L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF
Par Justine Fraioli  - Illustration : © La WTF

Justine Fraïoli a rencontré Christophe Castaner pour parler d'égalité et de responsabilité partagée

Et pour présenter l'association "K d'urgences"


Il y a quelques jours, Justine Fraïoli s’est rendue au siège de la République en Marche pour s’entretenir avec son délégué général, Christophe Castaner.

Un entretien édifiant qui nous a permis d’évoquer une multitude de sujets sociétaux cruciaux. Quid de l’égalité salariale ? Quelles sont les mesures pour inverser la donne ? Où en sommes-nous en ce qui concerne les congés paternité la responsabilité partagée ? Que faire mettre fin au machisme en politique ? Comment agir ? Que doit-on retenir de l’affaire Weinstein ?

Christophe Castaner nous a fait l’honneur de répondre avec beaucoup de sincérité et de gentillesse à toutes ces questions.

Le délégué général soutient la fondation K d’urgences, créé en avril 2010 par la journaliste Christine Kelly, qui vient en aide aux familles monoparentales en situation d’urgence.

Pour en savoir plus et apporter à votre tour votre soutien, rendez-vous sur le site officiel de l’association.

Justine Fraioli

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Agora29
Bravo Justine pour ce vrai travail journalistique qui touche des sujets concernants. Tout est dit dans cette interview, notamment le fameux "l'égalité salariale est dans la loi… mais dans les faits, elle n'est pas appliquée." Cet aveu de faiblesse des gouvernants est amplifié par le fait qu'en France, le salaire de chacun est un sujet plus que tabou, alors que dans la culture anglo-saxonne, il est au contraire fièrement revendiqué. Cette culture du secret arrange bien les DRH du privé, car n'ayant pas vraiment connaissance des revenus de leurs homologues masculins, les femmes n'ont pas le réflexe de réclamer le salaire qui leur est dû. Le plus pervers, c'est que dans l'hypothèse d'une égalité salariale qui serait respectée, le taux de chômage des femmes augmenterait mathématiquement pour toutes celles qui sont en âge de procréer. Conclusion, hors fonction publique, tant que les salaires seront librement négociés, les femmes continueront à travailler plus pour gagner moins... Oups ! navrée d'avoir gâché votre journée 😘
dodoleseum
Je viens de visionner votre vidéo .. j ai aimé votre façon de poser des questions ,courtes très directes , sur des sujets actuels .. les reponses votre invité ont été claires , fluites , ses arguments forts , intelligents . Monsieur Castaner grâce à la WTF j ai eu l impression que vous me faisiez des confidences juste entre vous et moi ! ! Justine Fraioli vos sujets politiques nous passionnent .. vous avez ce talent discret .+une forte personnalité qui ressort à chaque interview . Bravo .. continuez .vous avez la «  carrure «  d une grande journaliste . A bientôt le plaisir de vous lire . J adore votre application . Tellement innovante . 👍🏽

COMMENTS
dodoleseum
Je viens de visionner votre vidéo .. j ai aimé votre façon de poser des questions ,courtes très directes , sur des sujets actuels .. les reponses votre invité ont été claires , fluites , ses arguments forts , intelligents . Monsieur Castaner grâce à la WTF j ai eu l impression que vous me faisiez des confidences juste entre vous et moi ! ! Justine Fraioli vos sujets politiques nous passionnent .. vous avez ce talent discret .+une forte personnalité qui ressort à chaque interview . Bravo .. continuez .vous avez la «  carrure «  d une grande journaliste . A bientôt le plaisir de vous lire . J adore votre application . Tellement innovante . 👍🏽
cacaboudin
👍 super itw actu !
JeanJacquesSuperSympa2
Super bel article bravo Justine
Agora29
Bravo Justine pour ce vrai travail journalistique qui touche des sujets concernants. Tout est dit dans cette interview, notamment le fameux "l'égalité salariale est dans la loi… mais dans les faits, elle n'est pas appliquée." Cet aveu de faiblesse des gouvernants est amplifié par le fait qu'en France, le salaire de chacun est un sujet plus que tabou, alors que dans la culture anglo-saxonne, il est au contraire fièrement revendiqué. Cette culture du secret arrange bien les DRH du privé, car n'ayant pas vraiment connaissance des revenus de leurs homologues masculins, les femmes n'ont pas le réflexe de réclamer le salaire qui leur est dû. Le plus pervers, c'est que dans l'hypothèse d'une égalité salariale qui serait respectée, le taux de chômage des femmes augmenterait mathématiquement pour toutes celles qui sont en âge de procréer. Conclusion, hors fonction publique, tant que les salaires seront librement négociés, les femmes continueront à travailler plus pour gagner moins... Oups ! navrée d'avoir gâché votre journée 😘