Nouvelle-Zélande : Meghan Markle parle "féminisme" lors d'un discours officiel

Une première dans la famille royale d'Angleterre

La WTF Team - 30/10/18 12:00

Dimanche 28 octobre, dans un discours prononcé à l’occasion du 125ème anniversaire du droit de vote des femmes en Nouvelle-Zélande, Meghan Markle a laissé s’exprimer la féministe qui sommeille en elle! Un discours juste et poignant.

Pas toujours évident de faire ou de dire ce que l'on veut lorsque l'on fait partie de la famille royale d'Angleterre. Encore plus lorsqu'il s'agit de prendre position. Mais il semblerait qu'un vent de fraicheur et de modernité souffle sur la monarchie britannique et son protocole, un peu relou, disons-le.

Pour la première fois, une figure de la famille royale a ouvertement parlé de féminisme dans un discours officiel. Et il s'agit de la duchesse de Sussex, Meghan Markle.

À lire aussi - Lady Di : princesse des coeurs et féministe avant l'heure

Féminisme et équité

En visite en Nouvelle-Zélande le 28 octobre dernier à l’occasion du 125ème anniversaire du droit de vote des femmes néo-zélandaises, Meghan Markle a fait sensation avec un discours très engagé.

Pour rappel, les néo-zélandaises sont les premières femmes au monde à avoir obtenu le droit de vote! L’occasion idéale donc, pour parler "féminisme" et "droits des femmes".

"Bravo New Zealand for championing the right of women to vote 125 years ago." — The Duchess of Sussex, as she and The Duke joined PM @JacindaArdern and @GovGeneralNZ Dame Patsy Reddy to celebrate the 125th anniversary of women's suffrage in New Zealand. #RoyalVisitNZ pic.twitter.com/zpFhyPiE8r

— Kensington Palace (@KensingtonRoyal) 28 octobre 2018

"Les accomplissements des femmes néo-zélandaises, qui ont fait campagne pour obtenir le droit de vote, sont universellement admirés. Le droit de vote des femmes concerne le féminisme, mais le féminisme est une question d'équité", explique la duchesse de Sussex.

"L'accès au suffrage ne concerne pas simplement le droit de vote, poursuit-elle. Il s'agit des droits fondamentaux de l'Homme, du pouvoir de participer aux choix qui s'offre à vous, pour votre avenir et celui de votre communauté (...) quelle que soit la race, le genre, les origines ethniques et l'orientation".

"Bravo la Nouvelle-Zélande ! ", conclut-elle enfin.

Et nous on a bien envie de dire : Bravo Meghan Markle !

COMMENTS

Publier !