L A - W T F
x
vous aussi
dites que vous aimez La WTF

5 femmes qui ont marqué l'histoire de la télévision française

Elles sont speakerines, chroniqueuses, journalistes

Par La WTF Team  - Illustration : © Capture écran JT TF1

Si le petit écran a longtemps été l’affaire des hommes, avant de devenir aujourd’hui plus paritaire, une poignée de femmes a, tout de même, réussi à percer et à s’imposer.

Jacqueline Joubert - Première speakerine

Les speakerines ? Elles sont, tout simplement, nées en même temps que la télévision. Et d'ailleurs, elles ont avancé avec elle. Jacqueline Joubert est, et restera dans la tête de tout le monde, comme LA 1ère speakerine française. La classe, hein ? Elle fait ses débuts le 25 mai 1949 puis, ne lâche plus jamais la télévision. Connue pour son élégance et sa diction impeccable, elle anime de nombreuses émissions et saura, au fil de sa carrière, se défaire de ce rôle "femme objet" qui ne sert qu'à "meubler" les trous à l’antenne. En effet, fin des années 70, alors que les speakerines n’ont plus vraiment la cote, elle devient directrice du service de la jeunesse d’Antenne 2, aka France 2 et c’est à elle que l’on doit le légendaire Club Dorothée !

A lire aussi : Marianne Mako, première femme à parler foot à la télé, s'en est allée

Christine Ockrent – Première femme à présenter le JT de 20h

Impossible de parler télévision sans aborder le parcours de Christine Ockrent, longtemps surnommée, la reine du JT. Cheveux courts, regard de glace, ton précis et efficace... Christine Ockrent est la première femme à avoir présenté le JT de 20h, en 1981. Vous imaginez un peu la pression ? Et de la misogynie, elle en a vu passer, croyez-nous ! D’ailleurs, elle a pu voir bon nombre de ses collègues féminines démissionner sous la pression masculine. Beaucoup. Si elle a longtemps été critiquée, pour ses "ménages", ou sa relation avec Bernard Kouchner, on ne peut lui enlever son talent de journaliste et de reine du JT !

Marianne Mako – Première femme à parler ballon rond

Décédée le 1er octobre 2018, pionnière dans le journalisme sportif, Marianne Mako a été la première femme à parler de foot à la télévision. Une véritable révolution pour le petit écran, vous vous en doutez. Ce qui était, à l’époque, carrément impensable de chez impensable ! C’est en 1987, qu’elle rejoint l’équipe exclusivement masculine de Téléfoot et présentera sa chronique "Crampons aiguilles", jusqu’en 1997, ouvrant ainsi la place à de nombreuses journalistes sportives. Un bel exemple pour toutes les femmes !

Claire Chazal – Queen de TF1

Peut-être que c’est parce qu'on n'a jamais pu oublier son brushing, mais il était impossible de parler télévision sans évoquer la carrière de Claire Chazal. La seconde reine du JT a présenté le 20h pendant presque 25 ans. Durant sa carrière, elle sera récompensée d’un 7 d’or et nommée rédactrice en chef de l’information de TF1. En deux mots : elle pèse ! Aujourd’hui, et depuis son éviction, un peu injuste de la chaîne, elle présente l’émission "Entrée libre", sur France 5, où elle semble épanouie.

Anne Sinclair – Journaliste moderne

C’est en 1982 qu’Anne Sinclair commence sa carrière de journaliste chez TF1. Sa première émission, "Les Visiteurs du jour", fait un bide monumental. Mais la jeune femme n’est pas du genre à lâcher l’affaire. Elle rebondit avec l’émission "Edition Spéciale", qui commence à la faire connaître grâce à son ton moderne et ses questions percutantes. Puis, elle présente son émission phare, "7 sur 7", et devient ainsi, l’une des personnalités les plus populaires du petit écran. Aujourd’hui, si elle passe beaucoup moins de temps derrière un poste de télévision, elle n’a jamais abandonné le journalisme et a même fondé le HuffPost. Bref, vous l’aurez compris : c’est une véritable superwoman !

Et vous, quelle femme vous a le plus marqué ? On veut savoir !

La WTF Team

Partagez sur les réseaux !

Vous devez être connecté/avoir un compte pour ajouter une réponse !
Créer mon compte Se connecter

Les meilleurs commentaires
Cécile Willow Landes
Denise Fabre, pour les samedis après-midi avec Garcimore, qui ont mis du baume sur mon adolescence pas drôle et Maritie Carpentier pour ses shows de variétés tellement merveilleux, c’est elle qui avait les idées, son mari l’aidait à les réaliser. Il y a eu Dorothée bien sûr mais je n’ai pas suivi ses émissions.

COMMENTS
Cécile Willow Landes
Denise Fabre, pour les samedis après-midi avec Garcimore, qui ont mis du baume sur mon adolescence pas drôle et Maritie Carpentier pour ses shows de variétés tellement merveilleux, c’est elle qui avait les idées, son mari l’aidait à les réaliser. Il y a eu Dorothée bien sûr mais je n’ai pas suivi ses émissions.