L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

En Espagne, une énorme statue dénonce la charge mentale des femmes

Parce que, non, les femmes ne sont pas prédestinées à faire le ménage !

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock/Montage la WTF

Une association a installé une statue dans une rue espagnole pour illustrer le poids écrasant de la charge mentale que portent, encore aujourd'hui, de (trop) nombreuses femmes.

La charge mentale, ce sont toutes ces tâches relou qui nous gonflent au quotidien, qui polluent notre esprit et qui nous empêchent de mettre notre cerveau sur pause pour penser à notre bien-être. Comme par exemple : le ménage, le repassage, les lessives, les courses, les enfants, la cuisine, la paperasse administrative, etc. Autant de tâches encore bien trop souvent -on va pas se mentir- attribuées à la gent féminine.

Et parce qu’on en a ras-le-bol, une association espagnole a décidé de réveiller les consciences en installant le mois dernier au beau milieu d’une rue de Torrelavega, au nord du pays, une énorme statue nommée "DÉCONSTRUIRE", qui représente le poids de la charge mentale portée par les femmes. Histoire que ceux qui en doutent encore comprennent que, sérieusement, ça devient lourd !

En 2017, une étude Opinion Way réalisée auprès de 1 009 Français(e)s âgé(e)s de 18 ans et plus, révélait d'ailleurs que 74% des hommes interrogés laissaient leur femme s'occuper du linge sale et des machines, que 60% laissaient leur femme s'occuper des soins quotidiens des enfants et que seulement 14% proposaient de l'aide "systématiquement" à leur femme en ce qui concerne les tâches ménagères. D'ailleurs, est-ce qu'on parle de ce mythe de "l'aide ménagère" ? Il n'y a pas à "aider", juste à "participer" !

À lire aussi : Il détourne des pubs sexistes pour mettre les hommes à la place des femmes

Voilà pourquoi l'œuvre du collectif "Asociación Cultural Octubre" est on ne peut plus parlante. Prête à s'effondrer, la femme incarnée par la statue ramasse du linge sur le sol et porte sur son dos une machine à laver qui déborde, un panier à linge, une planche à repasser, un seau à serpillière, des jouets d'enfants… Bref, tout un tas d'objets du quotidien beaucoup trop lourds à porter pour une seule femme !

"Nous voulons susciter des réactions, des réflexions… En partant de la nôtre pour commencer à DÉCONSTRUIRE", expliquait l'association sur Facebook. 

Et vous, cette foutue charge mentale, vous la déconstruisez comment ?

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Mike62621
C'est vrai que ce stéréotype et ce matchisme on la dent dur.Perso j'ai été élever dans le partages des taches.Pour moi en tant qu'homme être indépendant c'est essentiel.Je ne comprends pas que tant d'hommes laisse ces taches à leur femme.Messieurs,lever votre cul et mettez vous au boulot !!!!
simpleman4704
comme cette statue est parlante et représentative de ce que vivent les femmes au quotidien

COMMENTS
sjannoty
moi c'est simple je propose pas je fais c est tout et sans qu'on ai à le demander
Mike62621
C'est vrai que ce stéréotype et ce matchisme on la dent dur.Perso j'ai été élever dans le partages des taches.Pour moi en tant qu'homme être indépendant c'est essentiel.Je ne comprends pas que tant d'hommes laisse ces taches à leur femme.Messieurs,lever votre cul et mettez vous au boulot !!!!
simpleman4704
comme cette statue est parlante et représentative de ce que vivent les femmes au quotidien
Arsenic
J’adore ! C’est exactement ça Merci de nous avoir fait découvrir cette triste mais oh combien réalité pardon statue . Je vais faire partager à quelques hommes ....... ;)
Alice
tellement vrai!
mammaSed
Perso, ma solution a été le divorce. Quand on est deux avec deux enfants mais qu'on a l'impression d'être mère célibataire, autant l'être pour de bon sans l'énervement "il va m'aider oui ou m*****?!" Libérée, délivrée... Même si c'est super galère d'être maman solo, je regrette pas.
Sonia Sixtine
Moi non seulement elle est bien présente mais en plus se rajoute la charge professionnelle. Sincèrement au moment où j'écris, je sais pas si demain je serai encore là, ou si je vais faire un Burn-out total