L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

"Les Invisibles" : la comédie qui met le doigt là où ça fait mal

Du rire aux larmes

Par La WTF Team  - Illustration : © Les Invisibles/JC Lother

Aujourd'hui, sort dans les salles obscures Les Invisibles. Un film, aux allures de documentaire, bouleversant, signé Jean-Louis Petit, qui met en lumière le douloureux quotidien des femmes de la rue. Le tout, avec humour et beaucoup d'émotions. À voir absolument !

"Les femmes représentent 40% des sans domiciles fixes. On ne s’en rend pas forcément compte parce qu’elles se griment, se cachent pour se protéger de la violence de la rue, se rendant parfaitement invisibles", explique Jean-Louis Petit, réalisateur du film Les Invisibles, qui sort aujourd'hui en salles.

Le pitch est le suivant : suite à une décision municipale, l’Envol, (un centre d’accueil pour femmes SDF), s'apprête à fermer. Il ne reste que trois mois aux travailleuses sociales pour tenter de réinsérer les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges... Désormais, tout est permis !

À lire aussi - Femmes SDF : comment leur venir en aide ?

Un film solaire

À travers Les Invisibles, Jean-Louis Petit a souhaité rendre hommage à ces femmes que la société a effacées, et à celles qui les accompagnent au quotidien : les travailleuses sociales. Celles qu'il considère comme "les autres invisibles". "On en parle peu, on ne les entend presque pas, on ne les voit que très rarement et pourtant, jour après jour, avec la conviction inébranlable que leur réinsertion est possible", explique-t-il. 

L'objectif ? Montrer à chacun que ces femmes, malgré les revers de leur existence, ont eu une vie avant la rue, un métier, des compétences, et qu'elles n'ont rien perdu de leur personnalité, de leur dignité et de leurs rêves. Et puis, surtout, permettre l'ouverture d'un débat sur la réinsertion. 

Un casting hors norme

Côté casting, on retrouve la pétillante Audrey Lamy, dans le rôle d'Audrey, Corinne Masiero, dans celui de Manu, directrice de l'Envol, Noémie Lvovsky, alias Hélène, bénévole au centre, et enfin, Déborah Lukumuena (qui nous avait littéralement bouleversés dans Divines, film pour lequel elle avait d'ailleurs décroché le César du meilleur second rôle), dans le rôle d'Angélique, adolescente et ancienne SDF. 

Quant aux femmes sans domicile fixe, elles sont toutes (à part Julie, interprêtée par Sarah Suco, et Catherine, jouée par Marie-Christine Orry) mises en lumière par des femmes qui ont réellement connu la rue, et qui sont aujourd'hui "stabilisées", ou en foyer d’accueil. 

"J’ai demandé à chaque participante de se trouver un nom d’emprunt, en choisissant celui d’une femme qu’elle admirait, révèle Jean-Louis Petit. Sur le tournage, nous n’avons jamais réellement su leurs vrais noms. Pour l’équipe, elles sont donc restées pendant deux mois Edith (Piaf), Brigitte (Macron), Lady Dy, Simone (Veil), Marie-Josée (Nat), Mimy (Mathy), etc... En pouvant s’abriter derrière une personnalité autre, elles ont trouvé le courage de se livrer dans toute leur vérité, en oubliant la caméra". 

Un film qui, on l'espère, permettra de faire évoluer les mentalités et de rappeler à chacun que la désocialisation peut toucher tout le monde. Et qu'il n'est pas impossible de s'en sortir. 

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Nana01
J’ai pu voir des extraits dans touche pas à mon poste et comme invitées 3 comédiennes fabuleuses dont 2 qui ont un lourd passer. Vraiment envie de découvrir ce film qui a l’air poignant avec sa pointe d’humour à la fois.

COMMENTS
Nana01
J’ai pu voir des extraits dans touche pas à mon poste et comme invitées 3 comédiennes fabuleuses dont 2 qui ont un lourd passer. Vraiment envie de découvrir ce film qui a l’air poignant avec sa pointe d’humour à la fois.