"Balance ta peur" : le compte Instagram qui nous bouleverse

"Un message anonyme comme bouteille à la mer"

Lola Talik - 11/12/18 15:00

Il faut qu'on parle ! À la Women Trend Family, on est tombés sur le compte Instagram "Balance ta peur", et on veut absolument partager cette découverte avec vous. Accrochez vos petits cœurs, le voyage s'annonce plein d'émotions.

À l'instar du compte Instagram "Amours solitaires", "Balance ta peur" partage de nombreux messages d'anonymes. Mais, alors que le premier partage de sublimes déclarations d'amour, le second publie les témoignages percutants d'inconnus racontant leurs peurs.

Chacun des posts est ainsi accompagné d'un message, au sein duquel Angelo Foley, le créateur de la page, propose des pistes de réflexions issues de sa propre expérience. Mais ce qui nous touche, surtout, ce sont les commentaires bienveillants de la communauté, grâce auxquels les followers se soutiennent et tentent de s'aider les uns les autres.

View this post on Instagram

C'est l'histoire d'une femme à qui la vie n'a pas souri et qui s'est battu pour exister et vivre sa propre vie. ?Les épreuves que nous vivons sont comme des vagues qui la plupart du temps nous paraissent insurmontables. On a beau s'entraîner à nager et surfer sur des vagues de 5, 10, 15 mètres, il y aura toujours une vague un peu plus grosse que les autres qu'on n'aura encore jamais pratiquée, jamais connue, jamais surpassée, jamais domptée. L'instinct de survie prend le dessus. C'est un réflexe. ? Alors on a deux solutions : se débattre, perdre toute notre énergie, notre souffle, notre discernement et prendre le risque de mourrir, épuisé.e, sans plus aucune force. La deuxième solution est de se laisser complètement emporter par cette vague. Accepter qu'elle va nous terrasser, qu'elle est plus forte que nous. En se laissant complètement faire, on accède à nos émotions, celles qui doivent être traversées jusqu'au bout pour être évacuées. Ça s'appelle la vulnérabilité. Emporté.e par la vague, on descend, parfois lentement, parfois violemment, et à un moment donné, on touche le fond. ? C'est à ce moment là uniquement que l'on peut prendre appui et se propulser à la surface. On réalise alors qu'on n'est pas mort.e et la vague nous a porté.e sur la plage, la terre ferme, la réalité telle qu'elle est. Accepter la réalité pour pouvoir se transformer. Cette femme a survécu à ces multiples vagues, et aujourd'hui elle surfe sur la vie, accompagnée de ses propres peurs, qu'elle a apprivoisées. . . . . . . . . . . . . . . ? #balancetapeur #survivre #resilience #confianceensoi #noustoutes #etreunefemme

A post shared by Balance ta peur (@balancetapeur) on

À lire aussi - "NosNonDits" : le compte IG de nos messages d'amour jamais envoyés

"La peur, ça me parle"

Et c'est grâce à Marie*, que nous avons découvert ce compte Instagram : "La peur, ça me parle. Dans mon propre parcours, j’ai dû faire face à plusieurs d’entre elles après avoir été violée par un de mes collègues alors que j’étais partie vivre seule à l’étranger, en 2016", nous confie-t-elle.

Le soutien d’inconnu.essur internet a été vital

Et d'ajouter : "Dans mon combat pour me relever de cette épreuve, le soutien d’inconnu.essur internet a été vital. Cesinconnu.esà qui je pouvais tout dire, qui vivaient la même chose, et qui par leurs mots sur des forums m’empêchaient de rester seule avec ma souffrance, cesinconnu.esm’ont aidée à guérir.Le projet "Balance ta peur" m’a tout de suite parlé. A mon tour, j’ai envoyé mon histoire, pour raconter comment avec du temps et du soutien, j’ai surmonté mes angoisses pour réussir à faire confiance à nouveau. Un message anonyme, comme une bouteille à la mer"

"Balance ta peur" : le podcast

Fort du succès de "Balance ta peur", Angelo Foley a par la suite décidé de lancer son podcast, qui accueille des personnes, connues ou non, toujours de manière anonyme.

"Ce que ce compte m’a apporté, il peut l’apporter à beaucoup de personnes qui luttent au quotidien pour affronter leurs peurs, ajoute enfin Marie. Ces peurs qui nous freinent dans notre accomplissement personnel, nous empêchent d’exprimer qui nous sommes, de faire ce qui nous plait réellement. Ces peurs qui peuvent aussi être une source d’enseignement. En les dépassant, nous apprenons à nous connaître, et nous prenons confiance en notre force. Ces peurs qui parfois nous indiquent nos désirs profonds, pointant le potentiel de réalisation que nous avons déjà en nous. La peur cache alors l’envie de réussir.Dévoiler sa vulnérabilité, c’est une force".

* le prénom a été modifié

On vous avait dit que le voyage serait émouvant...

COMMENTS

Publier !

Zwina Zemzem #4535 - 12/12/18 18:16

Je trouve ça super comme initiative! Chapeau!