L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Divorce : l'étude qui va plaire aux femmes

Et casser quelques clichés !

Par La WTF Team  - Illustration : © istock/Montage La WTF

D’après une étude réalisée par le magazine Style, les femmes seraient plus heureuses après leur divorce que les hommes. Eh ouais, déso les gars !

En 2015, une étude américaine dirigée par l’Université de Binghmaton, à New York, soutenait déjà l’hypothèse selon laquelle les femmes auraient tendance à souffrir bien plus que les hommes émotionnellement et physiquement juste après une séparation amoureuse, mais qu’en revanche, elles s’en remettraient beaucoup plus vite !

Eh bien on dirait que cette hypothèse vient d’être confirmée par une récente étude réalisée par le magazine Style. Menée auprès d’un panel de 1060 divorcés, dont la moyenne d’âge était de 54 ans, l’étude a donc révélé que les femmes avaient tendance à se remettre plus facilement de leur divorce que les hommes.

Depuis leur divorce, 53% des femmes ont déclaré se sentir “bien plus heureuses”, contre 32% des hommes. D’ailleurs, lorsqu’elles évoquent leur expérience du divorce, les femmes parleraient davantage de “fête” et de “satisfaction”. Les hommes, eux, seraient plus nombreux à comparer cette épreuve à un “échec” et à une “déception”. Too bad ! 

À lire aussi : Entre robots et intelligence artificielle, à quoi ressembleront les love stories du turfu ?

Le divorce, la fête, et après ?

Sur la totalité des femmes interrogées, seulement 8% ont déclaré ressentir encore des sentiments pour leur ex-conjoint, contre 17% chez les hommes. D’ailleurs, 61% des femmes ont confié être pleinement satisfaites de leur célibat et souhaiteraient même rester célibataires, contre 47% des hommes interrogés. 30% d’entre eux ont d’ailleurs entamé une relation plus rapidement que leur ex-conjointe !

Alors, vous vous retrouvez dans cette étude ?

La WTF Team

Share this post

You must be logged in to be abble to post comments!
Create my account Sign in

TOP COMMENTS
Agora29
Bel article qui fait suite à une série sur les violences conjugales. Quand je disais que nous n'étions pas conçues pour vivre durablement en couple, on me trouvait ridicule. Or, après chacune de mes quatre séparations, je me suis toujours sentie libérée et épanouie, ce qui favorisa sans doute ma prédisposition à retomber illico amoureuse… Bref, si je devais écrire l'histoire de ma vie, elle s'intitulerait probablement "Séparation : le secret du bonheur !". Et le fait de savoir que mes ex ont beaucoup plus soufferts que moi de notre rupture est un sentiment plutôt douillet 😈
Secondegré
Sans avoir la même expérience qu'Agora, j'en suis arrivée à une conclusion assez similaire : un type bien reste attentionné quelques années (3 à 5 ans) avant de regarder ailleurs et de se transformer en parfait menteur (ou connard au choix). Dans ce cas, il ne sert à rien de vouloir s'y accrocher en espérant qu'il change, il ne redeviendra jamais l'homme que vous avez connu; alors autant le quitter et vivre la transition dans un célibat salutaire et apaisé 👌

COMMENTS
Agora29
Bel article qui fait suite à une série sur les violences conjugales. Quand je disais que nous n'étions pas conçues pour vivre durablement en couple, on me trouvait ridicule. Or, après chacune de mes quatre séparations, je me suis toujours sentie libérée et épanouie, ce qui favorisa sans doute ma prédisposition à retomber illico amoureuse… Bref, si je devais écrire l'histoire de ma vie, elle s'intitulerait probablement "Séparation : le secret du bonheur !". Et le fait de savoir que mes ex ont beaucoup plus soufferts que moi de notre rupture est un sentiment plutôt douillet 😈
Secondegré
Sans avoir la même expérience qu'Agora, j'en suis arrivée à une conclusion assez similaire : un type bien reste attentionné quelques années (3 à 5 ans) avant de regarder ailleurs et de se transformer en parfait menteur (ou connard au choix). Dans ce cas, il ne sert à rien de vouloir s'y accrocher en espérant qu'il change, il ne redeviendra jamais l'homme que vous avez connu; alors autant le quitter et vivre la transition dans un célibat salutaire et apaisé 👌
Nova
Ces chiffres ne m'étonnent pas. C'est logique, puisque ce sont les femmes qui demandent le plus le divorce.