Cyberviolence : quand les violences conjugales prennent de nouvelles formes

Un véritable fléau

Laura Bonnet - 26/11/18 8:00

Pour les femmes victimes de violences conjugales, le numérique et les réseaux sociaux sont bien souvent une énième source de peur et d’angoisse au quotidien.

Si les réseaux sociaux et le numérique ont été de puissants outils pour défendre le droit des femmes, et dénoncer les violences sexistes, lors du mouvement #Metoo, ces derniers jouent, également, un rôle majeur dans les cyberviolences. C’est ce que prouve un rapport récent publié par le Centre Hubertine Auclert, spécialisé dans les recherches sur l’égalité femmes-hommes. Selon leur enquête, menée auprès de 302 femmes victimes de violences conjugales, 9 femmes sur 10 déclarent avoir vécu au moins une forme de cyberviolence. Glaçant !

C’est quoi au juste la cyberviolence?

Pour l’agresseur, la cyberviolence est une manière de plus d'exercer son contrôle et sa domination sur sa partenaire. Cette nouvelle forme de violence prend plusieurs formes : le contrôle, la surveillance virtuelle, le harcèlement sur les outils numériques etc. A l'instar des violences physiques ou verbales, cette dernière s'exerce, le plus généralement, dans la sphère de l'intimité. Mais une chose est sûre : violences conjugales et cyberviolences sont, presque toujours, liées.

COMMENTS

Publier !