L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Connaissez-vous le wabi-sabi : l'art de la perfection imparfaite ?

Règle numéro 1 : lâcher prise

Par La WTF Team  - Illustration : © iStock

Quoi ? Vous ne connaissez pas encore le wabi-sabi ? Eh bien croyez-nous, l'essayer, c'est l'adopter ! Et on vous explique pourquoi sans plus tarder. 

Avant toute chose, précisons que le wabi-sabi n'a strictement rien à voir avec le wasabi. Il s'agit d'un mode de vie, tout droit venu du Japon, qui célèbre l'art de la perfection imparfaite. "Wabi", signifie simplicité, humilité, et vie en harmonie avec la nature. Il s'applique à ceux qui se contente de peu et tirent le meilleur de ce qu'ils ont en essayant de toujours posséder moins. Le mot "sabi" fait quant à lui référence au passage du temps, à la fugacité, la beauté et l'authenticité de l'âge. 

"Entre simplicité, convivialité, et spontanéité, ce concept vous invite à lâcher prise et à vous tourner vers la beauté de l'inattendu", explique Julie Pointer Adams, auteure du "Livre du wabi-sabi". Un ouvrage "pratique" pour savoir comment s'y mettre, en deux temps, trois mouvements !

le livre du wabi-sabi

Prendre du temps avec les autres

L'un des grands préceptes du wabi-sabi concerne le fait d'avoir "des relations humaines riches" ainsi qu'une maison "chaleureuse et accueillante". Pour vivre pleinement sa vie, il est impératif de se donner du temps et de la place pour respirer. Au lieu de remplir son agenda jusqu'à plus soif, il est impératif de se laisser un moment pour souffler, comme un dimanche après-midi par exemple. Ou alors, quand on prend vraiment le temps d'être avec des amis, il est indispensable de se "concentrer sur l'instant présent, au lieu d'aller voir ce qu'il se passe sur les réseaux sociaux", explique Julie Pointer Adams. 

Se contenter de ce que l'on a

Le wabi-sabi incite à se contenter humblement de ce que l'on a et à voir la beauté dans des endroits inattendus. Qu'importe que vous habitiez un 100 m carré ou un petit studio, le wabi-sabi est un état d'esprit qui va, progressivement, vous donner envie de posséder moins d'effets personnels pour être heureux. On vous voit d'ici, les accros au shopping ! Vous avez peur, vous n'y croyez pas ! Et pourtant, votre compte en banque vous dira merci. 

Bon, le but n'est pas non plus de vendre votre maison et tous vos biens matériels, mais plutôt d'apprendre à apprécier les objets que vous possédez déjà sans ressentir constamment le besoin d'en acheter. 

Se consacrer à ses invités

Le wabi-sabi apprend essentiellement à être attentif à ce qui se trouve autour de soi. "Quand je dois passer du temps avec quelqu'un, je m'oblige à ranger ou éteindre les objets qui peuvent y faire obstacle : téléphone, tablette, télévision, etc", confie Julie Pointer Adams. À l'ère où il est facile de se connecter avec des dizaines, voire des centaines de personnes en même temps, le wabi-wabi tente de rappeler à chacun combien il est parfois agréable de ne faire qu'une seule chose à la fois. 

Laisser ses invités participer

"Recevoir est une magnifique occasion de créer un sentiment d'appartenance, ce qui nécessite de laisser les autres participer", assure Julie Pointer Adams. Certes, on a plutôt tendance à se dire que "l'invité est roi". Mais le wabi-sabi part du principe que lorsqu'on laisse ses invités jouer un rôle chez soi, ils repartent ainsi avec la sensation d'avoir contribué à la réussite de l'événement. "Je pense qu'il est plus important de montrer aux invités qu'on a besoin d'eux plutôt que de servir le diner au moment où ils arrivent", poursuit-elle. 

En bref, le wabi-sabi, c'est l'art de recevoir et d'échanger avec les autres de manière décontractée, zen et chaleureuse !

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Secondegré
Merci pour cet article. Je retrouve dans le wabi-sabi une philosophie de vie qui me correspond totalement (se contenter de ce que l'on a notamment). En effet, je pratique depuis 15 ans ce que l'on appelle aujourd'hui le "frugalisme", une forme d'idéologie de la décroissance. Une fois que vous avez remboursé votre crédit logement, l'idée principale est de mener une existence de retraité.e dès l'âge de 35 ans en travaillant volontairement cinq fois moins qu'un temps plein afin d'optimiser votre vie privée. Certes, vos revenus seront largement sous le seuil de pauvreté mais outre quelques vêtements, vos seules dépenses matérielles seront destinées aux remplacements d'objets indispensables (lave-linge, chauffe-eau, etc…) que l'on ne peut pas fabriquer soi-même. Vous abandonnerez volontiers le concept de propriété et découvrirez les vertus du troc, du DIY ou de la location ponctuelle. Tout le reste de votre budget pourra ainsi être consacré à la culture et aux loisirs simples, de quoi entretenir une existence paisible et enrichissante ☯ Ainsi, pendant toutes ces années, je n'ai jamais dépensé plus des deux tiers de mes maigres revenus, et je me sens plus épanouie et à l'écoute que toutes mes connaissances ayant un mode de vie "normal", rempli de stress, de contrariétés et de courses contre la montre.
Agora29
Le wabi-sabi c'est surtout l'éloge de l'imperfection, notamment sur le plan esthétique, et ça c'est très WTF !

COMMENTS
Secondegré
Merci pour cet article. Je retrouve dans le wabi-sabi une philosophie de vie qui me correspond totalement (se contenter de ce que l'on a notamment). En effet, je pratique depuis 15 ans ce que l'on appelle aujourd'hui le "frugalisme", une forme d'idéologie de la décroissance. Une fois que vous avez remboursé votre crédit logement, l'idée principale est de mener une existence de retraité.e dès l'âge de 35 ans en travaillant volontairement cinq fois moins qu'un temps plein afin d'optimiser votre vie privée. Certes, vos revenus seront largement sous le seuil de pauvreté mais outre quelques vêtements, vos seules dépenses matérielles seront destinées aux remplacements d'objets indispensables (lave-linge, chauffe-eau, etc…) que l'on ne peut pas fabriquer soi-même. Vous abandonnerez volontiers le concept de propriété et découvrirez les vertus du troc, du DIY ou de la location ponctuelle. Tout le reste de votre budget pourra ainsi être consacré à la culture et aux loisirs simples, de quoi entretenir une existence paisible et enrichissante ☯ Ainsi, pendant toutes ces années, je n'ai jamais dépensé plus des deux tiers de mes maigres revenus, et je me sens plus épanouie et à l'écoute que toutes mes connaissances ayant un mode de vie "normal", rempli de stress, de contrariétés et de courses contre la montre.
Agora29
Le wabi-sabi c'est surtout l'éloge de l'imperfection, notamment sur le plan esthétique, et ça c'est très WTF !