Juliette Boudre : le combat d'une mère

Contre les anxyolitiques qui ont tué son fils

Justine Fraioli - 09/07/18 17:45

Je me souviens de ce dimanche soir où, devant ma télé, j’ai vu pour la première fois le visage de Juliette Boudre.

Elle venait alors livrer un témoignage déchirant sur son fils Joseph, décédé à 18 ans des suites d’une overdose d’anxiolytiques et d’opiacés. Une femme douce, belle et courageuse qui à travers son livre,Maman ne me pas laisse m’endormir, mène un combat contre ces médicaments devenus des drogues que l’on prescrit sur ordonnance. Mais aussi une femme qui alarme sur les dysfonctionnements des services de santé publique face à ces drogues de plus en plus répandues.

Lorsque j’ai lu le récit de Juliette Boudre, je n’ai pu m’empêcher de ressentir ce qu’elle avait vécu: ses angoisses, son inquiétude, ses interrogations. Ses mots de maman d’ado ont eu une résonnance sur la maman que je suis. Je l’ai rencontrée pour la Women Trend Family. Et c’est avec beaucoup d’émotion nous avons parlé de son fils, d’elle et de sa nouvelle vie qui la conduit à témoigner, toujours témoigner, prévenir et aider les autres face à ce nouveau fléau qui tue des milliers de personnes par an.

Juliette Boudre a écrit Maman ne me laisse m’endormir (éd. De L’Observatoire), un livre bouleversant.

COMMENTS

Publier !

cynthia293 #2950 - 09/07/18 17:45

Suis entrain de le lire 😔😔😔

kristoch #2952 - 09/07/18 18:55

on devrait détecter systématiquement tout lors des accidents et autres avec blessés ou morts: on le fait pour l'alcool, les médicaments, moins pour les drogues comme la cannabis aux effets soi disant thérapeutiques, de +en+ remis en cause car non prouvés mais au dégâts considérables: exemple destruction irrémédiable des neurones... Car les effets sont sur le long terme, destructifs, pas seulement à moyen terme ou court terme. Le soucis vient du fait qu'on peut aller voir autant de médecins et autant de pharmacies que l'on veut et se procurer presque tout en particulier par internet! inadmissible. Nos proches et nos enfants en particulier sont sacrifiés sur l'autel de la rentabilité.

dodoleseum #2953 - 09/07/18 19:27

J ai lu son livre .. bouleversant ..ne pas trouver les bonnes solutions médicales ou non ..une grande solitude devant cet immense vide suicidaire .

Marine_dbm #2954 - 09/07/18 20:14

WOW.... J'ai hâte de lire le livre, c'est pas normal que les jeunes puissent avoir accès à tout ça si facilement .... Belle personne en tous, jolie découverte sur ce sire ! Bravo la WTF, bravo Justine <3

oceana34 #2957 - 09/07/18 22:22

Je viens de le regarder, témoignage très touchant

Yolande Martiniv #2962 - 10/07/18 11:26

Un enfer ces benzo

eloooo #2966 - 10/07/18 19:00

J’ai perdu ma maman d’un arrêt cardiaque après des années d’addiction au xanax... j’avais 13 ans et elle 40. Mais avant cette fin tragique il y a eu toutes ces années d’enfer a voir ma mère dépérir, ne plus tenir debout, a passer nos dimanches a courir les médecins de garde pour obtenir la fameuse ordonnance qui lui permettra de prendre sa dose quotidienne, les longs séjours en hôpital psychiatrique et maison de repos. Le plus frappant c’est la facilité avec laquelle on peux ce procurer cette m****. Je peux le dire le Xanax (ou autre) brise des vies et tue autant que d’autres drogues illégales ! Bravo et merci madame pour ce témoignage.

jesa62 #3009 - 11/07/18 22:33

En pleine découverte du livre... quelle maman courageuse 😞 ❤️