L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

La plaque en mémoire du dernier couple gay exécuté en France a (encore) été vandalisée

C'est la troisième fois en moins de trois mois !

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock/Montage la WTF

Lundi, la plaque qui rend hommage au dernier couple homosexuel exécuté en France a une nouvelle fois été vandalisée. Eh oui, l'homophobie existe toujours en 2018, et c'est lamentable.

Alors que les Gay Games se déroulent actuellement à Paris, la capitale a une fois de plus été le théâtre d’un acte de vandalisme homophobe. Lundi, la plaque installée en mémoire du dernier couple gay exécuté en France, située rue Montorgueil dans le 2e arrondissement de Paris, a encore été dégradée. Les gros lâches, puisqu’ils n’ont bien sûr pas revendiqué les dégradations, ont sali la plaque avec de l’encre noire et l’ont recouverte d’affiches indiquant : "Pour faire un enfant : je suis un homme, pas un gay". On notera la belle syntaxe de cette connerie.

C’est la deuxième fois en moins de trois mois que cette plaque est vandalisée. Le 17 mai, lors de la journée mondiale de la lutte contre les LGBTphobies, les gerbes de fleurs déposées dessus avaient été brûlées.

À lire aussi : 3 lois qui ont marqué la sexualité des Françaises

Inaugurée en 2014, cette plaque rend hommage à Jean Diot et Bruno Lenoir, exécutés en 1750 après avoir été pris en "flagrant délit". Brûlés vifs sur la place de l’Hôtel de Ville, ils sont les derniers à avoir été condamnés à mort en France pour le "crime d’homosexualité". 

Il faudra attendre le 6 octobre 1791 pour que le Code pénal dépénalise l’homosexualité et le 4 août 1982 pour que cette dépénalisation soit totale. Ce jour-là, deux amendements sont abrogés : le premier autorise les relations homosexuelles entre un(e) mineur(e) ayant la majorité sexuelle et un(e) adulte, le second annule l’aggravation de l’outrage à la pudeur en cas d’acte homosexuel.

Choquée, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a immédiatement condamné cet acte homophobe sur les réseaux sociaux "Je suis choquée par cette nouvelle démonstration honteuse d'homophobie ! Cette plaque rend hommage à Bruno Lenoir et Jean Diot, derniers condamnés à mort pour homosexualité. Cet acte ne fait que renforcer notre détermination à lutter contre les discriminations. #LoveWins".

"Honteux", oui, c’est le mot.

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Agora29
Bon. Finalement, l'auteur de cet acte de vandalisme s'est dénoncé et assume totalement. Dans une interview, Christophe M. 47 ans, avoue être contre certaines valeurs, manifestations et symboles LGBT, mais il est lui-même homosexuel et militant gay !! Bonjour la névrose. Ça me fait penser à un ancien collègue qui était juif et antisémite… Ce monde est ouf 😕
Lilie Auv
L’une des parts sombres de certains humains ; incapable de supporter une quelconque différence. Ceux qui font ça sont des Rien

COMMENTS
ananda77
Lâches,lâches !!!
Nana01
Que faire a part poser des camera de surveillance assez discrète et encore si seulement cela pouvait suffire. Et oui on en ai encore la en 2018 des ptis cons lâches et lamentable qui se cache derrière une cagoule ou un pseudo sur les réseaux c’est minable et surtout inutile car nous on es là on est des militer a se mobiliser pour cette cause si importante. ne rien lâcher persévérer et y croire encore car grâce au loies depuis toutes ces année cela a quand même évolué.
kristoch
Le paradoxe est que qui fait ça en font encore plus une icône et donnent encore plus raison de l'avoir posée! c'est un hommage parce qu'à chaque fois on en parle!!! faut vraiment être d'une stupidité sans bornes donc pour faire e la pub à ses "ennemis"! Quand on revient à la racine du mot: peur de l'homosexualité: ils ont peur ces lâches!!! De ce qu'ils ne comprennent pas: puisqu'on vous dit que ce sont des cons, des débiles!
Lilie Auv
L’une des parts sombres de certains humains ; incapable de supporter une quelconque différence. Ceux qui font ça sont des Rien
lilboo
A vomir... Un combat de tous les jours contre cette haine.
Agora29
Bon. Finalement, l'auteur de cet acte de vandalisme s'est dénoncé et assume totalement. Dans une interview, Christophe M. 47 ans, avoue être contre certaines valeurs, manifestations et symboles LGBT, mais il est lui-même homosexuel et militant gay !! Bonjour la névrose. Ça me fait penser à un ancien collègue qui était juif et antisémite… Ce monde est ouf 😕