Le look parfait... pour aller pleurer un échéancier aux impôts !

Parce que rien ne doit être laissé au hasard dans cette opération épineuse...

Emilie Albertini - 28/05/18 7:32

Petites inconscientes ! Vous vous apprêtiez à partir fraîches et pimpantes, limite business woman, direction le bureau des impôts pour négocier un échéancier?

Vous voulez avoir l’air crédible, l’allure de quelqu’un sur qui on peut compter et en qui on a confiance? Grossière erreur de débutante!

Négocier quoi que ce soit en face d’une quelconque autorité demande un peu de plus de bouteille que ça.

Il y a des règles à mettre en place, des astuces, l’élaboration sophistiquée d’une stratégie huilée, comme une vielle retraitée Cannoise au mois d’août.

Règle numéro 1: La préparation mentale. Indispensable, je dirais, pour 90 % du boulot.

Faites un bilan rapide : vous n’avez pas l’argent réclamé. En tout cas pas tout de suite. Donc, potentiellement, vous êtes en état de stress. Ce stress, vous allez le cultiver, voire le bichonner.

Dès le matin, pensez à vos problèmes d’argent, mais aussi à TOUS les autres. Mec, acné, règles douloureuses, boulot... faites de votre gorge un énorme nœud prêt à vous étouffer. Oui, c’est un peu noir, comme portrait, mais il faut ce qu’il faut.

Autre astuce: zappez le petit-déjeuner. Baisse de tension et tremblote assurée quelques heures plus tard. Un rendez-vous avant midi est recommandé, et un petit malaise est toujours bien noté sur l’échelle de l’empathie de votre interlocuteur. Ne serait-ce que par peur que vous vomissiez sur son bureau en contre-plaqué, le contrôleur écourtera volontiers le rendez-vous en accédant à votre demande très rapidement.

Règle numéro 2: La préparation physique.

N’allez pas vous imaginer que c’est George Clooney qui vous attend, cravate à moitié défaite dans un bureau demi-circulaire en acajou et avec vue sur Dallas, verre de whisky on the rocks à la main.

C’est sans doute un monsieur qui transpire froid et qui vous serre une main molle dans un décor d’ex-RDA, néon qui clignote au-dessus de sa calvitie et l'haleine approximative.

PIRE! C’est peut-être une femme, en bout de course, lassée d’une vie passée à ordonner des ATD (avis à tiers détenteur), épuisée par toutes ces mises en demeure, honteuse d’avouer son métier à des interlocuteurs toujours circonspects. Qui a déjà répondu «super!» à quelqu’un qui lui annonçait «je suis contrôleuse des impôts» ? Personne, désolée.

Donc ne tentez pas de séduire qui que ce soit.

Soyez humble, gentille, sincère, touchante, mais jamais suppliante. Soyez convaincante, c’est tout ce qu’on vous demande!

Règle numéro 3 : On soigne son apparence.

Mais pas dans le sens que vous croyez. On déconstruit lentement son petit physique charmant. Aucun atout ne doit être mis en valeur.

Pas de maquillage. Jamais! Vous n’avez pas de quoi régler vos impôts, mais pour s’acheter du fond de teint et du mascara, y a du monde hein?! Mettez-vous dans le cerveau de votre interlocuteur, bon sang!

Attention, on arrive néanmoins propre et on sent bon. On s’est douchée avant, brossé les dents, mais la peau est nue, juste une crème hydratante. Low Profile, on a dit!

L'Hydrance Optimale Légère d'Avène fera très bien l’affaire !

Hydrance Optimale Légère, Avène, 13,09 euros.

© Avène

Question look, essayez de devenir parfaitement transparente : on ne vous voit plus, vous n’êtes pas là, ou si peu, vous ne faites plus qu’une avec la moquette grise usée des galères des gens comme vous.

L’écueil serait d’y aller en pyjama en croyant berner son petit monde, ou en jog' ambiance je suis au bout du rouleau.Aidez-vous. Il n’y a rien de plus suspect, c’est gros comme un camion, ça ! Et puis, vous devez le respect à ce fonctionnaire qui appréciera un léger effort.

En résumé, aucun signe extérieur ne doit trahir votre appartenance socio-professionnelle. Sinon, ça pourrait mettre votre contrôleur sur la voie. Elle a un tatouage? Ça coûte cher, ça, elle a trouvé 200 balles pour le faire, elle va bien trouver la même chose pour ses impôts!

On porte donc un t-shirt noir ou gris qui va venir cacher tatouages, bracelets, montres... et on retire ses bagues et ses boucles d’oreilles, ça va de soi.

T-shirt gris manches longues en coton,UNIQLO, 12,90 euros.

© UNIQLO

En bas, un jean pas trop serré, ni trop sexy, fera parfaitement l’affaire. C’est le vêtement universel qui ne fâche personne. Noir, comme ça vos courbes disparaitront aisément. N’allons pas affoler Mme Dupré avec de trop bonnes fesses, ou Monsieur Bigonnet avec des hanches généreuses.

Jean Relaxed taille haute, Monki, 40 euros.

© Monki

Couvrez-vous d’un blazer droit simple, pas trop sophistiqué, pas identifiable. Même si on imagine mal le guichetier du centre des impôts de Brest s’interroger sur la provenance du dit blazer «Tiens ça serait pas la nouvelle collec A.P.C, ça? ». Mais dans le doute, on reste trèèès prudente.

Blazer à chevrons, Cache-Cache, 49 euros.

©Cache-Cache

Quant aux pieds, on ne se perche pas sur des Louboutin de 12 cm, c’est frappé au coin du bon sens! Une paire de boots, des mocassins, des derbies plates, ça n’impressionne personne et ça fait quand même soigné.

Richelieu Minelli,89 euros.

© Minelli

Un sac? Non, pas de sac. Un sac, ça fait tout de suite luxueux, les mains le long du corps, ça fait "je suis venue en urgence, je n’ai plus de temps d’avoir un sac, ni même quoique ce soit à mettre dedans".

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à surfer intelligemment sur la vague fluctuante de l’humeur de votre interlocuteur. Savoir en faire trop, s’arrêter avant d’être relou, retenir ses larmes de crocodile dignement, ajouter une pointe d’humour, mais pas lui claquer la cuisse non plus.

N.B. : Cet article n’est pas sponsorisé. Il s’agit simplement d’une review de produits qui ont été testés (et approuvés) par nos soins.

Un roller coaster émotionnel dont l’issue positive vous allègera d’une vraie source de contrariété… Ça vaut bien quelques petits stratagèmes, parole d’expertes!

COMMENTS

Publier !

Agora29 #1761 - 28/05/18 9:54

J’adore cet article complétement décalé. J’espère simplement que ces "fonctionnaires" ne tomberont pas dessus, car ils comprendront qu’à défaut d’avoir dépensé 200 balles en tatouage, on en a dépensé autant en fringues uniquement pour négocier un report d’échéance 😉 😂 💋

0634 #1763 - 28/05/18 11:23

OK avec Agora. 😂 Et le portrait fait de ces fonctionnaires n’est pas très flatteur. Il y a aussi aux impôts ou à l’urssaf des employés compréhensifs et gentils. Mdr en fait, cet article s’adresse aux bimbos et blondes décérébrées????? Ah je comprends mieux ;)