WTFemmes : Rokhaya Diallo nous explique ce qu'est le nouvel antiracisme

Engagée, Rokhaya Diallo définit pour nous le nouvel antiracisme

La WTF Team - 04/06/18 17:00

Toutes les semaines, à la WTF, nous portons notre humble regard sur les combats menés par les femmes, pour les femmes. Car il y a autant de combats à mener que de femmes admirables qui les portent.

Aujourd’hui, nous retrouvons de nouveau la passionnanteRokhaya Diallo, journaliste, réalisatrice et écrivaine mais surtout militante antiraciste et féministe qui, avec son ton et ses idées, délivre une parole libérée, juste et pleine de sens.

Après sa première interview sur la place des femmes dans la société, nous avons interrogé Rokhaya sur le nouvel antiracisme. Un entretien qui nous a beaucoup réfléchir.

Alors, que pensez-vous de son point de vue ? A-t-elle vu juste ou doit-on encore aller plus loin? Dites-le nous en commentaires!

COMMENTS

Publier !

0634 #2167 - 04/06/18 17:57

Complètement d’accord sur tout! Petite suggestion: que les personnages des livres scolaires de nos enfants représentent aussi notre diversité nationale : handicap, couleur de peau, etc. Les super héros jouets des enfants: blancs. Il faut chercher les livres pour enfants ... ça commence un peu à évoluer de ce côté, mais très lentement.... Je pense que dès la maternelle il faut éduquer les enfants à l’égalité, le respect, et le civisme!!! Rien que le civisme! Je crois que tout ce qui touche le respect disparait... D’ailleurs dans les écoles de ma ville , les professeurs de mes enfants étaient tous blancs, sans accents, bref, y a t il un barrage au concours des professeurs des écoles concernant ceux qui ne rentrent pas dans le moule???

breton steph #2172 - 05/06/18 0:39

bon sang ce que ça fait du bien! quelle différence avec la page twitter d'énora, où les commentaires sont à gerber et parle d'une chose qui n'existe pas, le racisme anti blanc. certes, les abrutis se retrouvent partout sans distinction de sexe, couleur ou religion. comme a dit une amie d'amies américaine, qui se trouve être une femme noire (et trans, en prime), tout le monde peut être un bigot mais tout le monde ne peut pas être raciste. c'est tout simple: si la couleur de votre peaux fait que vous êtes discriminé-es, alors que celle des personnes à peaux claires fait éviter ces discriminations, comment pouvez vous être raciste quand vous exprimez un ras le bol face à cette différence de traitement? c'est, selon le cas, de la colère, de l'exaspération voire de la connerie, mais ce n'est pas du racisme...

Colombe #2174 - 05/06/18 7:16

dommage qu'on soit en 2018 et que ce sujet soit toujours d'actualité... on demande aux personnes d'origine étrangère de faire toujours des efforts mais on en demande aucun pour les "autres". je rejoins Rochaya. Étant moi même d'origine étrangère. nous devons fournir 10 000 fois plus d'effort qu'une personne qui ne l'est pas. et ne dites pas "oh c'est faux", c'est véridique et c'est un fait. La France hélas a beaucoup de mal avec ça. Je peux vous donner un pavé d'exemples... C'est un fait, et il faut que ça change !

jenny #2176 - 05/06/18 7:38

Point de vue très intéressant et tellement vrai. Mon petit dernier qui est métisse c'est déjà senti exclut quand il s'est aperçut que superman et la plupart des super-heros sont blanc (et il n'a que 3 ans😔). la seule chose que j'ai trouver à lui dire pour lui remonter le morale c'est qu'il doit croire en ses rêves peut importe ce qu'en pense les autres, nous sa famille on l'adore et on le soutiendra toujours.

Rada #2187 - 05/06/18 11:25

On en parle des pansements racistes de Mme Diallo ou pas ?.. Un sketch.

Cécile Willow Landes #2216 - 06/06/18 13:26

Bravo pour cette parole qui doit être dite et répétée :)

dounia_bcg #2471 - 17/06/18 14:10

Je suis française d’origine algérienne et je suis moi-même avec un français depuis bientôt 2 ans et il y a aussi du racisme à l’inverse. C’est à dire des arabes envers les « blancs ». Ma mère ne l’accepte pas et quoi que je fasse ou quoi que je dise c’est toujours de sa faute. Elle attend la moindre dispute pour le descendre. Et me jure que si je finis ma vie avec qu’elle ne sera plus là pour moi. Ça me fait du bien d’avoir une application comme ça pour en parler librement sans avoir peur d’être jugée..