L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Fête des Mères : c’est la communauté WTF qui en parle le mieux !

On a sélectionné vos anecdotes sur vos mamans les plus croustillantes... et on a adoré

Par Noémie Sadoun  - Illustration : © iStock

Vous êtes nombreux à nous avoir envoyé les histoires que vous avez partagées avec vos mamans. En ce jour de leur célébration, nous avons fait une petite compilation de celles qui nous ont fait rire et touchées. Dans les locaux de la WTF aussi, on a joué le jeu en racontant nos petites anecdotes…


Celles… qui vous ont foutu la honte :

J’étais un jour en voiture avec ma mère. Elle conduisait tranquillement lorsque soudain un chauffeur a grillé un stop et lui a coupé la route ! D’un air complètement naturel, elle l’a insulté et lui a fait un doigt d’honneur ! Jamais je ne l’avais vue faire quelque chose de grossier, c’était bien drôle à voir !
MJ

Je suis une fille mais j’ai toujours été garçon manqué. On pense très souvent que je suis lesbienne. Un jour, je dînais au restaurant avec ma mère. Je commande des moules au serveur et ma mère rétorque d’un coup : « ma fille adooooore les moules ». Autant vous dire que si j’avais eu une chance de pecho le serveur, elle aurait tout gâché ! Ça m’a tout de même bien fait rire !
Laboulette76

J’étais partie plusieurs mois en voyage en Asie, ce qui avait été assez fatigant. Ma mère, qui est venue me chercher à l’aéroport, a eu la superbe idée de m’accueillir avec un saucisson en main. Merci maman, ça m’avait manqué !
Caroline, 32 ans.

On était dans l’avion. Ma mère, qui est une femme assez grande, n’est pas toujours bien installée. Malheur, la personne placée juste devant elle casse son fauteuil et se retrouve bloquée dans une position quasi-allongée. Ma mère, hors d’elle, s’est levée et lui a crié : « je mesure 1m90 moi, Madame, comment je fais pendant 12 heures de vol ?! » Je ne pensais pas qu’elle avait autant de culot !
Marie, 29 ans.

On était encore toutes petites et seule ma mère s’occupait de nous. À l’aéroport d’Ajaccio pour rentrer sur Paris avec ma mère et ma sœur, il faisait une chaleur atroce et nous étions ingérables. Pour couronner le tout, c’était la grève. Une hôtesse lui dit que notre avion ne décollera pas. Ma mère ne s’est pas énervée mais elle a tout simplement déposé ma sœur en pleurs sur le guichet et a dit « maintenant, c’est vous qui vous en occupez » avant de repartir. Tout le monde l’a regardée, choqué ! Mais grâce à ça, elle a fait décoller l’avion !
Julia, 23 ans.


Celles… qui vous ont rendu fiers :

C’était le jour de mon 16e anniversaire. Je me suis réveillée et ma mère avait décoré le devant de notre maison avec une énorme pancarte en écrivant « Aujourd’hui, ce sont les 16 ans de Nadine ! » Je la voyais interpeller les voisins pour qu’ils me souhaitent un bon anniversaire ! J’ai la meilleure maman !
Nadine, 25 ans.

J’étais au lycée où un grand blocus était organisé pour des raisons que je ne connaissais même pas. Rebelle dans l’âme, je participe, content de sécher les cours pour faire la révolution. Ce que j’ai le plus apprécié ? Avoir partagé ça avec ma mère ! Eh oui, elle était, elle aussi, de la partie pour bloquer mon lycée !
Arnaud, 27 ans.

C’était à l’époque de la fac. Je passais des partiels vraiment éprouvants. Quand je suis sortie de mes 4 heures d’épreuve, au trottoir d’en face, j’aperçois ma maman avec une petite pancarte ou étais inscrit « courage Philippe ». J’ai trouvé ça trop mignon !
Philippe, 26 ans.

