Vidéo : Hapsatou Sy répond aux insultes d'Éric Zemmour

Scandaleux, et le mot est faible

La WTF Team - 19/09/18 12:20

Mardi, Hapsatou Sy a décidé de diffuser les images de son différend avec Eric Zemmour, coupées au montage, dimanche, sur C8. Entre colère et désespoir, notre cœur balance.

L'affaire remue les réseaux sociaux depuis quelques jours, et à juste titre. Le 16 septembre, Éric Zemmour était l'invité de l'émission "Les Terriens du dimanche" présentée par Thierry Ardisson, pour faire la promotion de son livre, Destin français. Mais au cours de l'émission, le polémiste a eu un échange violent avec la chroniqueuse Hapsatou Sy. Des images choquantes où Éric Zemmour balance notamment à Hapsatou Sy que "son nom est une insulte à la France", et qui ont été coupées au montage par C8.

“Ce n’était pas possible de laisser un échange aussi violent devant des centaines de milliers de personnes” s'est justifié Stéphane Simon, le producteur de l’émission, au Parisien, qui, compte tenu des forts risques de condamnation juridique a préféré “faire son travail en responsabilité, en coupant la séquence au montage”.

Hapsatou Sy : “c’est une offense à mon identité”

Mais pour la chroniqueuse, il est “inconcevable” de laisser le polémiste “faire offense ainsi à ses origines, à son identité et ce qu’elle est, et de le laisser continuer de diffuser sa haine sur les réseaux sociaux et à la télévision”. Une semaine après l'enregistrement, Hapsatou Sy a donc décidé de divulguer les images qui ont été coupées au montage.

“Je tiens à préciser que ce n’est pas un affront que je fais à C8, j’ai beaucoup de respect pour Franck Appietto, le patron de la chaîne, avec qui j’ai beaucoup travaillé et qui m’a beaucoup respectée. Je comprends qu’il y ait un problème juridique qui fait qu’ils ne peuvent pas diffuser les images parce qu’elles sont extrêmement violentes. Mais personnellement et dans mon être je ne peux pas accepter ça. Hier encore, Éric Zemmour se pavanait à la télévision en disant ‘je n’ai pas dit ça’. Vous l’avez dit monsieur Zemmour, vous l’avez dit”, déclare-t-elle dans une vidéo publiée sur sa page Facebook et sur Instagram.

View this post on Instagram

[part1] Éprouvée par l'incident qui m'oppose à Eric Zemmour, j'ai décidé de diffuser moi-même qques images quelques soient les risques. En préambule, il insulte mes parents qui font honte à la France, je fais honte à la France... puis nous filmons cette scène surréaliste

A post shared by Hapsatousy (@hapsatousy) on

À lire aussi :Elise Lucet, journaliste cash et spéciale

Hapsatou Sy : “c’est une insulte à tous les enfants de la République”

Alors qu’Éric Zemmour tente de faire entendre à Hapsatou Sy que "son prénom est une insulte à la France, que sa mère a eu tort de l’appeler ainsi et qu’elle aurait mieux fait de s’appeler Corinne", la chroniqueuse tente à son tour -et sous les applaudissements du public- de faire entendre au polémiste que ses propos ne sont pas seulement "une insulte à son égard, mais sont une insulte à la France entière".

Mais il en faut plus pour décourager la connerie d’Éric Zemmour qui, rappelons-le, a déjà été condamné par la Cour d'appel de Paris pour "provocation à la haine religieuse", en rapport avec des propos islamophobes tenus à la télévision.

Le polémiste va donc encore plus loin, et soutient à la chroniqueuse que “la France n’est pas une terre vierge, mais une terre avec une histoire, avec un passé”, que “les prénoms incarnent l’histoire de la France” et donc que son prénom “n’est ni dans l’histoire dans la France, ni dans son identité”. Bah voyons.

Ce à quoi Hapsatou Sy répond à son tour : "Dans votre philosophie à vous peut-être, mais chaque matin je me lève, je crée des emplois en France, je travaille en France, je suis une enfant de la République qui a été à l’école avec des professeurs qui aimaient probablement plus la France que vous. Parce qu’aimer la France ce n’est pa tenir le discours que vous tenez (...) en m’insultant comme vous le faites, vous venez d’insulter l’intégralité des enfants de la République”. Et très franchement, on n’aurait pas mieux dit !

Et vous, cette affaire vous fait-elle réagir ? Dites-nous tout !

