OUI à la dernière pub Gillette qui s'insurge contre la masculinité toxique

Parce que les petits garçons d'aujourd'hui sont les hommes de demain

La WTF Team - 15/01/19 12:10

Dans sa dernière publicité, la marque de rasoirs Gillette s'attaque brillamment à la masculinité toxique et au sexisme. On ne peut qu'applaudir !

Cette semaine, Gillette a dévoilé sur YouTube un nouveau spot publicitaire : "The best a man can get". En français : "le meilleur qu'un homme puisse obtenir" ou "devenir".

Il y a vingt ans, la marque sortait une publicité au slogan identique. Mais au contenu bien différent. À cette époque, ce qu’il pouvait visiblement arriver de mieux à un homme c’était d’avoir des gros muscles, d’avoir un fils qui lui ressemble, d’avoir une grosse bagnole, de plaire aux femmes, de bosser à Wall Street... Enfin bref : d’être un homme, "un vrai". Du moins, selon les clichés du masculinisme, vous voyez.

À lire aussi - "Les couilles sur la table" : le podcast qui déconstruit le mythe de la virilité

Non au masculinisme toxique

Aujourd'hui, la marque reprend ce slogan, mais l'applique différemment. Dans cette nouvelle publicité, Gillette s'attaque au sexisme. Un sexisme qui touche aussi bien les femmes, que les hommes, via tout un tas d'injonctions à la virilité.

La publicité commence donc par montrer des hommes qui se regardent dans le miroir, avec, en fond sonore, des reportages qui parlent du mouvement #MeToo, dénonçant le harcèlement subit par les femmes. "Est-ce ce qu'un homme peut obtenir de mieux ?", demande alors une voix off.

S'en suit une multitude de clichés sexistes : un petit garçon qui pleure et qui se fait insulter de looser, un homme qui se permet de peloter une femme (et qui se fait applaudir), des hommes qui affichent leurs biscotos avec un tas de meufs en bikini à leurs pieds, un chef d'entreprise qui parle à la place de son employée, ou encore des garçons qui se bagarrent. Des comportements tout à fait normaux, puisque "les mecs sont des mecs", rappelle une bande de mecs bien fiers devant leurs barbecues.

Oui à l'éducation

C'est là que Gillette intervient. "Parce qu'il n'y aura pas de retour possible, parce que nous croyons à ce qu'il y a de mieux chez les hommes : les hommes doivent tenir les hommes pour responsables. Pour dire ce qui est juste, pour agir de la bonne manière", explique, en somme, la publicité. La clé ? L'éducation, bien sûr.

C'est alors que des hommes interviennent pour remettre leurs amis, ou leurs enfants, à leur place. On peut ainsi observer un mec qui retient son pote avant que celui ne court après une meuf, un papa qui apprend à sa petite fille à dire "je suis forte", ou encore un autre papa qui porte secours à un ado qui se fait agresser, juste devant son petit garçon, qui comprend alors ce qui est juste et ce qui ne l'est pas.

Pourquoi ? "Parce que les petits garçons qui grandissent aujourd’hui seront les hommes de demain" !

Un message important qui, on l'espère, fera évoluer les mentalités ! Parce qu'il y a urgence.

COMMENTS

Publier !