L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Hommage national à Charles Aznavour : ses chansons engagées

La première est notre préférée !

Par Laura Bonnet  - Illustration : © CC

Ce vendredi la France rend hommage à Charles Aznavour qui s’est éteint le 1er octobre à l’âge de 94 ans. Homosexualité, droit des femmes, migrants…Tout au long de sa carrière, le chanteur a su aborder des sujets engagés qui ont participé à la grandeur de ses chansons.

1 - "Comme ils disent"

Dans les années 1970, Charles Aznavour interprète une chanson qui aurait pu ruiner sa carrière : "Comme ils disent". À l’époque, vous vous en doutez, l’homosexualité est pire que taboue. Le chanteur réussit à aborder le sujet avec finesse, justesse et émotion. Il revient sur l’histoire d’un jeune travesti qui vit chez sa mère : "Je suis artiste, j’ai un numéro très spécial, qui finit en nu intégral, après strip-tease" : il fallait oser ! La chanson, aujourd’hui culte, a créé une onde de choc : " ça a jeté un froid mais il n’était pas question de reculer !", confiait-il au Figaro.

2 - "Mourir d’aimer"

Là encore, il s’attaque à un thème de société : l’affaire Gabrielle Russier. Dans les années 70, cette enseignante s’était suicidée après avoir eu une relation avec un élève mineur. Elle avait 32 ans et lui 16. Cette affaire chamboule le chanteur : "J’étais révolté. C’était inacceptable. Quand un millionnaire de 70 ans vit avec une jeune fille, on ne dit rien. Et cette pauvre femme qui connaît une histoire d’amour authentique avec un jeune homme, on la traîne dans la boue, au point de la pousser à se donner la mort." On aurait pas mieux dit !

3 - "Les Émigrants"

En 1986, Charles Aznavour dévoile son titre "Les Émigrants". Dans cette chanson - qui fait écho au contexte politique de l’époque – le chanteur s’adresse à toutes les personnes qui ont été obligées de fuir leur pays. Un titre important quand on sait que Charles Aznavour était lui-même un fils d’immigrés qui a, d’ailleurs, rendu hommage à son pays d’origine, l’Arménie, à plusieurs reprises.

4 - "Le droit des femmes"

"Bien des choses ont évolué, depuis que Rome voulait les culpabiliser, pour une pomme. Les femmes se sont libérées, il fait voir comme il faudra nous y habituer. Le droit des femmes n’est plus – je le proclame – ce que jadis il fût. Ces dames se sont battues mais l’ont eu, le droit des femmes, et ne le lâcheront plus". Avec cette chanson, sortie en 1997, le chanteur rend hommage aux femmes, à toutes les femmes. Il tente de sensibiliser ses confrères au fait que ces dernières se sont battues pour acquérir leurs droits. On vous conseille vivement de l’écouter à nouveau, car elle est toujours aussi criante de vérité.

Des chansons engagées qui, encore aujourd’hui, restent indémodables et surtout, inoubliables !

Laura Bonnet

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
simpleman4704
c la première evidams et sortir cette chanson a une époque ou homosexualité était encore considéré comme une maladie mentale il fallait oser et Mr Aznavour l'a fait
Nova
Il pouvait tout chanter, tout oser, absolument tout. Qui d'autre ?

COMMENTS
simpleman4704
c la première evidams et sortir cette chanson a une époque ou homosexualité était encore considéré comme une maladie mentale il fallait oser et Mr Aznavour l'a fait
Nova
Il pouvait tout chanter, tout oser, absolument tout. Qui d'autre ?