Victime d'une crise cardiaque, elle raconte ses symptômes aux femmes sur Twitter

Alerter sur l'infarctus féminin

La WTF Team - 22/12/18 12:00

Sur Twitter, une infirmière américaine raconte comment elle a failli mourir d’un infarctus du myocarde. Sur le réseau social, elle cherche, aujourd’hui, à alerter les femmes sur ces symptômes féminins mal connus.

"Je veux avertir les femmes que nos crises cardiaques sont différentes", écrit cette infirmière sur Twitter, sous le pseudo de Geewheezie. Son but? Lancer l’alerte sur l’infarctus féminin.

I want to warn women our heart attacks feel different. Last Sunday I had a heart attack. I had a 95% block in my left anterior descending artery. I’m alive because I called 911. I never had chest pain. It wasn’t what you read in pamphlets. I had it off & on for weeks.

— gwheezie (@geewheezie) 9 décembre 2018

Crise cardiaque: des symptômes différents chez les femmes

Face à la maladie, hommes et femmes ne sont pas égaux. C’est notamment le cas pour la crise cardiaque, également appelée infarctus du myocarde. Problème: il y a une énorme désinformation sur le sujet, alors que celui-ci tue quatre fois plus que le cancer du sein, comme l’explique Ouest France. Alors, pour faire bouger les choses, cette infirmière a souhaité alerter les femmes en partageant son expérience: "dimanche dernier, j’ai fait une crise cardiaque. J’avais un caillot qui bouchait à 95% mon artère coronaire gauche. Je suis en vie parce que j’ai appelé les secours. Je n’ai jamais eu de douleurs thoraciques. Ce n’est pas ce qu’on lit dans les dépliants. Il était là par intermittence depuis des semaines", explique-t-elle sur Twitter. Eh oui, les signes annonciateurs de la crise cardiaque - comme la douleur dans la poitrine et dans le bras - ne sont pas forcément présents chez les femmes. Ces dernières ressentent plutôt des nausées, une intense douleur dans le dos et une fatigue inhabituelle... symptômes qui peuvent être assimilés, à tort, à une crise d’angoisse.

COMMENTS

Publier !