La jouissance des femmes, "l'Eau sacrée" du Rwanda

À bon entendeur !

La WTF Team - 18/09/18 8:00

Alors que l’orgasme féminin a la vie dure dans certaines sociétés, au Rwanda, la jouissance de l’homme passe par celle de la femme. Eh oui!

Dans certains pays d’Afrique, les petites filles subissent des mutilations génitales qui les privent de plaisir. Mais au Rwanda, l’orgasme féminin est chéri. Là-bas, beaucoup d’hommes pratiquent le kunyaza ("pisser", en langue rwanda-rundi), un rituel séculaire de l’éjaculation féminine, rapporte Slate, qui considère l’orgasme féminin comme une norme sexuelle et qu’Olivier Jourdain explore tout particulièrement bien dans son documentaire "L’Eau sacrée", tourné pendant 7 ans.

À lire aussi :"T'as joui ?", le compte IG qui libère la parole (et la jouissance) des femmes !

Une sexualité féministe

"Le plaisir de l'homme passe par celui de la femme. Si elle n’en a pas, l'homme n'en aura pas. C'est donc un acte sexuel féministe", explique Olivier Jourdain. Du côté des femmes, les plus âgées conseillent les plus jeunes. Du côté des hommes, on s'exerce auprès des femmes expérimentées. Si dans cette culture, "l'Eau sacrée" est signe de fertilité, elle symbolise aussi le bonheur conjugal. "Bonheur conjugal", on n’aurait pas mieux dit !

Pour Olivier Jourdain, cette pratique "nous renvoie en miroir, à nous Occidentaux la manière de parler de sexualité librement. Est-ce qu'on est si ouvert que ça finalement ? C'est plutôt une réflexion sur le plaisir en général", souligneTV5Monde.

Sur le même thème, la Women Trend Family vous propose d'écouter l'interview de Dora Moutot, pour en finir avec les monologues du clito !

COMMENTS

Publier !

sjannoty #4039 - 18/09/18 9:50

perso je pense plus au plaisir de ma compagne qu au mien

simpleman4704 #4041 - 18/09/18 10:20

c très clairement un pays a prendre en exemple

Nova #4042 - 18/09/18 10:33

Pour moi, tout ça, c'est la vie normale. Le plaisir, comme minimum syndical, comme manger ou dormir. Mais alors, c'est pas si normal ?