Madonna : artiste libérée et engagée

Reine de la provoc' mais pas que !

La WTF Team - 16/08/18 17:30

Aujourd’hui, Madonna fête ses 60 ans! L’occasion de revenir sur les engagements qui ont marqué la carrière de cette reine de la pop.

Arrivée à New York en 1978 avec 35 dollars en poche, Madonna incarne à elle seule l’american dream. Après plus de 30 ans de carrière, la "Material Girl" est toujours aussi médiatisée, que ce soit pour ses scandales, ses tenues légères ou ses prises de position. Et c’est justement à celles-ci que s’intéresse aujourd’hui la Women Trend Family.

Madonna: libérée sexuellement

En témoignent les innombrables polémiques dont elle a fait l’objet, Madonna et le sexe, c’est quand même une grande histoire d’amour. À travers ses chansons, ses clips ou ses concerts, elle n’a jamais eu peur (mais genre, vraiment jamais) de revendiquer sa liberté sexuelle! On se souvient notamment de sa prestation aux premiers "MTV Awards" en 1984, où elle était sortie d’un gâteau géant pour chanter "Like a Virgin", vêtue d’une robe de mariée avec une ceinture sur laquelle était écrit "jouet pour garçon". Un gros scandale people des années 80, où la prestation de la Madonne n’avait clairement pas fait l’unanimité. Mais nous, ça nous fait sourire!

Idem pour le clip de "Like a Prayer", qui mêlait sexe et religion, où là encore, Madonna en avait choqué plus d’un. On pourrait également citer les prestations de sa tournée "Blond Ambition", en 1990, où les danseurs étaient censés la masturber pendant qu’elle chantait "Like a Prayer". "Censés", parce que la police de Toronto l’a menacée d’arrestation si elle n’y renonçait pas!

En 1992, sortait aussi le livre "SEX", publiant tout un tas de clichés bien hot de l’artiste. Mais notre anecdote préférée reste ce lancer de culotte réalisé lors d’un concert organisé à L.A en 1987, en la présence de Jacques Chirac, alors maire de Paris, Premier ministre et surtout GRAND FAN de Madonna. La légende raconte que celle-ci serait arrivée entre ses mains! C'est beau.

Madonna: pour la communauté LGBT

Depuis toujours, Madonna soutient la communauté LGBT. Elle est d’ailleurs pour beaucoup considérée comme une icône gay. "La communauté gay, les homosexuels, ont les mêmes droits (...) de vivre avec dignité, avec respect et amour (…) Montrez votre amour et votre estime pour cette communauté!", avait-elle d'ailleurs clamé lors d’un concert à Moscou, rapporteLe Point.

Et bien sûr, on se souvient aussi de ces inoubliables roulages de pelles échangés avec Britney Spears et Christina Aguilera, toujours lors des MTV Awards, en 2003. Badass la meuf!

À lire aussi :Des actrices dénoncent avec humour les castings sexistes dans un court-métrage

Madonna: pour la protection des enfants au Malawi

Depuis plusieurs années, Madonna mène des actions humanitaires au Malawi. Un pays qui lui est tout particulièrement cher, puisqu’elle y a adopté quatre de ses six enfants: David, Mercy, Estere et Stella. L’an dernier, l’un de ses gros projets s'est enfin concrétisé, à savoir: l’ouverture d’une unité de chirurgie pédiatrique à Blantyre, dans le sud du pays. À côté de ses engagements humanitaires pour le Malawi, Madonna s’implique dans une trentaine d’associations caritatives, comme Amnesty International, Save The Children et l’UNICEF, souligneLe Figaro.

Good morning Malawi ?? positive Vibes at Home-of Hope Orphanage! ??♥️ #globalfamily ??? #sponsorachild @ncrfilms

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le

Madonna: féministe envers et contre tout

En 2016, le magazine Billboard avait élu Madonna "Femme de l’année". À l’occasion de la cérémonie des "Billboards Women in Music", elle avait alors livré un discours très inspirant contre la misogynie et le sexisme.

"Je vous remercie d’avoir reconnu ma capacité à poursuivre ma carrière pendant 34 ans face à la misogynie, au sexisme et à l’intimidation. On m’a traitée de pute et de sorcière. Un titre m’a même comparée à Satan. Je me suis dit, attends une minute. Prince ne courait-il pas partout avec des bas résilles, des talons hauts, du rouge à lèvres et les fesses à l’air ? Si, il le faisait. Mais il était un homme (…) C’est la première fois que j’ai vraiment compris que les femmes n’avaient pas la même liberté que les hommes. Camille Paglia, la célèbre auteure féministe, a dit que je desservais la cause des femmes en faisant de moi-même un objet sexuel. Et j’ai pensé 'Oh, alors si tu es féministe, tu n’as aucune sexualité, tu la rejettes'.Alors j’ai dit: 'Merde à tout ça. Je suis uneféministed’une autre sorte. Je suis une méchante féministe'. En tant que femme,il nous faut commencer à apprécier nos propres mérites et ceux des autres femmes.Recherchez des femmes fortes pour en faire vos amies, pour évoluer avec elles, pour apprendre d’elles, pour être inspirées et encouragées par elles. Les critiques m’ont rendue plus forte, m’ont fait avancer plus loin, ont fait de moi la guerrière que je suis aujourd’hui. Vous avez fait de moi la femme que je suis aujourd’hui, alors merci".

Deux ans après, ces mots sonnent toujours aussi justes!

COMMENTS

Publier !

Linda73 #3707 - 16/08/18 17:37

toujours imitée, jamais égalée.... c'est ELLE, la Patronne

sjannoty #3708 - 16/08/18 17:45

le problème c'est que depuis le temps ou on vie dans une société patriarcale les hommes se croient les meilleurs en tout et oublient que si les femmes n étaient pas la ces mêmes types ne seraient rien du tout