Alerte sexo : on connaît le nombre de rapports qu'ont les Français par mois

Sommes-nous des chauds lapins ?

La WTF Team - 18/12/18 12:00

Une récente étude vient de révéler la fréquence moyenne des parties de jambes en l’air des Français(e)s. Et elle est bien plus basse qu’ils l’imaginent!

Côté sexo, il y a les fantasmes des Français(e)s, et puis il y a... la réalité. Et pour ce qui est de deviner la fréquence moyenne des rapports sexuels, une étude vient de démontrer que les Français(e)s sont carrément à côté de la plaque.

À lire aussi: 5 chiffres sur la sexualité des Français qui vont vous surprendre

Que se passe-t-il sous la couette des Français(e)s ?

Réaliséepar Ipsos Perils of Perception, l'étude, menée auprès d'un panel de 28 115 hommes et femmes du monde, révèle que les Français(e)s de 18 à 29 ans ne sont pas si chauds du slip que ça. Contrairement à ce qu'ils croient.

Alors que ces derniers pensent que les femmes s'envoient en l'air en moyenne 21 fois par mois, et que les hommes font de même 23 fois par mois, l'étude montre, quant à elle, une réalité bien différente.

Et pour cause ! La fréquence moyenne des rapports sexuels des Français et des Françaises se situe à hauteur de... 5 rapports sexuels par mois. Eh ouais, les champions du monde sont plutôt calmes !

Bien évidemment, ceci n’est qu’une fourchette. Que vos rapports sexuels soient plus, ou moins fréquents, l’essentiel, c’est d’être en phase avec vous-même! Cela va de soi.

COMMENTS

Publier !

kristoch #4545 - 18/12/18 14:23

il faut quand même préciser une chose c'est "faire l"amour" qui est autre chose qu'avoir de simple rapports sexuels: et beaucoup de femmes ont besoin de sentiments pour pouvoir coucher, ça réduit donc la fréquence évidemment! (on peut aborder le problème du viol conjugal au passage: c'est comptabilisé en rapports?!) et je suis un garçon qui n'a jamais fait que l'amour, pas d'acte sexuel pur c'est à dire sans sentiments donc ça réduit la proportion, de fait. à moins d'aimer tout le monde et ça c'est évidemment bidon le mec qui dit ça... à l'opposé on a des malades, nymphomans ou obsédés sexuels qui ne peuvent pas faire sans "baiser"... là faut consulter, mais ça fait monter la moyenne. du coup cette comptabilisation est assez curieuse. surtout quand comme moi souffrant de priapisme, je peux, je dois enchaîner les rapports pour avoir une chance d'éjaculer au final...