L'Hôtel de Ville de Paris ouvrira ses portes aux femmes sans-abris cet hiver

"Les femmes SDF sont de plus en plus nombreuses"

Lola Talik - 15/10/18 12:00

Pour lutter contre la précarité, Anne Hidalgo a annoncé que plusieurs mairies parisiennes accueilleraient cet hiver des sans-abris, dont l'Hôtel de Ville de Paris qui sera spécialement dédié aux femmes.

L'an dernier, au mois de février, près de 3 000 sans-abris ont été recensés dans les rues de Paris. "Les femmes SDF sont de plus en plus nombreuses", déplore la maire de Paris Anne Hidalgo, dans une interview accordée au JDD. Et ce, en dépit des dizaines de centres d'hébergement totalisant près de 10 000 places et des hôtels ayant accueillis près de 6 000 personnes sans domicile, rapporte Libération.

Pour pallier cette insuffisance d'hébergement, Anne Hidalgo a annoncé qu'un nouveau dispositif allait être mis en place d'ici à la fin du mois de novembre. Cet hiver, plusieurs mairies de la capitale mettront leurs locaux à disposition des sans-abris afin de les héberger, dont l'Hôtel de Ville de Paris, qui sera tout spécialement dédié aux femmes sans-abris.

À lire aussi : Comment venir en aide aux femmes SDF ?

Hôtel de Ville de Paris : un accueil jour et nuit

90% des femmes sans-abris ont déjà subi des violences dans les rues et les centres d'hébergement mixtes, révèle Ian Brossat à France Info. C'est pourquoi il est indispensable que des centres d'accueil non mixtes leurs soient spécialement dédiés.

Cet hiver, l'Hôtel de Ville de Paris devrait ainsi pouvoir accueillir entre 50 et 100 femmes SDF. "Ces locaux sont habituellement à dispositions des expositions, or l’urgence est quand même d’héberger les personnes qui sont sans-abris, et notamment pour l’Hôtel de Ville, les femmes qui ont des difficultés à aller dans d’autres centres d’hébergement, explique Manuel Grégoire, adjoint à la mairie de Paris, au micro de BFM TV.Il manque à peu près 3 000 places à Paris. Il faut trouver des solutions".

Une partie des locaux de l'Hôtel de Ville seront ainsi transformés en accueil de jour où les femmes seront prises en charge par des associations, "car il est important qu'il y ait un accueil très professionnel", ajoute Manuel Grégoire. Des repas y seront servis et des soins prodigués.

Le "Salon des Tapisseries" sera quant à lui dédié à l'hébergement de nuit. Des boxs individuels y seront installés. Et là encore, associations et professionnels de l'action sociale seront présents pour prendre en charge les femmes sans-abris.

Anne Hidalgo a également appelé les pouvoirs publics et les entreprises qui disposent de locaux inutilisés à se mobiliser pour créer des hébergements d'urgence.

COMMENTS

Publier !

Marmotte #4307 - 15/10/18 12:38

L'opération est en soi louable mais l'intention qui est derrière est-elle tout aussi louable.

Marmotte #4308 - 15/10/18 12:42

Ce qui est inconcevable est le fait que ce sont les associations qui gèrent les problèmes des SDF mais que fait donc l'état ? Ne doit-il pas veiller à la sécurité de tous les citoyens ? Et puis ouvrir juste l'hiver la marie de Paris je trouve cela de la com. Le reste de l'année que fait-on de ces mêmes femmes ? Pourquoi ne pas avoir anticiper le problème ?