L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Forough Farrokhzad, poétesse et figure du féminisme en Iran

Engagée et terriblement moderne

Par La WTF Team  - Illustration : © CC

Féministe, engagée et talentueuse, Forough Farrokhzad osait parler de la condition des femmes, de sexualité et des complexités de son pays. Ce qui allait, bien entendu à l’encontre de la tradition iranienne.

Ses poèmes restent à jamais graver dans la société iranienne et dans le cœur des femmes qui n’oublieront pas de sitôt cette femme libre et moderne avant l’heure.

La passion de l'écriture

Forough Farrokhzad est née à Téhéran en 1934, dans une famille nombreuse. Son père, grand amateur de littérature, lui transmet très vite sa passion pour l’écriture et surtout, pour la poésie. Sans surprise, elle tombe dedans et commence, très jeune, à écrire des poèmes. À 15 ans, elle rencontre Parviz Chapour, qu’elle sera obligée d’épouser pour ne pas froisser la tradition et ses proches.

Les poèmes du scandale

C’est en 1952, qu’elle publie son tout premier recueil de poésie : La Captive. À l’époque, elle n’est âgée que de 17 ans, et commence pourtant, déjà, à se faire connaître du grand public. Tous les jours, Forough Farrokhzad se bat pour être publiée. Une mission qui s’avère compliquée, surtout quand on est une femme et qu'on aborde des sujets tabous.

Avec "Le Péché", un poème intime, elle crée le scandale : "j’ai péché voluptueusement péché dans une étreinte chaude et pleine de feu". Bon, pas besoin de vous faire un dessin, Forough savait parler sexualité, amour et sensualité comme personne, sauf qu'à l'époque, cela n'était pas très bien vu.

A lire aussi : histoire de femmes, Margaret Atwood, auteure féministe à l'origine de The Handmaid's Tale

Figure de proue du féminisme

Tout au long de sa carrière, la poétesse tente de parler des femmes, de leur quotidien, de leur amour, de leur intimité, et de la solitude qu’elles peuvent ressentir. Pour cela, elle parle d’elle, de sa vie sexuelle, familale et conjugale. Victime des critiques  et de la censure, elle est accusée par la société iranienne d'être une "débauchée". Elle se voit même refuser la garde de son enfant après son divorce. Si le féminisme fait partie d’elle, de sa personne et de sa carrière, elle aborde également les problèmes de son pays, souvent déchiré entre tradition et modernité.

Femme de cinéma

Chose plutôt rare pour une femme de son époque, elle se lance dans le cinéma. Elle part donc en Angleterre pour étudier le 7ème art. Dans les sixties, elle tourne plusieurs films. Ces derniers seront reconnus et salués par la critique. Elle en profite pour voyager à travers l’Europe, et raconter ses découvertes à travers des poèmes à succès.

En 1966, elle meurt, prématurément, dans un accident de voiture en Iran mais reste, aujourd'hui et à jamais, reconnue pour son engagement et son rêve d'émancipation pour elle et toutes les femmes.

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter