L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF
Par Justine Fraioli  - Illustration : © La WTF

J'ai rencontré Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement Supérieur

Quel est son quotidien ? Elle nous dit tout


Le 4 avril 2018, Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, au sein du gouvernement d’Edouard Philippe, m’a fait l’honneur de m’accorder un entretien.  Je voulais comprendre son quotidien de femme-ministre et découvrir son parcours.

Avant notre rencontre, je n’ai cessé de me demander comment elle en était arrivée là. Comment celle qui fût la première de sa famille à obtenir son baccalauréat était devenu l’une des biochimistes les plus brillantes de sa génération ? Comment celle qui avait échoué en première année de médecine était devenue la présidente incontournable de l’Université Nice Sophia Antipolis ?

Et comment celle qui n’avait jamais fait de politique est désormais ministre de la république ?

8 heures 30, le rendez-vous est pris. 8 heures 29, la ministre arrive à son bureau, sa journée a commencé depuis plusieurs heures déjà. Elle revient de la matinale de France 2, ses collaborateurs affirment qu’elle fait un point d’honneur à se tenir à une ponctualité incontestable. 9 heures 35, elle repartira, le pas pressé pour le conseil des ministres.

L’actualité est brûlante, son ministère fait face depuis quelques jours à une vague de blocages dans les Universités qui frappe l’ensemble du pays. Frédérique Vidal se montre souriante mais fatiguée.

Frédérique Vidal
Frédérique Vidal - © La WTF


Il faut dire qu’elle ne chôme pas, la Ministre. Quelques jours après sa nomination, elle annonce la suppression du tirage au sort et distille partout l’exigence de réformer, la nécessité de changement.

Le 30 octobre 2017, elle présente avec le Premier Ministre son plan étudiant : Renforcement de l’orientation, suppression de la sécurité sociale étudiante, suppression d’APB, lancement de Parcoursup, création des parcours personnalisés à l’étudiant, une licence plus modulaire, la création d’une contribution vie étudiante…

Le 8 mars qui s’en suit, par ailleurs, journée des droits des femmes, sa première loi dénommée « Orientation et Réussite des Etudiants » est promulguée par le Président de la République. Très librement, elle confesse ne trouver aucune espèce d’intérêt d’avoir une loi portant son nom.

Et c’est avant tout cette femme qui m’intrigue et me questionne. Derrière la ministre, c’est ses réussites retentissantes, constamment inscrites dans des milieux très masculins. Au travers de ses énigmatiques yeux verts, c’est sa passion pour les étudiants et l’enseignement.

Face à elle, une chose m’obsède, ce sont ses convictions et ses doutes.

Vous vous le demandez aussi ? La réponse en vidéo !

Justine Fraioli

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Marmotte
Très bel interview. Oui, pour faire changer les mentalités durablement et dès la petite enfance faisons attention aux stéréotypes et aux mots employés. Bravo et merci Justine.
dodoleseum
J ai lu et écouter avec intérêt tout ce que disait Madame La Ministre . Je découvre une femme simple, impliquée , tout en nuances avec de vraies valeurs à transmettre ... pour un avenir meilleur . Bravo Justine pour vos questions courtes .. et efficaces .

COMMENTS
Marmotte
Très bel interview. Oui, pour faire changer les mentalités durablement et dès la petite enfance faisons attention aux stéréotypes et aux mots employés. Bravo et merci Justine.
dodoleseum
J ai lu et écouter avec intérêt tout ce que disait Madame La Ministre . Je découvre une femme simple, impliquée , tout en nuances avec de vraies valeurs à transmettre ... pour un avenir meilleur . Bravo Justine pour vos questions courtes .. et efficaces .
cacaboudin
Je connaissais pas cette ministre ! Heureux d’en découvrir un peu plus sur la personne, à un poste clé . 👍
cacaboudin
Jean Jacques dirait placement de produit 😂
Kat
Merci pour l'interview Je ne sais pas si cela est facile pour vous mais je pose quand même la question : " pourriez-vous nous dire quelques temps avant que vous allez interviewé telle ou telle personne afin qu'on puisse soumettre une ou deux questions que vous trierez bien évidemment ?" Merci
Jon Chrystopher Camaron
parcours atypique finalement y'a pas quand faisant st Cyr, ou Iéna que l'on peut travailler à l'amélioration de son pays, c'est motivant pour touts ce qui voudrais faire des métier qui nécessite une grande école, lâche rien! cool ju!
Marc Benouaiche
Canon !!! Et Bravo Justine de revenir sur la discrimination qui survient dès que l’on doit faire des choix d’orientation au lycée ! C’est la où tout commence et nous sommes tous perdants