L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur le pénis

Banana, na na na na, banana split, wow !

Par Lola Talik  - Illustration : © iStock

Inutile de s'offusquer lorsqu'un homme ne connait pas tout sur l'appareil génital féminin. Pourquoi ? Parce qu'on est prêt à parier que les femmes, non plus, ne sont pas incollables sur le pénis ! Tout comme les hommes d'ailleurs. 

En feuilletant "Le Gros livre du pénis" de Frede Royer, on a appris tout un tas de choses que l'on ignorait sur celui que l'on surnomme aussi affectueusement le chibre, le braquemard, ou encore le dard (oui, tout à fait). D'ailleurs, en latin, "penis" a trois significations : la queue des quadrupèdes, la brosse à peindre (par analogie entre la brosse et la queue d’une vache), et le pénis. Ça vous fait une belle jambe, n'est-ce pas ? Loin de nous l'idée de faire un énième jeu de mot, évidemment. Outre cette information des plus intéressantes, nous avons également appris que :

La taille du pénis dépend de la longueur des doigts (ou l'inverse)

Et non des pieds, comme l'assurent certaines légendes urbaines ! On appelle ça l'indice de Manning. Si l’index est plus court que l’annulaire, l’homme aura tendance à avoir un pénis plus grand. En revanche, si l’annulaire et l’index font à peu près la même taille, le pénis aura tendance à être plus petit. Plusieurs études scientifiques ont ainsi prouvé que le ratio digital est rattaché à l’activité hormonale. Cela serait la conséquence du taux d’exposition prénatale aux androgènes : plus le fœtus a fabriqué d’hormones androgènes, plus cela se verra dans le rapport entre les deux doigts. En effet, ce sont les mêmes gènes qui contrôlent le développement des membres (y compris les doigts et les orteils) et le développement du système génital.

En hiver, le froid rétrécit le pénis

Eh oui ! En hiver, le pénis peut se ratatiner jusqu’à 50 % en longueur et jusqu’à 30 % en largeur lorsqu’il est exposé à une température inférieure à 10 °C. Les vaisseaux sanguins se contractent, ce qui limite l’influx de sang vers le pénis, causant sa diminution. Dans le même temps, les testicules se rétractent et s’élèvent plus près du corps afin de rester également au chaud.

À lire aussi - "T'as joui ?" : le compte IG qui libère la parole (et la jouissance) des femmes !

Fumer tue et fait, aussi, rétrécir le pénis

Encore une bonne raison d'arrêter une bonne fois pour toutes la cigarette ! Le fait de fumer peut réduire la taille du pénis d’un centimètre. En calcifiant les vaisseaux sanguins, le tabac empêche la circulation qui crée l’érection. L'érection ou la cigarette, le choix est vite fait, non ?

Ejaculer, c'est bon pour la santé

Selon une étude de chercheurs de l’université d’Harvard, les hommes ayant au moins 21 orgasmes par mois diminuent le risque de cancer de la prostate de 33 %. Pour beaucoup, l’éjaculation permettrait d'éliminer les toxines et les bactéries nocives qui s’accumulent naturellement dans la prostate.

Le pénis rétrécit avec l'âge

Eh oui, si le pénis d'un homme est à son apogée autour de 30 ans, il rétrécirait cependant avec l'âge. Si le pénis en érection d’un homme de 30 ans mesure 15 cm de long, il peut tomber à 13 cm vers 60 ans. Et comme le pénis, les testicules changent. À partir d’environ 40 ans, ils commencent à rétrécir. C’est un aspect inévitable du vieillissement masculin, à cause de la perte de masse musculaire.

Le pénis peut (aussi) avoir des orgasmes multiples

Et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle, non ? Même si, souvent, l'orgasme et l'éjaculation ont lieu au même moment, il s'agit en réalité de deux processus bien différents. Et l'un, peut naturellement se produire sans l'autre. L’orgasme n’est pas l’éjaculation, mais la libération de la tension sexuelle qui a atteint son apogée. Il entraîne, entre autres, une augmentation de la fréquence cardiaque, une hausse de la tension artérielle et des contractions musculaires involontaires dans les organes génitaux. L’éjaculation, quant à elle, est juste l’expulsion du sperme par le pénis. Et, oui, l'éjaculation est tout à fait contrôlable. Pour cela, il suffit de contracter le muscle pubococcygéen juste avant le point de non-retour de l’éjaculation, ce qui empêche le sperme d’être libéré. Un peu d'exercice, pour d'avantage de plaisir, ça vaut le coup non ?

À lire aussi : "Tu bandes ?", le "T'as joui ?" au masculin

Et les parties les plus sensibles du pénis, sont...

...le dessous du gland et le dessous de la tige, suivis par la face supérieure du gland, les côtés du gland, les côtés de la tige, la face supérieure de la tige, et enfin le prépuce !

Le café est bon pour le pénis

Si le tabac est à proscrire, le café, lui, peut être bénéfique. Les hommes qui consomment deux ou trois tasses de café par jour seraient ainsi moins susceptibles de souffrir de dysfonctionnement érectile que les autres.

L'orgasme des hommes dure moins longtemps que celui des femmes

Si les femmes ont la réputation de jouir difficilement (ce qui est, bien sûr, FAUX), leur orgasme dure cependant plus longtemps que celui des hommes. On compte 23 secondes pour les femmes, contre 6 secondes en moyenne pour les hommes. Quant à la vitesse moyenne de l’éjaculation, elle serait de 45 km/h.

Pour en savoir (encore) plus, on vous conseille vivement de lire "Le Gros livre du pénis", en vente depuis le 18 octobre. Vous ne serez pas déçus !

Le gros livre du pénis

Lola Talik

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
MisterFlowers
... mouais pas mal... Merci ! 😀 bon week-end 🙏🏻🌞

COMMENTS
MisterFlowers
... mouais pas mal... Merci ! 😀 bon week-end 🙏🏻🌞