Celles… qui vous ont touchées :

C’était il y a deux ans, j’avais 18 ans. Elle m’a amené à la pizzeria, comme ça, un vendredi soir. À peine arrivées, elle m’a dit « ah, en fait, avec ton père, on se marie en juillet. » Je suis tombée de 20 étages ! 30 ans qu’ils vivaient ensemble et qu’ils faisaient tout ensemble. Pour moi, ils sont l’exemple même de l’amour : rencontrés aux 16 ans de ma mère et aux 21 ans de mon père. Ils sont tout de suite tombés fous amoureux. Et pourtant, jamais de mariage en vue. Après 30 ans de vie commune, on avait tous abandonné l’idée. J’étais d’autant plus surprise qu’elle me l’annonce un jour où j’étais seule avec elle, sans ma sœur. Le summum ? Au dessert lorsqu’elle m’a demandé d’être son témoin…
Chloé, 20 ans.

J’ai 22 ans. Depuis mes 9 ans, je possédais un petit chien. Ma mère a toujours été très distante avec lui et ne lui a jamais montré la moindre preuve d’amour. Pourtant, lorsqu’il est décédé, je ne l’ai jamais vue autant pleurer. Je l’ai consolée plus qu’elle ne l’a fait mais j’ai été extrêmement touchée de voir qu’au fond, elle l’aimait.
Mélissa, 22 ans.

J’étais en internat pendant quatre ans. C’était un choix de mes parents car j’étais assez turbulente. Lorsque j’ai eu mon bac et que je suis retournée vivre à la maison, elle m’a avoué qu’elle avait regretté son choix de me mettre en internat et avait l’impression de ne pas m’avoir vue grandir. On s’est mise à pleurer toutes les deux. Je ne pensais pas qu’elle ressentait ça…
Joséphine, 22 ans.


Celles… qui vous ont sauvé la vie !

C’était le soir de la réunion parents-profs, quand j’étais en 3e. Je flippais à l’idée de me retrouver face à face avec mon prof de Physique-Chimie, qui n’était jamais cool avec ses élèves. Voire colérique. Et même physique, car il n’hésitait pas à nous balancer des craies dans la figure si on n’était pas attentifs ou à nous faire des shampooings ! Sur le coup, il a été surpris que je ne sois pas au rendez-vous. Ma mère lui a alors avoué sans perdre la face qu’il terrorisait les élèves et l’a ainsi remis à sa place, le plus poliment possible. Pendant que moi j’étais caché dans le couloir. Depuis ce jour, il n’a plus jamais « maltraité » aucun élève et ce, jusqu’à sa retraite. Ma mère, ce héros.
Jérôme, 38 ans.

C’est à l’âge de 9 ans que j’ai vu ma maman pour la première fois. À l’époque, je ne savais pas encore que ça allait être ma mère. Elle s’est battue corps et âme pour pouvoir m’adopter. Je ne peux pas raconter à quel moment elle m’a le plus surprise parce que c’était tous les jours. Elle ne m’a jamais rien caché, toujours répondu à mes questions et je ne me suis plus jamais sentie seule. Aujourd’hui, elle n’est plus de ce monde mais je la remercie chaque jour de m’avoir toujours parfaitement éduqué.
Marie, alias Marmotte.

Si vous aussi vous avez une histoire touchante sur votre maman, racontez-la nous dans les commentaires !

Noémie Sadoun

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Agora29
Ma maman n’est pas très riche, mais il y a quelques années, quand elle a su que je serais seule pour mon anniversaire, elle s’est payée un A/R Brest-Amsterdam juste pour m’offrir un bouquet, des chocolats et passer quelques heures avec moi… Le plus bel anniversaire de toute ma life. Par bonheur ma maman sait que je l’aime, je le lui dis aussi souvent que possible 🌹
amande65
Ma mère elle c'est levé à 6h a appelé son mega pot Quand j avais les contractions toutes les 2 minutes. J avais peur de devoir gérer sa sensibilité et ses émotions durant Mon moment a moi elle si émotive et fragile .. ben elle a assurée comme une dingue elle a fait ressortir son caractère de guerrière et a vu naître son ptit fils. Elle a meme coupé le cordon. Je suis tellement fière d avoir partager ce moment Avec elle.. le plus beau jour du reste de ma vie .. bonne fête maman je t aime.

