Femmes et suicides : le chiffre choc

Glaçant

La WTF Team - 17/09/18 15:00

Un tiers des femmes qui se suicident dans le monde sont indiennes. C’est le triste constat fait par une récente étude britannique. Un véritable cauchemar…

Publiée ce mois-ci dans la revue scientifique britannique The Lancet, une étude révèle que 37% des femmes qui se suicident dans le monde seraient indiennes, soit plus d’une femme sur trois.

Pauvreté, mariages forcés et violences domestiques

Interviewée par Le Monde, Kamala Marius, chercheuse associée à l’Université de Bordeaux Montaigne et à l’Institut français de Pondichéry, observe une hausse des suicides qui toucherait majoritairement les femmes de moins de 35 ans, mariées et appartenant aux basses classes de la population. Selon elle, la modernisation du pays jouerait un rôle majeur dans ce constat qui fait froid dans le dos. “Avec la montée du niveau de vie, il y a une ouverture plus grande au monde possible, et donc à la conscience de ce qu’on n’a pas en comparaison des autres”, explique-t-elle.

À lire aussi : Au Brésil, les images de la mort d'une femme battue par son mari choquent le pays

Parmi les autres causes avancées, on retrouve les grossesses précoces, le manque d’indépendance financière, mais aussi (et surtout) les mariages forcés. En Inde, une adolescente sur cinq serait mariée de force avant l’âge de 15 ans (bien que ceci soit officiellement interdit par la loi). Scandaleux, honteux et à vomir.

Enfin, autre chiffre choc, également à mettre en relation avec l’augmentation des suicides féminins : 62% des Indiennes considèreraient les violences domestiques comme normales, rapporte Le Point. Pas étonnant qu’une étude réalisée par la fondation Thomson Reuters ait cette année placé l’Inde à la tête du classement des pays où les femmes encourent le plus de risques

Et si la situation des Indiennes est préoccupante, celle des Indiens l’est également. 25% des hommes qui se suicident dans le monde seraient également indiens.

COMMENTS

Publier !