 mètres). Elle passera d'ailleurs une grande partie de sa vie à défier les majestueux et dangereux pics de la planète.

A lire aussi : Margaret Hamilton : la femme qui a permis à l'Homme de marcher sur la Lune

Sportive-hyperactive

Forte de 17 records mondiaux, Marie Marvingt est prise d’une frénésie sportive qui l’amène à tout pratiquer. Natation, escrime, cyclisme, équitation, tennis, golf, boxe ou encore arts martiaux, rien ne lui échappe. Son principal exploit ? Défier la Fédération du cyclisme qui lui interdit de participer au Tour de France. Eh oui, en 1908, le vélo ce n’était pas pour les femelles ! Mais c’est mal connaître Marie qui roulera clandestinement, et comptera parmi les 6 coureurs sur 110 à franchir la ligne d’arrivée. Et bim !

Elle kiffait s’envoyer en l’air

Si le sport la passionne, elle est surtout mue par les sensations fortes. Elle fera, par exemple, 400 km en canoë, traversera Paris à la nage, parcourra Paris-Naples en vélo, et sera, surtout, la pionnière de l’aviation avec de nombreux brevets à son actif. Hydravion, avion, ballon dirigeable…Tout ce qui vole dans les airs, Marie sait le piloter. En 1910, elle est la première femme à établir le vol le plus long, soit 53 minutes.

Pendant la Grande Guerre, ce talent sert son âme de "guerrière". A la manière d’une Mulan ou d’une Jeanne d’Arc, elle se déguise en homme pour combattre. Démasquée suite à une blessure, elle refuse d’abandonner et crée les "Ailes qui sauvent", un service d’ambulance aérienne.

Une tête bien faite

Enfin, histoire d’être encore plus fan de cette "surfemme", elle est le symbole d’un corps sain dans un esprit sain. En effet, Marie Marvingt est loin, très loin, d’être idiote. Elle parlait plus de 7 langues, avait son diplôme d’infirmière et une licence de lettres. Sa devise : "je décide de faire mieux, encore et toujours".

Nos respects à la queen des airs !

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
simpleman4704
merci de mettre en avant ces héroïnes souvent oubliées et c bien dommage
Jérémy Lebourgeois
Comme quoi l’application peut servir à ça bravo d’avoir raconté c’était histoire pour pouvoir Fais découvrir cette histoire

COMMENTS
simpleman4704
merci de mettre en avant ces héroïnes souvent oubliées et c bien dommage
Jérémy Lebourgeois
Comme quoi l’application peut servir à ça bravo d’avoir raconté c’était histoire pour pouvoir Fais découvrir cette histoire