COMMENTS
amande65
Ma mère elle c'est levé à 6h a appelé son mega pot Quand j avais les contractions toutes les 2 minutes. J avais peur de devoir gérer sa sensibilité et ses émotions durant Mon moment a moi elle si émotive et fragile .. ben elle a assurée comme une dingue elle a fait ressortir son caractère de guerrière et a vu naître son ptit fils. Elle a meme coupé le cordon. Je suis tellement fière d avoir partager ce moment Avec elle.. le plus beau jour du reste de ma vie .. bonne fête maman je t aime.
Agora29
Ma maman n’est pas très riche, mais il y a quelques années, quand elle a su que je serais seule pour mon anniversaire, elle s’est payée un A/R Brest-Amsterdam juste pour m’offrir un bouquet, des chocolats et passer quelques heures avec moi… Le plus bel anniversaire de toute ma life. Par bonheur ma maman sait que je l’aime, je le lui dis aussi souvent que possible 🌹
Laboulette76
Heureuse d’être dans cet article, j’ai une mère géniale qui a toujours été présente pour moi y compris le jour où j’ai accouché. Je suis devenue mère et elle, grand-mère au même moment. Elle est aussi toujours là pour son petit fils. Bonne fête aux mamans ❤️
FrançoiseH
Le truc le plus joli qu'à fait ma mère ça a été ses réactions après que je lui ai avoué ma bisexualité. Une fois un homme nous a croisés et m'a dragué ouvertement. Ma mère était drôlement fière mais quand il a été assez loin, elle m'a glissé à l'oreille "Oui, enfin, en ce moment, ce n'est pas vraiment ton genre !". Une autre fois dans le train, elle me faisait un peu la morale, me disant que je devrais trouver du travail: "Non, parce qu'il faudra bien que tu prennes soin de tes enfants, ton mari.... ou ta femme !". Elle ne comprend pas trop ma sexualité mais elle l'accepte. Parfois elle pense encore que je "dois faire un choix", ce n'est pas sa faute elle est d'une autre génération. Mais ça ne l'empêche pas de me donner son avis, ou de m'appeler au téléphone pour me donner son avis quand à mes crush.
FrançoiseH
(encore moi). D'ailleurs, c'est aussi un sacré phénomène !! Je raconte cette histoire à tout le monde. On a une maison avec un jardin. Ma mère cultive avec passion son potager malgré les limaces, animal qu'elle balance par-dessus le grillage du jardin dès qu'elle en trouve. On habite près d'un fleuve, quelques mètres au-dessus d'un chemin de promenade. Un jour j'entends de grands cris, je descends en courant et je trouve ma mère face à un jeune homme en scooter qui lui hurle dessus. Je lui dis de se calmer et je demande ce qu'il se passe. "_ C'est cette connasse ! Elle me jette des limaces sur la gueule ! _ Non, je réponds, elle ne vous a pas visé, elle les lance par-dessus c'est tout ! Et là, ma mère a crié: _ Pas du tout ! C'était fait exprès ! Vous n'avez pas le droit de circuler ici en scooter !" J'ai calmé le jeune homme (j'avais quand même prit le temps de prendre une petite hache au cas où -on touche pas à ma mère) mais ce moment où elle a encore prouvé au monde qu'elle avait la plus grosse paire de la planète reste gravé dans ma mémoire !!
Marmotte
Simplement Merci à toutes ces mamans qui font de leur mieux, parfois avec beaucoup de maladresse mais toujours avec beaucoup de tendresse et d'amour !