L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

"Ex Utero" : le one woman show drôle et émouvant de Sabrina Nanni

À défaut de pouvoir être mère, elle joue toutes celles qu'elle ne sera jamais

Par La WTF Team  - Illustration : © Ex Utero Le Spectacle

"Ex Utero", c'est le seule-en-scène de Sabrina Nanni. Un show aussi comique que touchant, dans lequel l'humoriste nous parle de maternité : des mères qui nous font rire, à celles qui nous font pleurer, en passant par celles qu'on ne sera jamais. Rencontre.

"Ex Utero" est né de la rencontre entre le jeu de Sabrina Nanni (chargée de projet Capital Humain dans une société de conseil) et les textes de Sophie Brugeille (journaliste). Alors que les deux femmes décident de monter un spectacle humoristique ensemble, Sabrinna Nanni apprend qu'elle est atteinte du cancer du col de l'utérus et qu'elle ne portera jamais d'enfant.

Les personnages de femmes qu’elle comptait incarner dans son one woman show prennent alors une autre dimension. Le spectacle, mis en scène par Claire Traxelle, s’imprègne de son histoire. À défaut de devenir mère dans la vraie vie, elle décide d'incarner sur scène toutes celles qu’elle ne sera jamais. 

Ex Utero

À lire aussi - Sexualité des Français : 5 chiffres qui vont vous surprendre

Une évidence

"Monter ce spectacle est plus que jamais devenu une évidence, nous confie Sabrina Nani. Je venais d’avoir 40 ans et faisais partie de ces femmes qui n’avaient 'toujours pas' d’enfant. L’idée d’un seule-en-scène humoristique a germé autour de ce sujet. En cours d’écriture, j’apprends que j’ai un cancer du col de l’utérus. Le verdict est sans appel : Hystérectomie ! Le 'toujours pas' devient un 'jamais'".

Quand j’ai su que 40% des femmes ne faisaient pas de frottis, je ne pouvais pas ne pas passer à côté de ce message !

Mais comme disait Freddie Mercury : "the show must go on !". Sabrina Nanni souhaite alors donner du sens à cette douloureuse épreuve et décide donc d'en parler dans son spectacle. "J’étais aussi dans une démarche de sensibilisation car on parle vraiment trop peu des cancers gynécologiques, ajoute-t-elle. Le cancer du col de l’utérus est l’un des rares cancers que l’on peut prévenir grâce à un vaccin et des frottis réguliers. Quand j’ai su que 40% des femmes ne faisaient pas de frottis, je ne pouvais pas passer à côté de ce message ! Mais ce spectacle n’est absolument pas un spectacle sur le cancer. Nous avons plutôt tiré un fil autour de mon histoire en y mêlant humour noir et émotion. Je suis vraiment très fière du résultat !". Et il y a de quoi. 

Un spectacle plus "utile" que thérapeutique

"L’humour a toujours été mon moteur dans la vie ! C’est mon oxygène ! De là à dire que ma vie est une 'thérapie par le rire', il n’y a qu’un pas, s'amuse Sabrina Nanni. Pendant toute la construction et la préparation, je n'ai jamais vraiment considéré ce spectacle une thérapie mais plutôt comme une projet artistique susceptible d’être utile, en plus d’être divertissant. 

Je fais le deuil de ma maternité tous les jeudis soirs au milieu des fous rires

Avant que je ne tombe malade, ce projet de seule-en-scène était initialement drôle avec des personnages mordants et hauts en couleurs. Il n’y avait aucune raison que cela change… si ce n’est que nous y avons ajouté une petite touche d’émotion. Et je pense aussi que l’humour est le meilleur vecteur pour faire passer des messages. L’idéal pour faire un peu de prévention sans avoir l’air d’une donneuse de leçons. Je fais le deuil de ma maternité tous les jeudis soirs au milieu des fous rires et des larmes des spectateurs…. et savoure ma nouvelle vie ! C’est assez dingue !".






View this post on Instagram









#41isthenew40 #smile #hope #fight

A post shared by Sabrina Nanni (@pixsab) on  

À lire aussi - Le témoignage d'Enora : "Moi aussi, j'ai avorté"

"Transformer le mal en beau"

Et si Sabrinna Nanni ne devait faire passer qu'un seul message, ce serait celui-ci : "Transformez le mal en beau, en drôle, en utile… en ce que vous voulez mais chamboulez-le ! Le recyclage est aussi très bénéfique dans ce cas précis !  Malgré les épreuves, il faut toujours s’accorder le droit d’être heureux, ne jamais perdre de vue ses envies, s’accrocher des ailes dans le dos... et oser ! Monter seule sur scène est une expérience assez vertigineuse qui me terrifiait et qui, aujourd’hui, me fait me sentir plus vivante que jamais !".

Oui, "s'accorder le droit d'être heureux", c'est la base !

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Soyez le premier/la première à commenter !
Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter