Dope : Isha, la découverte hip-hop de la WTF, nous fait un rap

L'intimité à nouveau dans le rap !

Énora Malagré - 18/05/18 15:00

Nous avons poursuivi l’entretien avec Isha, parce qu'il est fascinant, qu'il a des choses à raconter, une vision du rap à partager, et puis, un petit cadeau rien que pour la WTF. Il nous a répondu avec l’une de ses punchlines…

D'ailleurs, à cette question: «c’est quoi le rap pour toi?»je vous invite pour les fans de rap comme moi, à répondre.Pour ma part, je reste sur la définition initiale du RAP: Rythm and Poetry. Le rap rythme mes journées et met de la poésie dans ma vie.

Oxmo Puccino est mon Baudelaire, par exemple.

365 jours, d’Oxmo Puccino, un extrait:

«365 jours puis 700, le temps commence à manquer tu l'espionnes365 jours puis 700, le temps commence à compter tu te questionnes

La vérité dépend de celui qui écoute, Et peu importe ce qu'on dit le temps révèle tout, Le temps fait du bien à l'amourContrairement à ce qu'on pense, Les regrets c'est quand on se goure concrètementLe mauvais temps n'est pas le froid ou le grisC'est ce qu'on s'était juré, qu'à force, on oublie, Quand j'arrive pas à écrireLe mauvais temps, celui qui te ronge,La migraine quand tu t'interroges.Les rêves s'éloignent tu cours à leur poursuiteEn vieillissant de moins en moins de plumes pour suivre, La durée de ma chanson est décroissante, Désolé je ne sais compter que jusqu'à soixante.»

Je vous mets au défi de me dire que ce n’est pas de la poésie! Quant à Isha, il prend la relève: merci, nouveau Rimbaud! ;)

Pour voir Isha en concert, rendez-vous ici !

COMMENTS

Publier !

simpleman4704 #1344 - 18/05/18 16:06

donc orelsan qui dis ceci je cite "Mais ferme ta gueule ou tu vas t’faire marie-trintigner". c donc de la poésie ? et lorsqu'il des ça c aussi de la poésie ? "Maintenant les meufs portent du Vuitton, des grosses lunettes dorées Avant c’était qu’pour les vieilles putes blondes décolorées Les gars s’habillent comme des meufs et les meufs comme des chiennes Elles kiffent les mecs efféminés comme si elles étaient lesbiennes" je pensais pas perso je trouve dommage que quelque uns utilise la langue française pour balancer de telles horreurs mais je ne doute pas que la censure va agir, par contre je ne généralise pas loin de la mais bon c plus fort que moi il fallait que je le dise

Cy Gryph #1378 - 18/05/18 18:52

Je ne dénie pas le talent de manieur de langue des rapeurs. Je trouve seulement que certains pourraient l'utiliser mieux qu'à faire une "gentille" apologie du "tosma", que ce soit de la viande féminine, ou du végétal riche en tétrahydrocannabinol...