L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Je suis allée voir l’expo « Artistes et Robots » au Grand Palais !

Ça y est ! Je l’ai trouvée, l’expo de l’année !

Par Énora Malagré  - Illustration : © PETER KOGLER Untitled, 2018 Impression digitale sur vinyle Dimensions variables © Photo Aldo Paredes

« Artistes et Robots », c’est au Grand Palais jusqu’au 9 juillet. C’est très simple : je suis restée la bouche grande ouverte et les yeux totalement écarquillés pendant environ 2h.

On nous propose un voyage incroyable à mi-chemin entre l’imaginaire et le savoir-faire.
Tout le monde est fasciné par les robots, tout le monde se demande ce que serait un monde envahi par les machines, tout le monde a flippé devant Terminator et tout le monde a rêvé d’être Astroboy…

Artistes & Robots© Réunion des musées nationaux - Grand Palais

Le Grand Palais vous donne un aperçu

Mais la sève de cette exposition est bien plus profonde, vous l’imaginez bien. L’art tend la main à la robotique pour faire naître des œuvres d’exception pleines de poésie, de profondeur et, une fois n’est pas coutume, de second degré ! L’intelligence artificielle comme source de nouvelles créations, on adore.

J’ai donc déambulé comme une enfant de 8 ans au cœur de ce merveilleux Grand Palais. Ce Grand Palais que nous aimons tant, nous, les Parisiens, nous, les Français, si chargé d’histoire et qui héberge le futur. Rien que ça, j’avais envie de chialer. J’en rajoute toujours, vous me connaissez.

Vous trouverez d’innombrables critiques d’art qui vous pousseront à aller voir cette expo. Moi, toute petite Eno, je vous le crie : courez –y ! Vous allez kifer de folie !
Dès les premiers mètres, on vous plonge de plain-pied dans le surréalisme. J’ai bloqué 15 min sur l’œuvre de Patrick Tresset, la « Grande Vanité au corbeau et au renard » : une main de robots dessine seule face à un corbeau et un renard empaillés ainsi qu’une tête de mort…

Robots
© La WTF

Pour moi, c’est l’essence-même de l’expo : poésie, autodérision et machine ! De surcroît, c’est hypnotique car impressionnant. La balade se poursuit, des petites voitures qui dessinent de la couleur, tout cela bercé par les éclats de rire des enfants qui peuvent assister à cette expo et qui se régalent.

Et puis, soudainement, le rire laisse place au silence interloqué et Matrix débarque… Du moins l’univers. L’œuvre sensationnelle de Raquel Kogan vous transporte au pays de « Neo » pour les plus jeunes. Et pour les pénibles comme moi, pseudo-intellos, elle questionne aussi bien sur la perception de l’humain face à la technologie que le rôle du spectateur dans l’œuvre d’art. J’ai failli ne pas quitter la pièce… Trop absorbée, la Eno.

Robots
© La WTF

Autre temps fort pour moi, la découverte du travail de Michael Hansmeyer, l’architecte « Astana Columns ». Alors là, je vous mets au défi de ne pas halluciner. On se croirait dans un temple sacré, de sublimes colonnes se dressent vers un plafond miroité. On les croirait de pierres alors qu’elles sont en papier… un vrai moment de grâce.
Artistes & Robots
MICHAEL HANSMEYER Astana Columns, 2017 20 000 feuilles de papier carton découpées au laser H. 300 cm, diamètres variables © Photo Aldo Paredes pour la Rmn-Grand Palais, 2018

Je me rends compte que je pourrais vous relater chaque œuvre, vous décrire toutes les émotions qui m’ont accompagnée mais ça vous saoulerait et ça gâcherait le plaisir. J’ai rencontré un gros monsieur à trois têtes, j’ai regardé un plafonnier volant pendant 20 minutes en me disant que c’était l’une des plus belles choses que j’avais vues de ma vie… Et puis, surtout, j’y suis allée avec une petite fille de 11 ans que j’aime énormément, qui fait partie de ma famille, et partager cela avec elle, voir ses yeux briller et son cerveau bien fait m’inonder de questions, m'a prouvé que l’art, c’était le partage.

Cette expo au Grand Palais est brillamment construite et accessible pour petits et grands. Certaines installations sont ludiques et d’autres plus exigeantes mais ça ne divise aucune génération.

Artistes & Robots
NICOLAS SCHÖFFER CYSP 1, 1956 Sculpture cybernétique à déplacement autonome. Structure en acier peint en noir, plaques mobiles polychromes, moteur, microphones, socle technique complexe H. 250 x L. 130 x P. 170 cm Courtesy Franck James Marlot – Collection Eleonore Schöffer © Photo Aldo Paredes pour la Rmn-Grand Palais, 2018 © Adagp, Paris 2018

Avec ma petite puce de 11 ans, après, nous avons imaginé que nous venions de visiter Pluton, et avons pensé notre robot idéal ! Elle m’a dit : « il sera beau, il sera pratique mais surtout il sera intéressant. » Comme cette expo !​

Pour prendre vos places, rendez-vous ici !

Énora Malagré

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
simpleman4704
merci de ce partage Enora et c vrai que tu aime l'art et que tu es particulièrement éclectique et c tant mieux et perso te revoir a la télé dans une émission sur la culture j'ai vraiment hâte
Zébrulon
Meilleur article jamais sur une expo. C'est mort, à cause de toi je suis maintenant obligé d'y aller. Je t’assure qu'aucun critique d'art ne peut faire une aussi belle publicité que celle que tu viens de nous proposer. ❤

COMMENTS
simpleman4704
merci de ce partage Enora et c vrai que tu aime l'art et que tu es particulièrement éclectique et c tant mieux et perso te revoir a la télé dans une émission sur la culture j'ai vraiment hâte
Zébrulon
Meilleur article jamais sur une expo. C'est mort, à cause de toi je suis maintenant obligé d'y aller. Je t’assure qu'aucun critique d'art ne peut faire une aussi belle publicité que celle que tu viens de nous proposer. ❤
Nana01
Merci Énora pour cette belle découverte et ton témoignage aussi touchant que d’habitude 😘
kristoch
on te reconnait bien là et pour une fois c'est pas trop "contemporain" donc plutôt visible et compréhensible... ;) :)
Maaaaaaaaanon_
Ça a l’air grave sympa !! Merci pour ce partage, et trop chouuu tes petites photos haha !
Rachel Gris
Est-ce payant d’aller voir cette expo ?
Zébrulon
Pein tarif : 14€ / Gratuit pour les moins de 25 ans les 6 juin et 4 juillet après 19h (www.grandpalais.fr/fr/evenement/artistes-robots)
Zébrulon
Autre manifestation qui mêle Art et High-tech : jusqu’au 6 octobre 2018 (nuit blanche des musées), se tient à l’Espace Fondation EDF (dans le 7e), l’exposition "1 2 3 DATA" qui utilise des données scientifiques et sociales au service de l’art et du design. Le résultat : des œuvres poétiques et inattendues, en plus c’est GRATUIT ! (fondation.edf.com/fr/expositions/1-2-3)