L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

"Coupable en toute innocence" : le livre choc d'une néo-nazie repentie

Hedi Benneckenstein a grandi parmi les néonazis

Par Laura Bonnet  - Illustration : © iStock

Laura Bonnet

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Zébrulon
Encore un témoignage sidérant qui prouve que l'histoire et les douloureuses expériences passées ne servent à rien. C'est à se demander si le devoir de mémoire n'est pas contre-productif puisque certains puisent dans les sources d'inspiration des totalitarismes pour préparer les fléaux de demain. Au lieu d'être solidaires et d'affronter pacifiquement les vrais problèmes d'aujourd'hui tels que le réchauffement climatique, de plus en plus de peuples se réfugient dans la "nostalgie de l'horreur" ou préfèrent élire démocratiquement (comme Hitler en son temps) des leaders populistes avec comme objectif une troisième guerre mondiale… Cela dit, une extinction de masse de l'espèce qui détruit la planète depuis 2 siècles serait après tout une solution efficace pour limiter la production de CO², le tout étant de choisir une méthode systémique (☣ plutôt que ☢)
fenrir6584
Très bel article Il me tarde de lire ce livre

COMMENTS
fenrir6584
Très bel article Il me tarde de lire ce livre
Zébrulon
Encore un témoignage sidérant qui prouve que l'histoire et les douloureuses expériences passées ne servent à rien. C'est à se demander si le devoir de mémoire n'est pas contre-productif puisque certains puisent dans les sources d'inspiration des totalitarismes pour préparer les fléaux de demain. Au lieu d'être solidaires et d'affronter pacifiquement les vrais problèmes d'aujourd'hui tels que le réchauffement climatique, de plus en plus de peuples se réfugient dans la "nostalgie de l'horreur" ou préfèrent élire démocratiquement (comme Hitler en son temps) des leaders populistes avec comme objectif une troisième guerre mondiale… Cela dit, une extinction de masse de l'espèce qui détruit la planète depuis 2 siècles serait après tout une solution efficace pour limiter la production de CO², le tout étant de choisir une méthode systémique (☣ plutôt que ☢)
Nova
Le devoir de mémoire est une bonne chose : les pays qui en ont été privés sont les plus enclins à replonger : Autriche, Brésil et autres, on en voit les conséquences aujourd'hui. Pour mettre en pratique un régime totalitaire, l'imagination ne manque jamais, il suffit d'avoir un pouvoir : l'argent (grâce au soutien des industriels, Opel, Bosch, Schneider, Krupp et autres, par exemple, sans qui Hitler aurait été impuissant) et l'armée. Je rappelle que Hitler a été nommé chancelier par Hindenburg mais n'a jamais été élu démocratiquement (j'insiste sur ce mot) : communistes interdits, répression de toute opposition au nom de l'état d'urgence, votants du parti catholique qui se sont fait cocufiés par l'alliance avec le parti d'Hitler, puis, plus tard, votes "non" du peuple contre Hitler déclarés invalides) : ça n'a rien à voir avec une démocratie. Simplement, après guerre, les pouvoirs exceptionnels prévus dans un "état d'urgence" ont perduré, et ont été dévoyés. C'est pourquoi, l'état d'urgence, en démocratie, présente toujours un danger, dans n'importe quel pays.