Pussy Riot : elles ont perturbé la finale, mais que deviennent-elles ?

Ça valait bien un high five de Mbappé !

La WTF Team - 16/07/18 15:30

Dimanche, en pleine finale du Mondial, les Pussy Riot ont débarqué sur la pelouse pour protester contre les arrestations politiques qui sévissent en Russie. Et à la Women Trend Family, nous nous sommes demandé ce que devenait ce groupe emblématique de la lutte féministe.

Dimanche, au beau milieu de la finale qui opposait la France à la Croatie à Moscou, les Pussy Riot sont venues se mélanger à la testostérone présente sur la pelouse. Face à Vladimir Poutine assis dans les tribunes, le groupe de rock-punk connu pour ses engagements féministes et en faveur de la liberté d’expression a débarqué sur le terrain pour dénoncer les arrestations politiques qui ont lieu dans le pays. “Nous demandons à ce que soient libérés tous les prisonniers politiques (..) la fin des arrestations illégales lors des rassemblements, que soit autorisée la concurrence politique dans le pays, de ne plus fabriquer des accusations criminelles pour garder les gens en prison”, expliquait-elles notamment sur leur compte Instagram.

The most iconic image of the World Cup - France's Kylian Mbappé high fiving a member of Pussy Riot after she broke onto the pitch to protest political oppression in Russia pic.twitter.com/cMJM0C1eCc

— Liam Kirkaldy (@HolyroodLiam) 15 juillet 2018

Mais ce n’est pas tout. Selon Libération, elles réclamaient également la libération de Oleg Sentsov, cinéaste ukrainien “condamné à 20 ans de prison pour terrorisme et en grève de la faim depuis deux mois”.

À lire aussi :Bientôt la fin des pubs sexistes en France ?

Après avoir momentanément interrompu le match (et volé un high five à Kylian Mbappé), le groupe -qui selon l’agence de presse russe Tass était composé de trois femmes et un jeune homme- a été embarqué par la police et a terminé la journée au poste de police. Chacun des membres interpellés sera appelé à comparaître devant le juge dans la journée de ce lundi 16 juillet.

Côté musique, depuis le titre “Elections”, dévoilé le 17 mars dernier pour protester contre la réélection de Vladimir Poutine, les Pussy Riot n’ont pas sorti de nouvelle chanson. En revanche, le groupe, qui devait se produire à Paris en mars dernier mais dont le concert a finalement été annulé, est actuellement en tournée dans plusieurs pays.

A la Women Trend Family, on aime particulièrement "Make America Great Again", et vous ?

COMMENTS

Publier !

simpleman4704 #3096 - 16/07/18 17:34

en même temps la Russie est pas vraiment reconnu comme un pays des libertés et le cinéaste ukrainien voulais réalisé un documentaire sur l'annexion de la Crimée ce qui lui a valu 20 ans de prison

Ceciliaa #3098 - 16/07/18 23:51

Même si j’adore regarder la Coupe du Monde, je trouve cela choquant et il compréhensible que la Fifa autorise les pays comme la Russie, et le Quatar (dans 4ans) à organiser ce spectacle. Ce sont des pays où les Droits des hommes (en général!) et ce des femmes sont interdits et bafoués! Complètement contradictoire, on critique mais on ferme les yeux quand il s’agit d’argent! Scandaleux!

Vanessa Voet #3121 - 18/07/18 7:17

Parce que ça s'est passé en Russie ces femmes passeront deux semaines en prison ... Voilà oú est la liberté ... Bravo à elles d'avoir eu le cran de le faire