Muriel Robin : larmes et déception à l'issue de son rendez-vous à Matignon

Un entretien de la plus haute importance sur les violences faites aux femmes

Lola Talik - 14/12/18 12:00

Muriel Robin s'est rendue le 13 décembre à Matignon pour discuter, en présence d'Édouard Philippe et Marlène Schiappa, des violences faites aux femmes. Un entretien duquel l'humoriste est ressortie bouleversée et déçue.

C'était un rendez-vous très attendu. Ce jeudi 13 décembre, Muriel Robin, Eva Darlan et Karine Plassard ont rencontré le Premier ministre Edouard Philippe, etla secrétaire d’État en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, pour parler d'un sujet plus que sensible: les violences faites aux femmes.

Au total, les trois militantes demandaient -entre autre- à ce que soit alloué à la lutte contre les violences faites aux femmes, un budget d’un milliard d’euros pour : "créer des centres d’hébergements dédiés, des équipes médicales pluridisciplinaires comme La Maison des Femmes de Saint Denis, des formations annuelles et obligatoires, des métiers de loi, améliorer l'accueil, l'écoute et l'accompagnement des victimes, mais aussi des conjoints violents, ou encore pour assurer l'éducation à l’égalité dans les écoles".

View this post on Instagram

Avec Marlène Schiappa, j’ai reçu aujourd’hui Muriel Robin, Eva Darlan et Karine Plassard. Nous avons entendu à travers elles la voix des 700 200 signataires de la pétition contre le fléau des violences conjugales. Ces signataires ont raison : les violences conjugales, comme toute violence sexiste ou sexuelle, perpétuent des pratiques indignes d’une société. Alors, oui, j’entends la colère et l’impatience. Mais il ne faut pas sous-estimer notre détermination : comme Marlène Schiappa, je sais qu’il y a urgence, et c’est ce qui motive l’action coordonnée de tous nos ministères dans les domaines éducatif, juridique, médical, sportif, économique. Nous avons dédié plus d’argent public à cette cause que les pays les plus souvent cités en exemple. Nous avons pris des mesures fortes, comme le lancement de la première plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles, opérationnelle 24H/24 : https://www.service-public.fr/cmi. Des mesures contre le harcèlement scolaire et de rue. Des mesures contre les écarts de salaire et de carrière. L’égalité entre les femmes et les hommes est un combat au long cours. Mais c’est un de nos combats de tous les jours. #nerienlaisserpasser

A post shared by Edouard Philippe (@edouardphilippepm) on

À lire aussi : Et si on parlait un peu des gilets violets, contre les violences faites aux femmes ?

"On est déçues mais on va y arriver"

Mais c'est en larmes et le cœur lourd que les trois activistes féministes sont ressorties de leur rendez-vous à Matignon.

"Évidemment, on voulait le miracle. Lucidement, on savait qu’un miracle ça n’arrive pas. Mais malgré, tout on avait envie d’y croire. Parce que c’est évident que cette cause-là doit être une cause nationale avec l’argent qui va avec… mais non.", a ainsi confié Muriel Robin à Sarah Durieux, Directrice deChange.org.

Un bilan mitigé

"On a été écoutées pendant 1h15 (...) mais nous n’avons pour l’instant obtenu aucune avancée sur un budget supplémentaire, regrette Muriel Robin.Cependant Marlène Schiappa s’est engagée à ce que, d’ici à un an, tout ce qui doit être fait et appliqué concernant la convention d’Istanbul (pour l’élimination des violences en France), sera mis en œuvre; elle a aussi annoncé un grand chantier sur l’impayé des pensions alimentaires, etla mise en place d’un groupe de travail avec la garde des Sceaux afin de mesurer la réalité de l’application de la loi et des données concernant le nombre de plaintes classées sans suite".

Quant au Premier ministre, "il a reconnu qu’il y avait une urgence à agir mais que 'ça va prendre du temps', poursuit-elle. Mais nous, nous n’avons plus le temps. Nous ne pouvons plus attendre".

"L’égalité entre les femmes et les hommes est un combat au long cours. Mais c’est un de nos combats de tous les jours", assure pour sa part Edouard Philippe.

Objectif : 1 million de signatures !

Malgré leur déception, Muriel Robin, Eva Darlan et Karine Plassard ne lâcheront pas l'affaire ! "Plus que jamais, le combat continue.Ce qui serait pas mal, et ce qui aurait de la gueule, c’est qu’on ait un million de signataires sur la pétition! Ce serait extraordinaire, ça c’est votre force, c’est ce que vous pouvez faire. Car c'est comme ça qu'on nous écoute. Vous êtes tous importants", insiste Muriel Robin.

Alors on y va : on signe la pétition, par ici !

COMMENTS

Publier !

sjannoty #4537 - 14/12/18 12:05

écoutée mais pas entendues comme toujours avec les gouvernements successifs depuis des décennies perso j ai jamais eu besoin de loi pour respecter les femmes eux ils font des lois mais ne les respectent pas c est inadmissible

kristoch #4538 - 14/12/18 14:21

le trop est l'ennemi du pas assez?! en tous les cas le chiqué ça dessert la cause! on en a jamais fait autant contre les violences, jamais la prise de conscience n'a été à ce point mais il faut bousculer des consciences, des mentalités, des siècles et millénaires d'inerties ou d'actions dans l'autre sens!!! le principal est que ça avance, et bien. mais il faut s'adapter au temps parlementaire et législatif: c'est la justice qui doit montrer le chemin par la jurisprudence sur tout ce qui manquerait encore à l'arsenal du droit! Il y a surtout un énorme boulot dans l'éducation et là on a toute une bande de haineux qui hurlent dès qu'on veut enseigne quoi que ce soit sur ces sujets, sur le sexe dont ça fait partie, sur leurs théories du genre etc... On avait une majorité de gauche il y a 2 ans encore, pas de droite, est-ce que ça a bougé alors comme vous le voudriez maintenant?! Non!!! ils ont même réussi à torpiller la candidature d'une femme comme présidente de l'assemblée nationale, pourtant actée par le parti majoritaire mais tous les mecs de gauche de la circonscription l'ont fait battre et ont porté un mec à sa place, exclu un moment en punition puis réintégré: si ça c'est pas la honte franchement!!!

Nova #4541 - 17/12/18 13:04

Écoutées et entendues. Mais ça ne se fera pas d'un coup de baguette magique.