Cancers gynécologiques : rencontre avec Gwendoline Hamon, marraine de l'association Imagyn

Un mal dont on parle peu dans les médias

Justine Fraioli - 07/05/18 7:00

J’ai rencontré Gwendoline Hamon il y a quelques années. À l’époque, j’ai senti intentanément chez cette femme, que j’allais apprendre a connaître par la suite, une puissance extraordinaire. Une force quasi organique et une sagesse étonnante.

Gwendoline est généreuse, elle aime donner, transmettre et partager. Voilà ce que je ressens quand je passe un moment avec elle. Gwendoline est une amie, toujours prête à aider son prochain, et c’est exactement ce qu’elle a fait quand elle a été contactée par l’association Imagyn : elle s’est engagée.

Gwendoline, désormais marraine de l’association, s’est investie et engagée dans cette association Imagyn (Initiative des Malades Atteintes de cancers GYNécologiques) qui a été créée en 2014 par une dizaine de patientes atteintes de cancers gynécologiques.

Elles ont joint leurs forces en partant de la même réflexion: «Il n’y avait aucune association en France pour réunir les patientes atteintes de cancers gynécologiques». Cancers dont on parle si peu dans les médias.

Leur mission : sensibiliser, partager, soutenir, informer les patientes, leurs familles, leurs proches et toute personne concernée par tous les aspects des maladies gynécologiques (prévention, annonce, suivi, prise en charge pendant et après le traitement), et aider à faire avancer la Recherche.

Imgyn se bat pour qu’il y ait plus de prévention et qu’on en parle au même titre que les autres maladies.

Pour en parler Gwendoline a eu l’excellente idée de s’entourer de ses amies comédiennes, animatrices, journalistes, chanteuses afin de réaliser un spot de prévention où chacune prononcerait ce mot « vagin» à sa façon, et un autre où nous vous inviterions vous les femmes à vous faire dépister au moins 1 fois par an .

Nous avons, Énora et moi-même, participé à ce spot réalisé par Julie Navarro. Et c’est à cette occasion que nous avons interviewé Gwendoline Hamon, formidable marraine de cette association.

Pour plus de renseignements sur Imagyn, c’est par ici.

Et pour plus de soutien nous invitons à rejoindre un rassemblement, une marche qui aura lieu a paris sous la Tour Eiffel le 8 mai, Journée Mondiale du Cancer de l’Ovaire.

COMMENTS

Publier !

simpleman4704 #920 - 07/05/18 8:18

félicitation de mettre cette association en avant et surtout de mettre ce message de prévention en avant

0634 #923 - 07/05/18 12:24

Percutant, efficace, des mots simples et clair pour un sujet sérieux et un peu tabou encore dans certains milieux. Précis et concis, l’essentiel et l’indispensable est dit, comme toutes vos interviews, merci Justine, mais aussi Enora. Je fais partie du milieu médical et me bats pour prévenir, informer. Merci merci pour vos articles, je sens que je n’ai pas fini de parler de vous autour de moi: le club des fans hommes et femmes confondus s’agrandit ;) PS Eh eh on se reconnait bien dans Enora entre autres, naturelle, sans chichi ;)

kristoch #924 - 07/05/18 12:38

tout ce qui touche au sexe en maladie semble encore tabou en France à notre époque, sans jeu de maux: merci de mettre le doigt dessus, donc du coup!!! internet est noyé de porno et les réseaux dits sociaux censurent un sein ou "la naissance du monde": c'est révélateur!!! le vagin c'est pourtant pour toutes et tous d'où l'on vient, ça semble être inatteignable vers l'infini et au delà... déjà par diktat de la mode du porno, on fait ôter les poils: faut que rien ne dépasse et que tout soit "propre" en apparence: comme si cela ne servait à rien et n'avait justement pas son utilité, anti bactérienne et microbienne justement!!! Le vagin? on en vient et on y vient...

Mike62621 #928 - 07/05/18 13:50

Bravo de mettre en avant cette association.Le message de prévention est très important.

Flore Petton #935 - 07/05/18 18:56

Ce projet est vraiment chouette. La sensibilisation et la prévention c'est super important et pourtant on en entend tellement peu parler. Un comme pour à peu près tout ce qui concerne l'intimité des femmes, au final. Il est enfin temps que les choses changent ! Merci à vous de relayer ce genre d'initiatives.