"The Feminine critique" : le compte insta qui balance sur le sexe féminin au cinéma

Pop-corn, ciné et sexe

La WTF Team - 16/12/18 12:00

Un compte Instagram qui parle de cinéma, de sexualité féminine et de domination masculine dans la pop culture? C’est par ici que ça se passe. Une chose est sûre, vous ne verrez plus les scènes de sexe au ciné comme avant.

L’objectif de la créatrice de "The Feminine critique" ? Dénoncer la sous-représentation du sexe et du plaisir féminin à la télévision et au cinéma. Comment? En analysant des scènes issues de films ou de séries ultra connues, afin de prouver à quel point ces dernières sont clichées et démontrent d’un véritable manque de connaissance sur le sexe féminin.

Voir cette publication sur Instagram

My heart goes out to all the youngsters out there who, like Seth and Summer, learn how to do the nasty from watching the TV only to be like “I don’t think I‘m doing this right” when they give it a go in real life. ??‍♀️ Especially to all the poor Summers, who are so ignorant and misinformed about their own sexualities that they don’t even seem to realize their floppy fast-talking boyfriends AIN’T EVEN TRYIN to make them come? . . . #theoc #feminist #timesup #summer #sethcohen #2000s #themoreyouknow #bingewatching

Une publication partagée par The Feminine Critique (@femininecritique) le

Le plaisir féminin sous-représenté dans la pop culture

Prouver qu’il y a une sorte de suprématie du phallus par rapport au clitoris, c’est le combat qu’a décidé de mener "The Feminine Critique". Alors forcément, quand on est tombé sur ce compte Insta, la thématique nous a directement interpelé ! Selon la créatrice, il y a une véritable sous-représentation du sexe féminin au cinéma et à la télévision. Et quand celui-ci est enfin représenté ou abordé par les personnages, les clichés ne sont jamais bien loin. La créatrice de "The Feminine Critique" explique ce constat par le fait que ce sont hommes hétéros qui ont le pouvoir à Hollywood. Niveau parité on a connu mieux, non ?

Voir cette publication sur Instagram

Plain old intercourse = #basic . Why did Sharon Stone’s character in “Basic Instinct” brutally murder all those dudes with an ice pick? Because they were ? in bed. This poor, poor woman was obviously driven criminally insane due to sexual frustration. She always gave it 110% with her wild and crazy sexual acrobatics, but only ONE TIME ☝? do we ever see a lover give her clit a proper tickle in return. This is what I refer to as Hollywood Sex Math: For every minute of clit stimulation, we have to endure like an hour of intercourse. WHEN WILL WE START TEACHING FOLKS THAT YONI KISSING IS NOT A RARE TREAT. That mentality makes me want to kill someone. Watch and learn, ladies and gentlemen: This ?⛏ is what you get for not eating the puss everrry ?? gad ?? damn ?? time ?? ?? . . . #basicinstinct #filmreview #feminist #timesup #film #sharonstone #michaeldouglas #90s #movienight

Une publication partagée par The Feminine Critique (@femininecritique) le

A lire aussi : la chaîne HBO recrute une coordinatrice du sexe : c'est quoi au juste ?

Sur "The Feminine Critique", rien n’est laissé au hasard. Films et séries cultes sont passés au crible, accompagnés, à chaque fois, d’une analyse très pointue sur comment la sexualité féminine est abordée dans ces extraits. Sous-représentation de la contraception, sexualité lesbienne, orgasme féminin, ou encore sexualité des femmes non-blanches, sous-représentées à Hollywood,… tous les sujets y passent. Et c’est plus que passionnant !

Voir cette publication sur Instagram

Josh knew where the clit was. That’s why Cher and Tai were fighting over him: When it came to ciswomen’s anatomy, he was totes woke. He could identify all the parts of the vulva. “She Comes First” was right next to Shakespeare on his bookshelf. And when Cher finally showed him what was between her nice stems, he buried his face in it for a solid forty minutes like a true gentleman. ?? She never had to fake it — not even sporadically — unlike so many young women in heterosexual relationships (according to a 2009 study by the National Survey of Sexual Health and Behavior.) ???Straight ladies, be like Cher and snag yourself a Josh. You can find him at the Tree People on Coldwater Canyon Drive reading “I ♥️ Female Orgasm” under Marky Mark’s celebrity tree. . . . #clueless #filmreview #film #feminist #timesup #90s #movienight @amyheckerling @aliciasilverstone

Une publication partagée par The Feminine Critique (@femininecritique) le

Et vous, vous avez des exemples d’œuvres où la sexualité féminine est sous ou mal représentée?

COMMENTS

Publier !