COMMENTS

Publier !

ananda77 #4052 - 19/09/18 12:29

100 pour 100 d’accord avec Apsatou.Respect à vous !Mais il faut aussi condamner les propos anti français aussi insultants dans certains groupes de rap! Très dur à entendre.Equite oblige !!

Nana01 #4053 - 19/09/18 12:35

C’est irrespectueux envers Hapsatou Sy que Thierry Ardisson ne l’ai pas défendu à l’antenne, c’est logique pour la chaîne de ne pas avoir montrer les propos les plus dur d’Éric Zemmour sinon il aurai eu le CSA sur le dos, en revanche je peu comprendre qu’Hapsatou elle veuille les diffuser ne serait-ce pour montrer la honte que peut être se monsieur mais également pour elle, la peine et la rage qu’elle peut ressentir à l’instant même. Montrer ces image couper au montage c’est également montrer au téléspectateur que ce qu’elle a exprimé sur Twitter se n’est pas juste pour les propos qu’on a vu à l’antenne mais pour ceux qui ont été coupés et que ce n’est pas une insulte qu’il a sorti mais plusieurs. (Beaucoup trop)!! Merci pour cet article il est important d’en parler

simpleman4704 #4054 - 19/09/18 12:50

c juste inadmissible et honteux qu'il puisse tenir ce type de propos mais en même temps ce mec s'appelle Zemmour et je trouve que ce n'est pas très typé gaulois comme nom il ferait mieux de s"appeler Dupont ou Martin pour tenir ce genre de discours nauséabonde d'un autre temps

sjannoty #4055 - 19/09/18 13:02

j'ai toujours condamner ce genre de propos qui non seulement sont d une connerie monumentale mais qui plus est que les peuples de cette planète sont mélangés depuis des millénaires et que on vient tous d Afrique il y a 60000 ans et que on est une seule espèce homo sapiens depuis 250000 ans par conséquent le zemmour il ferme sa gueule de facho de plus il faut absolument qu elle porte plainte pour racisme primaire ce qui est un crime

Nova #4056 - 19/09/18 13:31

Bah, si "Les terriens du Dimanche" ont invité Zemmour, c'est en sachant que ce polémiste, comme toujours, allait faire du buzz (en faisant ce qu'on attend de lui, puisqu'on lui donne une tribune : du Zemmour). Autour de 600 livres sortent pour la rentrée littéraire (septembre), alors pourquoi Zemmour, si ce n'est pour tapiner sur le trottoir des médias "Putaclic" ?

Agora29 #4057 - 19/09/18 14:06

M. Zemmour et son art de la rhétorique est bien la preuve que l'on peut être très intelligent et cultivé tout en étant un parfait connard aigri et raciste. Même dans une jolie fiole, le fiel reste du fiel. Et je ne suis pas surprise de retrouver la plupart de ses fans sur la fachosphère Twitter et Reddit. Haters gonna hate…

Zébrulon #4058 - 19/09/18 14:41

Mme Sy n'est qu'une malheureuse victime collatérale. Pour l'audience, Ardisson a besoin de buzz et Zemmour (qui n'en est pas à une provocation et condamnation près) en est le parfait instrument. Ce dernier, fils d'immigré algérien, est farouchement opposé à l'immigration car lui-même n'a jamais réussi à s'intégrer dans une France multiculturelle et à intégrer les valeurs de la République : Liberté, Égalité et Fraternité. Du coup, il se contente d'insulter et d'inciter à la haine pour vendre ses bouquins.

Mike62621 #4059 - 19/09/18 15:22

Je comprends qu'elle poste la vidéo.C'est pas normal que Mr Zemmour puisse continuer à déverser ces propos nauséabonde sur les plateaux télé alors que Hapsatou Sy continue à se faire insulter de tous les noms.On sait aussi que des gens comme Mr Zemmour sont là uniquement pour faire le buzz et le clash pour de l'audience.Et après les patrons télé s'étonne que les gens regarde de moins en moins la télé,les gens en ont juste marre de regarder de la merde.

Didier Bettan #4061 - 19/09/18 16:53

Jusqu’à quand va ton donner la l paroles à cette raclure de bidet à la tv monsieur zemmour votre prénom n est pas français et votre nom encore moins

Alione4 #4062 - 19/09/18 19:25

Désolée mais il n’y a vraiment pas de quoi en faire une telle histoire. Il y a beaucoup plus grave que ça. Il faudrait peut-être que Mme haptsatou apprenne à être moins faible