Pas fiable, réservé aux jeunes... dégommons les idées reçues sur le Planning Familial

Un lieu d'utilité publique !

La WTF Team - 05/11/18 19:00

Le Planning Familial défend le droit à la contraception, à l’avortement, à l’éducation à la sexualité, lutte contre le SIDA, les IST et les inégalités sociales. Pourtant, celui-ci est toujours victime d’idées reçues qu’on balaye aujourd’hui, afin de vous montrer à quel point ce lieu est utile!

"Féministe et d’éducation populaire", voilà comment se présente le Planning Familial. On n’aurait pas dit mieux. Lancé en 1956, ce dernier avait pour objectifpremier de faire changer les choses quant à l’avortement et à la diffusion de la contraception en France. Mission réussie! Pourtant, aujourd’hui encore, on remarque que dans la tête de certains, il n’a pas toujours une bonne réputation.

Le Planning Familial ne sert qu’à obtenir la pilule – FAUX

Alors oui, au Planning Familial, vous pouvez obtenir la pilule. Mais pas que. Ce serait tout de même bien réducteur. Vous avez donc la possibilité de vous faire dépister du SIDA, de toutes les MST et IST, d’obtenir la pilule du lendemain, des tests de grossesse ou encore, des IVG médicamenteuses. De plus, le Planning Familial s’occupe de la prévention sur la santé sexuelle, les relations amoureuses, le harcèlement, la citoyenneté, les violences sexuelles et propose même, des groupes de parole et du conseil conjugal. Alors, vous êtes surpris?

A lire aussi : préservatif féminin, pourquoi il mérite qu'on s'interesse à lui ?

Le Planning Familial, c’est gratuit et donc pas très sûr – FAUX

Au Planning Familial, toutes les prestations sont gratuites pour les mineures et les jeunes en difficulté sociale. En cas de petit revenu, vous pouvez, également, profiter du tiers payant. En clair, peu importe vos revenus, vous trouverez forcément une solution de qualité adaptée en vous rendant dans ce lieu. Il faut garder en tête que ce n’est pas parce que ces prestations sont gratuites, qu’elles sont de mauvaise qualité. Bien au contraire. Au planning familial, vous rencontrez des professionnels médicaux, des psychologues plus que jamais à votre écoute, ou encore des bénévoles extrêmement bien formés. Enfin, s’il y a un endroit où vous pouvez parler sans avoir peur du jugement, c’est le lieu idéal.

Le Planning Familial, c’est un peu comme l’hôpital – FAUX

Pas vraiment, non. Il faut savoir que le Planning Familial n’est pas un organisme public. Eh oui, à la base, c’est une association et pas un organisme d’État. Et là où cette nuance est très importante, c’est que le Planning Familial n’est donc pas financé par l’État. Aussi, ce dernier vit grâce à VOS dons et grâce aux bénévoles. Alors n’hésitez pas à contribuer à l’association si vous le souhaitez, afin que celle-ci puisse avoir les moyens d’aider au mieux un maximum de personnes.

Le Planning Familial, c'est réservé aux femmes et aux jeunes – FAUX

Alors, non. Et c’est un non avec un grand "N". Le Planning Familial, c’est pour tout le monde: homme, femme, ado, vieux. Il est ouvert à tous, sans distinction de genre, de sexe, d’âge, de nationalité ou de religion. Et même s’il accueille beaucoup de jeunes en difficulté, en réalité, seulement un tiers des personnes qui s’y rendent sont mineures.

Le Planning Familial mérite bien plus de reconnaissance, vous n'êtes pas d'accord ?

COMMENTS

Publier !