Poils incarnés : nos solutions pour arrêter de se charcuter !

Posez votre pince à épiler et lisez cet article

Niloufar WOJEIK - 22/08/18 9:00

Parmi les joies d’être une femme, on peut compter celle de s’épiler régulièrement !

Jambes, aisselles, maillot, bras, moustaches... Que celle qui n’a jamais eu l’impression que tous les poils de son corps poussaient plus vite que ses cheveux, nous jette le premier rasoir ! Si les pubs sur les produits d’épilation promettent une peau lisse et douce, exempte de pilosité, elles parlent beaucoup moins des sensations de grattage et de picotement à la repousse, des tâches pigmentaires, ni bien sûr de notre hantise à toutes... Les poils incarnés !

Pour les chanceuses qui n’ont jamais vécu cette aventure, le poil incarné est tout simplement un poil comme les autres mais qui n’a pas passé la barrière cutanée et pousse donc sous la peau. Le résultat : inflammation et bouton. Sans oublier le charcutage qu’on lui fait subir et qui finit par laisser une vilaine trace sur la peau. Pour en terminer une bonne fois pour toutes avec ce cauchemar pileux, voici deux méthodes testées et approuvées !

La méthode soft : l’exfoliation

L’épilation répétitive (au rasoir et à la cire par exemple) a pour conséquence d’agresser la peau qui, en réaction, va s’épaissir. L’exfolier régulièrement va permettre de la débarrasser des cellules mortes et de stimuler sa régénération. Ainsi, la veille de l’épilation, on gomme délicatement sa peau avec un soin exfoliant ou un gant de crin (pas la peine de se frotter jusqu’au sang avec !) et on n’oublie surtout pas de l’hydrater. Crème, lait ou huile essentielles (d’arbre à thé ou d’hamamélis, par exemple), on choisit de préférence un soin enrichi en vitamine A et acide de fruit, qui va avoir pour effet d’affiner le grain de peau, et permettre ainsi au poil de sortir plus facilement.

La méthode hardcore : le laser

Malheureusement, pour certaines d’entre nous, même avec une bonne routine de soin, le problème de poils incarnés reste inévitable. Ce phénomène désagréable peut avoir plusieurs raisons : le type de poil (un poil lisse aura moins de difficulté à sortir du derme, là où un poil frisé et épais finira en poil incarné), une mauvaise épilation (un poil mal coupé va avoir plus de chance de pousser dans une mauvaise direction). Le laser reste alors la seule solution pour se débarrasser du problème des poils incarnés. Comment ça marche ? A l’aide de plusieurs séances, le laser détruit le poil depuis le bulbe. Adieu poils incarnés, et poil tout court d’ailleurs ! Cela a un certain coût, mais quand on additionne les rendez-vous chez l’esthéticienne et les achats de cires, bandes et autres rasoirs dans l’année, cela peut valoir le coup. Surtout qu’en bonus on retrouve une jolie peau de bébé !

COMMENTS

Publier !

kristoch #3769 - 22/08/18 9:46

poils: oui! voile: non! à poil et à poils plutôt qu'en voile! et pitié laissez vos poils pubiens qui ont un rôle et une utilité!!! déjà LA différence entre une fillette et une femme c'est le poil: les pédophiles détestent ça...

JeanJacquesSuperSympa2 #3775 - 22/08/18 13:39

Placement de produit encore et encore